La tombe des lucioles

Couverture du livre « La tombe des lucioles » de Nosaka/Delort aux éditions Picquier
  • Date de parution :
  • Editeur : Picquier
  • EAN : 9782809701418
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Avant de devenir le célèbre dessin animé de Takahata Isao, La Tombe des lucioles est une oeuvre magnifique et poignante de l'écrivain Nosaka Akiyuki.
L'histoire d'un frère et d'une soeur qui s'aiment et vagabondent dans l'enfer des incendies tandis que la guerre fait rage ; une histoire qui est... Voir plus

Avant de devenir le célèbre dessin animé de Takahata Isao, La Tombe des lucioles est une oeuvre magnifique et poignante de l'écrivain Nosaka Akiyuki.
L'histoire d'un frère et d'une soeur qui s'aiment et vagabondent dans l'enfer des incendies tandis que la guerre fait rage ; une histoire qui est celle que Nosaka vécut lui-même, âgé de quatorze ans, en juin 1945. Le traducteur, Patrick De Vos, décrit son écriture comme un brassage de toutes sortes de voix, de langues, la plus vulgaire comme la plus classique, où se déverse par coulées enchaînées les une aux autres le flot ininterrompu des images.
" Ce sont ces images que l'illustrateur Nicolas Delort fait naître, avec un réalisme stupéfiant, elles restituent toute la profondeur dramatique de cette période, la tendresse des liens qui unissent les deux enfants, l'intensité poétique et visionnaire du texte de Nosaka. Un accord texte-images d'une déchirante beauté.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Terrible !! En fait, je ne puis dire autrement que la 4ème de couverture qui qualifie cet ouvrage "d’œuvre magnifique et poignante ". NOSAKA raconte ici les derniers mois d'un frère et d'une sœur à la fin de la seconde guerre mondiale au Japon.

    Le père, marin ne donne plus de nouvelles et...
    Voir plus

    Terrible !! En fait, je ne puis dire autrement que la 4ème de couverture qui qualifie cet ouvrage "d’œuvre magnifique et poignante ". NOSAKA raconte ici les derniers mois d'un frère et d'une sœur à la fin de la seconde guerre mondiale au Japon.

    Le père, marin ne donne plus de nouvelles et d'emblée on sait que c'est mauvais signe vu le contexte. Les enfants vivent avec leur mère jusqu'à un bombardement massif de la ville. Leur mère, grièvement brûlée ne survivra pas. Le jeune homme de 14 ans s'occupera seul de sa petite sœur de 4 ans. La solidarité familiale, la solidarité tout court ne dure qu'un court instant. Ils meurent l'un après l'autre, de malnutrition mais surtout du désintérêt des autres. Lui, décède juste avant que le problème des orphelins de guerre devienne cause nationale.

    L’auteur transpose ici en expiation une tranche de sa vie. L'écriture est brute, sans aucune précaution pour le lecteur. Nous sommes d'emblée confronté au pire. L’atmosphère est lourde, oppressante tout autant que les bombardements quotidiens, et la vie de la population sur cette fin de guerre.La seule lueur, la seule gaieté est apportée par les lucioles Les illustrations magnifiques qui ponctuent l’ouvrage sont en totale adéquation avec l’écriture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com