La veuve

Couverture du livre « La veuve » de Fiona Barton aux éditions Fleuve Noir

3.8

15 notes

  • Date de parution :
  • Editeur : Fleuve Noir
  • EAN : 9782265114562
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.
Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
Jusqu'au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce... Lire la suite

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.
Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
Jusqu'au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.
Depuis ce jour, plus rien n'a été pareil.
Jane devient la femme d'un monstre aux yeux de tous.
Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement.
Mais aujourd'hui, Glen est mort. Fauché par un bus.
Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n'est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l'histoire ? 

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Bonne histoire mais effectivement la fin déçoit. Dommage !

  • 0.15

    J'ai beaucoup entendu parler de ce livre avant sa sortie et une telle couverture me paraissait promettre des heures de lecture à haute tension.

    Je me suis donc installée confortablement, le soir, à lire avec la petite lumière de circonstance et le reste de la pièce bien sombre pour coller au type de roman.

    Mais tout cela n'a pas suffit pour me plonger entièrement dans l'intrigue.

    J'ai aimé l'histoire car il n'y a pas à dire, la lecture est facile et les personnages sont, dans l'ensemble, bien travaillés. Jane Taylor, le personnage principal, est une femme en apparence sans histoire jusqu'au jour où son mari est accusé d'un enlèvement. Elle va vivre avec ce drame en tête et fera en sorte de toujours soutenir son époux. Puis arrivera le jour de l'accident qui coûtera la vie de Glen Taylor, le mari. La vie va alors prendre une tournure différente pour Jane. Elle devra affronter certains démons qu'elle croyait oubliés...


    L'intrigue est plutôt intéressante et bien menée mais ce qui m'a gênée c'est la fin. J'ai attendu tout le long du récit qu'un rebondissement surgisse et fasse son effet mais finalement je suis arrivée au point final en me disant "mince".

    Et depuis c'est ce qui me reste de ce livre, "mince".


    Je pense que la psychologie de Jane aurait pu être bien plus approfondie pour ajouter du suspens et faire de ce "fait divers" un cas bien plus sombre. Le thème est bien particulier et est touchant par sa nature mais j'imaginais que Jane avait eu un rôle bien au-delà de ce qu'elle raconte à la journaliste.

    Ce qui m'a plu, par ailleurs, c'est la construction du livre sous forme de chapitres courts et avec des points de vue différents. Chaque intervenant dans l'histoire a un ou plusieurs chapitres ce qui nous permet de voir la scène dans son ensemble.

    C'est donc une lecture en demi-teinte pour moi !

  • 0.2

    Bonne intrigue .... jusqu'a la toute fin on ne sait pas réellement qui est coupable qui ne l'est pas.
    J'ai adoré ce thriller avec un sytème de chaque chapitre est un pour un personnage

    Vraiment je recommande
    Et puis la couverture est magnifique !!!!

  • 0.15

    Connaît-on vraiment la personne avec qui l'on vit?
    C'est la question que se pose «la veuve», Jane Taylor.
    En effet l'histoire est simple de prime abord, une petite fille de 2 ans a disparu et un suspect (idéal?!) est arrêté, Glen Taylor.

    Dès les premières pages on se retrouve pris dans les filets de cette enquête!

    On suit le quotidien de ce couple qui pendant 4 ans va vivre avec les journalistes à leur porte, on alterne entres les différentes époques ( avant le drame, pendant et après). Il s'agit d'un roman polyphonique dont l'alternance des personnages et des points de vue tissent la trame de ce roman psychologique.
    Ce roman soulève aussi une question importante, la surexposition des enfants sur le net, car le sujet principal de ce livre est la pédophilie.
    Cependant, les personnages ne m'ont pas convaincu, j'ai trouvé l'histoire un peu longue sachant que l'on se doute de la tournure des événements à partir du milieu de l'histoire...

    Au vue du résumé je m'attendais à mieux!

  • 0.15

    Il y a 4 ans la jeune Bella a été enlevée et n'a jamais été retrouvée. Glenn Taylor, suspect N°1 à l'époque vient de décéder. Reste sa veuve, détient-elle la clef de l'énigme ?

    Il s'agit d'un roman à quatre voix entre les personnages liés à l'enquête (l'inspecteur chargé de l'enquête, la journaliste qui couvrait l'évenement, la mère de Bella) et la veuve.

    Au fur et à mesure du livre, le lecteur remonte le temps, de l'enlèvement au décès du suspect, pour revivre les évènements avec la vision des quatre personnages concernés par l'enquête.

    La construction du livre est original en ce sens et maintient le lecteur en haleine jusqu'à la fin, car des bribes d'information sont distillées au cours de l'histoire, faisant réfléchir sur les liens entre les personnages, les rapports de force entre eux, leurs rapports intimes et leur profil psychologique.

    Pour ma part, j'échafaudais des plans sur le dénouement et sur les personnages, de part ces éléments donnés au compte goutte...

    Cependant, au final, le livre ne fait que survoler le profil psychologique des personnages, beaucoup de questions restent sans réponse, alors qu'on s'attend au fur et à mesure de l'avancée dans l'histoire à une compréhenssion et une clarté des rapports, des liens entre les personnages (je ne peux pas en dire plus).

    J'aspirais à un peu plus de profondeur dans les personnages. On passe trop vite sur le procès et les moyens de défense.

    Je referme donc ce livre, déçue, sans réponse à toutes les questions, que l'on était en droit d'attendre.

    Note: 5/10

  • 0.25

    Jane est une épouse « parfaite » comme on pourrait dire. Oui une bonne épouse, toujours présente pour son mari, mais discrète quand il le faut. Jane fait tout comme il faut, tout comme son mari lui dit de faire. Jane et Glen ont tout du couple modèle. Mais pourquoi donc les journalistes sonnent-ils sans cesse à leur porte? Et ce même après le décès de Glen?

    Et si les apparences étaient trompeuses? Ou est-ce les autres qui jugent trop vite?

    Nous plongeons ici au coeur de l’humain, du paraître et du jugement hâtif. Oui l’Homme pense tout savoir, pense que tout lui est permis. Jusqu’où pouvons-nous aller sous prétexte d’une enquête policière ou d’un article de journal?

    Nous suivrons durant cette histoire divers morceaux de vie. Celui de Sparkes, inspecteur de police, en charge de l’affaire de la disparition de Bella. Bella enlevée à l’âge de deux ans dans son jardin… Kate, journaliste qui couvre cet enlèvement… Jane, la veuve, Glen son défunt époux. Nous suivons également Dawn, la mère de Bella et tous ceux qui semblent suspect de près ou de loin.

    L’histoire est prenante et le suspense très pesant. Nous voyons les personnages de leur propre point de vue, chacun à tour de rôle à des époques différentes ce qui les rend attachants. Chacun y exprime ses sentiments et son jugement sur les autres et sur les situations vécues.

    Le style est agréable, les retours en arrière donne de la profondeur à l’histoire et servent le suspense.

    Une très bonne histoire lue en à peine deux jours et qui m’a fait penser au niveau du style à Prendre Gloria de Mari Neuser et que j’avais beaucoup aimé également.

    Je vous conseille de découvrir ce premier roman de Fiona Barton qui est très réussi, de quoi bien commencer l’année 2017!

  • 0.25

    Jane Taylor est une femme ordinaire, avec une vie ordinaire, jusqu'au jour où Glen, son époux, est accuser de l'enlèvement et du meurtre d'une enfant. S'ensuit une longue descente aux enfers jusqu'à la mort de Glen, 4 ans plus tard. Jane va alors devenir traquée par une journaliste manipulatrice et un policier obsédé par cette affaire. Va-t-elle enfin donner sa version de l'histoire? Va-t-on enfin connaître la vérité sur la disparition de la fillette.

    Premier roman de Fiona Barton, "La veuve" est une petite pépite. La lecture de ce roman s'est révélée bien plus intéressante que le laissait présagé le résumé. Le style est assez lent et contemplatif, avec finalement très peu d'action. Cependant, les rebondissements et l'alternance des différents points de vue rendent l'intrigue très prenante. La lecture est addictive et l'histoire est construite autour des mensonges que les personnages se racontent. Au final, tous recherchent la vérité sans avoir réellement envie de la savoir. Les personnages ont tous leur part d'ombre et s'avèrent assez malsains.

    Je recommande vraiment ce polar qui a été pour moi une très bonne surprise alors que le résumé m'avait laissé un peu froide.

  • 0.2

    La veuve, c'est Jane Taylor !
    Elle s'est mariée très jeune avec Glen.
    Une petite vie tranquille, ordinaire, jusqu'à ce que son quotidien vire au cauchemar, après la disparition de Bella, une enfant de 2 ans, dont son époux est le principal suspect.
    Malgré l'acquittement, elle restera aux yeux de tous, la femme du monstre, qu'elle défend et à qui, elle reste dévouée et fidèle.
    4 années d'enfer... Puis, Glen meurt accidentellement, fauché par un bus.
    "Janie", comme l'a surnommé son mari, se retrouve seule...
    Janie, l'épouse aimante, effacée, soumise on peut dire même, qui a signé pour le meilleur et pour le pire et qui tient parfaitement cet engagement, c'est le moins que l'on puisse dire, spectatrice, passive, persuadée de l'innocence de son mari... va enfin pouvoir redevenir Jane, la femme moins dupe, consciente des "bêtises" de l'homme qui a partagé sa vie durant ces nombreuses années, ironique, capable de penser et juger par elle même...
    Cette personnalité qu'elle a essayé de masquer, lorsqu'elle avait envie de refaire surface, pourra enfin se libérer de ses secrets et de ses blessures.
    Parce que Jane est surtout une femme meurtrie... Oh, ça oui...

    La veuve m'a touchée.
    Sa personnalité complexe, à plusieurs visages, fait que l'on se pose un tas de questions tout le long de son récit, de sa révélation.
    Les personnages de l'inspecteur et de la journaliste sont eux aussi bien travaillés et apportent un vrai plus à cette narration à 3 ( principales) voix.
    La construction est elle aussi bien pensée.
    L'alternance, de point de vue entre les personnages et de périodes dans le temps, demande déjà une attention bien particulière et permet de maintenir une atmosphère de plus en plus oppressante, au fur et à mesure que l'étau se resserre entre le moment de la disparition et le dénouement.
    Un dénouement qui arrive comme un soulagement, pour nous, pour eux, pour la veuve, surtout...
    Un soulagement d'une émotion intense.
    Salvateur.

    Un excellent thriller psychologique, qui a rempli toutes ses promesses et que j'ai fortement apprécié.

    La veuve m'a fait penser, bien évidemment, à La femme du monstre de Jacques Expert, un de mes auteurs chouchous... Histoires bien différentes, mais même thémathique... Je ne pouvais pas conclure sans en parler !

  • 0.25

    Il faut attendre les dernières pages pour connaître la vérité ... Mais, tout au long du texte, de rebondissement en rebondissement, Fiona Barton nous entraîne dans un véritable tourbillon de petits chapitres parfaitement équilibrés, nous menant par le bout du nez jusqu'au final. C'est parfaitement maîtrisé et remarquable. L'histoire se déroule sur quatre années autour de plusieurs personnages qui cherchent ou cachent la vérité. La tension monte peu à peu autour de la disparition d'une petite fille et touche à des sujets divers, pédopornographie, mensonges dans le couple, cupidité, haine et j'en passe. Très réussi.

  • 0.1

    Reçu fin janvier, je me réjouissais de commencer ce thriller psychologique écrit par une primo-romancière britannique, Fiona Barton, et édité aux éditions Fleuve Noir. En effet, il a eu un succès fulgurant outre-Manche et en amatrice de thrillers, en particulier ceux du Fleuve, je ne pouvais pas passer à côté. Je me suis donc ruée dessus lorsque lecteurs.com me l’a proposé récemment.
    Cette histoire d’une veuve dont le mari a été accusé de l’enlèvement de la petite Bella jusqu’à sa mort m’emballait, d’autant qu’elle me faisait penser au roman La femme du monstre de Jacques Expert. Le récit est raconté à plusieurs voix : la veuve, Jane Taylor, l’inspecteur Bob Sparkes et la journaliste, Kate Waters principalement.
    Je me suis ainsi lancée dans le roman avec beaucoup d’enthousiasme et malheureusement, ce dernier est rapidement retombé tant je me suis ennuyée. En attendais-je trop ? Peut-être. Mais, je n’ai, à aucun moment, été emportée par l’histoire de cette veuve que j’ai trouvée niaise, éminemment naïve et complètement soumise à son mari autoritaire, buveur et surfant sur le net le plus glauque. Et les caricatures ne s’arrêtent pas là : la journaliste fonceuse, indisciplinée et forte est vue et revue… Je ne me suis donc pas du tout attachée aux personnages et j’attendais à chaque chapitre un rebondissement, un twist, qu’il se passe quelque chose bon sang ! Jusqu’à la fin, j’ai espéré un retournement de situation et être surprise mais mon espoir a été déçu, la fin est attendue comme le reste du livre… Le suspense est très mince et j’ai trouvé les ficelles beaucoup trop grosses.
    En écrivant à chaud juste après ma lecture, je me rends compte que j’aurais peut-être dû attendre un peu avant d’écrire mon avis. Il est plus négatif que ce que je pensais écrire. Néanmoins, j’ai l’impression que ce roman m’aurait plu il y a une dizaine d’années mais aujourd’hui, cela ne fonctionne plus. Je pense qu’il plaira à beaucoup d’autres lecteurs (peut-être moins familiers du genre thriller) : il se lit rapidement, la division entre plusieurs narrateurs et plusieurs époques est agréable et ce n’est pas mal écrit (des coquilles subsistaient mais j’avais une épreuve non-corrigée). Bref, une lecture qui ne me laissera certainement pas un souvenir impérissable en ce début d’année mais je suivrai tout de même le deuxième roman de Fiona Barton.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Les articles associés

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Les lecteurs en parlent...

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Du même auteur

The Widow Fiona Barton PENGUIN CANADA

Voir tous les livres de Fiona Barton

Autres éditions

La veuve Fiona Barton FLEUVE NOIR

3.8

Voir toutes les éditions