La théorie du chaos

Couverture du livre « La théorie du chaos » de Leonard Rosen aux éditions Le Cherche-midi
Résumé:

" Les amoureux des mathématiques vont se régaler à essayer de résoudre les problèmes de Fenster. Et ceux qui ont la phobie des maths, qui se souviennent des cours de géométrie avec des crampes dans le ventre, vont adorer la richesse et la profondeur de ce thriller hors du commun. "The Washington... Voir plus

" Les amoureux des mathématiques vont se régaler à essayer de résoudre les problèmes de Fenster. Et ceux qui ont la phobie des maths, qui se souviennent des cours de géométrie avec des crampes dans le ventre, vont adorer la richesse et la profondeur de ce thriller hors du commun. "The Washington Post Petit-fils du physicien et philosophe Jules Henri Poincaré, dont les travaux sont à l'origine des fractales et de la théorie du Chaos, Henri Poincaré, commissaire à Interpol, est bien moins concerné par les équations que par le crime. Et pourtant... Lorsque James Fenster, un mathématicien, est assassiné à Amsterdam dans des circonstances très mystérieuses - au moment où il doit prendre la parole lors d'une conférence sur le commerce mondial - le commissaire va commencer à s'intéresser de près à ses théories.
Si l'enquête s'oriente vers un lien possible avec un étrange attentat kamikaze à Milan et la mort violente d'une jeune éducatrice sociale à Barcelone, Poincaré est en effet persuadé, seul contre tous, que la solution réside dans les travaux de Fenster. À travers le chaos qui s'installe autour de lui, et les multiples pistes qui s'ouvrent à ses collègues, il n'aura que très peu de temps pour résoudre un puzzle en effet très mathématiques, aux enjeux et aux conséquences inattendues.



Profondément moderne dans son approche du thriller, Leonard Rosen ancre son récit dans les désordres et mutations de notre époque, où le libéralisme a ouvert la porte à une mondialisation du crime, dont le visage s'est complètement transformé. Inscrit au coeur même de l'actualité, son récit, peuplé de personnages inoubliables, un économiste péruvien aux sympathies d'extrême gauche, un dirigeant de fond de placement, un tueur des balkans, et, en premier lieu, le commissaire Poincaré, est aussi un plaidoyer violent pour la nature humaine, fondamentalement irréductible à tous les modèles mathématiques, statistiques ou économiques dans lesquels on tente en permanence de l'enfermer. C'est surtout un magnifique roman d'intrigue et de suspense, d'une rare intelligence.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Quand l'arrière petit fils de Henri poincare devient enquêteur.... Cela donne un roman intéressant, facile à lire, et ponctué de références aux mathématiques.

    Quand l'arrière petit fils de Henri poincare devient enquêteur.... Cela donne un roman intéressant, facile à lire, et ponctué de références aux mathématiques.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Il est assez difficile d’adhérer à un policier lorsqu’on croit deviner, en tout cas en partie, le twist final, et que l’on se rend malheureusement compte que l’on avait raison.

    Au contraire, en lisant un policier, c’est se tromper que l’on veut, se faire promener, tomber dans les pièges, et...
    Voir plus

    Il est assez difficile d’adhérer à un policier lorsqu’on croit deviner, en tout cas en partie, le twist final, et que l’on se rend malheureusement compte que l’on avait raison.

    Au contraire, en lisant un policier, c’est se tromper que l’on veut, se faire promener, tomber dans les pièges, et non pas trouver ce qui est supposé tenir l’intrigue, l’enquête, et donc le livre.

    L’intérêt en est en effet tout de suite diminué, et c’est le cas de ce qui s’est passé à la lecture de La Théorie du Chaos.

    De surcroît, le côté « exotique du livre », qui peut fonctionner pour un lecteur outre-manche, à savoir que le personnage principal, Henri Poincaré, est francophile, passe beaucoup de temps à Lyon, et aime notre beau pays, perd largement de son intérêt pour le lecteur français.

    Il faut reconnaître une certaine originalité tout de même au traitement de l’intrigue du côté scientifique et mathématique, mais le fil semble parfois surexploité, pour un besoin un peu inutile de complications.

    Enfin, lorsque les liens familiaux sont supposés servir la fiction, il est préférable que le lecteur sente le message que l’auteur souhaite faire passer, mais lorsque les mots défilent sans qu’aucun sentiment réel transparaisse à travers les lignes, quand on se dit « cela aurait pu fonctionner, mais cela ne fonctionne pas », et bien, il est difficile d’adhérer au policier.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com