La vengeance du pardon

Couverture du livre « La vengeance du pardon » de Éric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel
  • Date de parution :
  • Editeur : Albin Michel
  • EAN : 9782226399199
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Quatre destins, quatre histoires où Eric-Emmanuel Schmitt, avec un redoutable sens du suspens psycho-logique, explore les sentiments les plus violents et les plus secrets qui gouvernent nos existences. Comment retrouver notre part d'humanité quand la vie nous a entraîné dans l'envie, la... Voir plus

Quatre destins, quatre histoires où Eric-Emmanuel Schmitt, avec un redoutable sens du suspens psycho-logique, explore les sentiments les plus violents et les plus secrets qui gouvernent nos existences. Comment retrouver notre part d'humanité quand la vie nous a entraîné dans l'envie, la perversion, l'indifférence et le crime ?

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Quatre nouvelles pour naviguer entre vengeance et pardon : tout un programme, dont la qualité d'écriture est en parfaite adéquation avec le fond des sujets traités. le pardon !
    quatre nouvelles faciles à lire,qui explorent la palette des sentiments humains, les motivations , les différents...
    Voir plus

    Quatre nouvelles pour naviguer entre vengeance et pardon : tout un programme, dont la qualité d'écriture est en parfaite adéquation avec le fond des sujets traités. le pardon !
    quatre nouvelles faciles à lire,qui explorent la palette des sentiments humains, les motivations , les différents ressorts psychologiques, de la rivalité à la haine des êtres, de la jalousie gémellaire maladive à l'envie destructrice, de la perversité à l'indifférence et au mépris , les fulgurances et la chute ......

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Dans son dernier livre, paru lors de la rentrée littéraire de septembre 2017, Eric-Emmanuel Schmitt nous offre quatre nouvelles qui explorent les sentiments les plus obscurs de l’âme humaine, sentiments dont l’expression donne lieu à des souffrances infinies.

    Ansi, « Les sœurs Barbarin » sont...
    Voir plus

    Dans son dernier livre, paru lors de la rentrée littéraire de septembre 2017, Eric-Emmanuel Schmitt nous offre quatre nouvelles qui explorent les sentiments les plus obscurs de l’âme humaine, sentiments dont l’expression donne lieu à des souffrances infinies.

    Ansi, « Les sœurs Barbarin » sont des jumelles qui n’éprouvent pas du tout les mêmes sentiments l’une pour l’autre. L’inégalité ressentie par Moïsette la conduira à développer la plus terrible des envies pour Lily qui l’aime tendrement.

    « Mademoiselle Butterfly » est quant à elle un ange, sa déficience mentale faisant d’elle une jeune fille naïve, mais vraie et pleine d’amour. Une personne dont il est aisé de profiter, mais dont le comportement exemplaire donnera une leçon à tous.

    La troisième nouvelle donne son titre au recueil et illustre, de façon machiavélique, comment le pardon d’une mère, face à l’assassin de sa fille, peut constituer la plus cruelle des vengeances.

    Enfin, l’auteur nous emmène dans le jardin secret d’un vieil aviateur allemand qui, emporté par les circonstances de la seconde guerre mondiale, tua des dizaines de personnes sans s’émouvoir le moins du monde. C’est une petite voisine âgée de huit ans qui, par l’intermédiaire de la littérature, lui fera prendre conscience de ses actes passés, et l’amènera malgré elle, à se racheter.

    Voici quatre nouvelles extrêmement bien ficelées, brillantes et cruelles, ménageant le suspense. Elles nous amènent à nous interroger sur la notion de pardon et les multiples formes qu’elle peut prendre et nous rappellent aussi que, en toutes circonstances, l’homme est un loup pour l’homme…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • 4 nouvelles indépendantes , 4 histoires où avec un certain sens du suspens l'auteur suit un fil conducteur de la culpabilité au pardon . Quatre visions différentes et néanmoins complémentaires de la notion de pardon . Un pardon inattendu , impensable , incroyable ou malvenu .Un pardon qui va...
    Voir plus

    4 nouvelles indépendantes , 4 histoires où avec un certain sens du suspens l'auteur suit un fil conducteur de la culpabilité au pardon . Quatre visions différentes et néanmoins complémentaires de la notion de pardon . Un pardon inattendu , impensable , incroyable ou malvenu .Un pardon qui va nous plonger dans un questionnement personnel et qui a toujours pour toile de fond la famille. Un thème récurrent , la vengeance peut elle conduire au pardon et le pardon est-il une forme de vengeance .
    La 1ere nouvelle , les soeurs Barbarin, met en scène des jumelles où une des deux va tyranniser sa soeur toute sa vie par jalousie , mais , elle sera continuellement pardonnée par sa soeur .
    La 2ème , mademoiselle Butterfly , l'empire financier d'un banquier va se trouver en danger suite à l'escroquerie mise en place par son fils .et là on touche au pardon des parents pour masquer leur irresponsabilité .
    La 3ème ,la vengeance du pardon , une femme entretient une étrange relation avec un meurtrier en série , condamné à la perpétuité pour crimes barbare .
    La 4ème , dessine moi un avion est une revisite du petit prince de saint Exupery dans laquelle une petite fille demande à un ancien pilote de la Wehrmacht âgé de 92 ans de lui dessiner un avion.Quatre nouvelles prenantes , avec des personnages étoffés qui captent l'attention du lecteur.
    J'ai eu une nette préférence pour la 1ère et la 3ème nouvelle , la 1ère où Moisette commence à jalouser Lily pour tout et que cette dernière lui pardonne toujours , un pardon pour elle insupportable et qui ne fait qu'attiser sa haine et la 3 ème , éprouvante , où cette mère cherche à comprendre les raisons qui ont poussé cet homme a tué et violé sa fille et elle espère qu'il lui demandera enfin pardon .Un recueil très bien écrit , qui ne peut laisser indifférent

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Eric-Emmanuel Schmitt m'avait plus qu'émue avec son magnifique livre "Oscar et la dame rose" (que je conseille à 200%), émue aussi avec "l'enfant de Noé" et j'avais beaucoup apprécié "La part de l'autre".
    Avec "La vengeance du pardon" il nous invite à réfléchir sur le pouvoir du pardon mais...
    Voir plus

    Eric-Emmanuel Schmitt m'avait plus qu'émue avec son magnifique livre "Oscar et la dame rose" (que je conseille à 200%), émue aussi avec "l'enfant de Noé" et j'avais beaucoup apprécié "La part de l'autre".
    Avec "La vengeance du pardon" il nous invite à réfléchir sur le pouvoir du pardon mais aussi celui de l'amour, ce sentiment qui peut nous mener vers le meilleur comme vers le pire. Peut-on pardonner l'impardonnable ? Peut-on se pardonner à soi-même ?
    4 histoires d'une centaine de pages environ qui m'ont beaucoup plu.

    Je commencerai par la 3ème, celle qui donne le titre général au livre. Elle est je pense la plus forte et donne explication à ce titre un peu énigmatique : LA VENGEANCE DU PARDON.
    Depuis le meurtre de sa fille, au parloir de la prison, Elise rend tous les jours visite à celui qui l'a lui a enlevé. Un monstre qui a violé et tué une quinzaine de jeunes femmes.
    Que cherche t-elle ? Se venger ? Pardonner ?

    La 1ère : LES SOEURS BARBARIN.
    Lily et Moïsette sont jumelles.
    Si l'une voue un amour inconsidéré à sa soeur voyant en elle une complice, une partenaire, l'autre ne voit en sa jumelle qu'une rivale lui faisant de l'ombre et la hait de tout son être.
    Entre l'amour et la haine, le pardon et la vengeance, jusqu'où le destin portera les 2 soeurs ?

    La 2ème : MADEMOISELLE BUTTERFLY.
    L'histoire de William Golden fait écho à celle de Puccini et son célèbre opéra.
    Plus jeune, suite à un pari entre copains, il séduit Mandine, une jeune fille simple d'esprit, puis la laisse tomber, elle, et le bébé qu'elle attend de lui.
    Quelques années plus tard, le voilà au bord du gouffre, dans quelques heures tout ce qu'il a construit s'effondrera à cause de l'escroquerie de son propre fils.
    Comment sauver les meubles ?! Est-ce encore possible ?
    Et si Mandine était finalement celle qui détenait la solution ?
    "En amour, le mérite réside dans celui qui aime, pas dans celui qui est aimé".

    La 4ème : DESSINE MOI UN AVION.
    Werner, ancien pilote d'avion allemand pendant la seconde guerre, noue une profonde amitié avec sa voisine, une fillette d'une dizaine d'années.
    Ensemble, ils vont vouer une passion à St Exupéry et son livre "Le petit prince" qu'ils vont lire et relire. Jusqu'au jour où Werner va découvrir les conséquences d'un de ses actes passés. Dès lors sa découverte le ronge.
    "On ne pardonne pas quelque chose, on pardonne à quelqu'un. L'acte reste mauvais, mais la personne ne le devient pas. On ne peut la réduire à son geste nocif."
    Mais quand il s'agit de soi et que le poids de ce que l'on a fait pèse sur notre conscience, est-il possible de se pardonner à soi-même ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quatre nouvelles autour du thème du pardon, des nouvelles très différentes qui plongent le lecteur dans la psychologie des personnages. La première nouvelle est l'histoire de deux soeurs jumelles bien différentes l'une de l'autre avec ce que ça comporte de jalousies, de joies, de secrets, de...
    Voir plus

    Quatre nouvelles autour du thème du pardon, des nouvelles très différentes qui plongent le lecteur dans la psychologie des personnages. La première nouvelle est l'histoire de deux soeurs jumelles bien différentes l'une de l'autre avec ce que ça comporte de jalousies, de joies, de secrets, de pardon, de tromperie, de haine. Deux destins liés à jamais de façon tragique. La deuxième est sans conteste celle que j'ai le plus aimé et en particulier un personnage d'une pureté incroyable qui m'a beaucoup ému et là le pardon prend tout son sens. Dans cette histoire, il est question de d'un groupe de riches étudiants en vacances à la montagne et l'un d'entre eux va coucher avec une fille en apparence simple d'esprit mais il s'avère qu'avec le temps elle va lui donner la plus grande leçon de sa vie. C'est une histoire très émouvante et très touchante, il y est question de pardon mais aussi de remord et de remise en question. La troisième est très dérangeante mais aussi elle nous interroge sur la psyché humaine, sur la normalité, une femme dont la fille a été violée et tuée décide de rendre visite au tueur en prison et de le comprendre, l'analyser. La dernière fait penser au Petit Prince et ne pouvait que me plaire.

    Ces quatre histoires sont des preuves que le pardon peut revêtir bien des formes différentes et redonne foi en l'humain. Comme à son habitude, Eric-Emmanuel Schmitt se réinvente, nous surprends, nous enchante et nous tiens en haleine. Je suis fan de son écriture et la sensibilité qui s'en dégage et une fois encore je n'ai pas boudé mon plaisir. La psychologie de chaque personnage est fouillée, les émotions sont là et je n'ai pas  vu le temps passer. La question du pardon est un sujet qui me passionne et à la lecture de ce recueil on ne sait vraiment pas quel côté est le plus enviable celui du pardonné ou celui de la personne qui pardonne.

    VERDICT

    Si vous êtes déjà fan vous ne pouvez faire l'impasse sur ce nouveau roman, si vous ne connaissez pas encore c'est à découvrir d'urgence.

    https://revezlivres.wordpress.com/2017/08/12/la-vengeance-du-pardon-eric-emmanuel-schmitt/

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com