La tour

Couverture du livre « La tour » de Xavier Armange et Chiara Arsego aux éditions Reves Bleus - Editions D'orbestier
Résumé:

Qu'y a-t-il au-dessus du plafond ? Le ciel, d'accord, mais plus haut, encore plus haut, derrière, qu'est-ce qu'il y a ? Depuis la nuit des temps, les hommes se posent cette question, qui peut bien se cacher derrière : le dieu des vents, un diable boiteux, la reine de la nuit, le maître du temps... Voir plus

Qu'y a-t-il au-dessus du plafond ? Le ciel, d'accord, mais plus haut, encore plus haut, derrière, qu'est-ce qu'il y a ? Depuis la nuit des temps, les hommes se posent cette question, qui peut bien se cacher derrière : le dieu des vents, un diable boiteux, la reine de la nuit, le maître du temps ? Alors ils ont décidé de bâtir une tour, une tour immense pour grimper haut, toujours plus haut, au-dessus des oiseaux, au-dessus des nuages, pour voir, pour savoir... Mais qu'ont-ils vu ?

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Mon avis
    « Qu’y a-t-il au-dessus du plafond ? Le ciel, d’accord, mais plus haut, encore plus haut, derrière, qu’est-ce qu’il y a ? »
    En voilà une bonne question à laquelle les Hommes tentent de répondre au fil des siècles. Pour le savoir, ils commencent par empiler des cailloux. Et puis,...
    Voir plus

    Mon avis
    « Qu’y a-t-il au-dessus du plafond ? Le ciel, d’accord, mais plus haut, encore plus haut, derrière, qu’est-ce qu’il y a ? »
    En voilà une bonne question à laquelle les Hommes tentent de répondre au fil des siècles. Pour le savoir, ils commencent par empiler des cailloux. Et puis, au fur et à mesure du temps leur modèle de construction change, évolue, jusqu’à l’apparition du béton et de l’acier. Le ciel est à portée de main, vont-ils y parvenir ?
    Ce livre grand format se tisse tel le modèle de la Tour de Babel. Au fil du récit et des illustrations nous suivons l’évolution de l’architecture si complexe avec les époques et les matériaux utilisés. Le lecteur se permet de rêver à travers les siècles traversés. Il est également sensibilisé sur la responsabilité de la destruction des arbres par la folie humaine. Toujours plus, encore plus, mais à quel prix ! À noter, l’histoire de l’architecture, en toute fin d’album, un petit récapitulatif permettant au lecteur de situer dans le temps et l’espace l’ampleur du phénomène. La Tour est un regard émerveillé sur ce qui nous entoure tout en gardant conscience de sa fragilité.

    L’avis d’Elijah
    L’album est très joli et graphique. C’est le temps qui passe avec tout ce que l’Homme est capable de construire. Je n’ai pas tout compris dans les dates à la fin, c’est pas facile de situer ce qui se passait avant notre époque. Je comprends qu’il ne faut pas trop construire pour ne pas détruire la nature et c’est le principal.

    http://www.mesecritsdunjour.com/archives/2018/12/17/36946238.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com