La tache aveugle

Couverture du livre « La tache aveugle » de Emmelene Landon aux éditions Editions Actes Sud
Résumé:

Trois soeurs, étudiantes aux beaux-arts, éprises de peinture italienne et de paysagisme à l´anglaise, se transportent par jeu au xviiie siècle et s´initient à la célèbre méthode des taches transmise par le peintre Alexander Cozens, qui peu à peu investit leur vie artistique et amoureuse.... Voir plus

Trois soeurs, étudiantes aux beaux-arts, éprises de peinture italienne et de paysagisme à l´anglaise, se transportent par jeu au xviiie siècle et s´initient à la célèbre méthode des taches transmise par le peintre Alexander Cozens, qui peu à peu investit leur vie artistique et amoureuse. Ecrivain, peintre et voyageuse, Emmelene Landon célèbre ici une autre vision du monde.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Symphonie dédiée à tous les amoureux de l'art, manuel du paysagiste en herbe, hymne aux beautés éphémères et perpétuelles du monde ou manifeste de l'inspiration, ce roman fourmille d'intelligence sensorielle. Il ouvre le champ des possibles en proposant une réalité améliorée, par l'effet...
    Voir plus

    Symphonie dédiée à tous les amoureux de l'art, manuel du paysagiste en herbe, hymne aux beautés éphémères et perpétuelles du monde ou manifeste de l'inspiration, ce roman fourmille d'intelligence sensorielle. Il ouvre le champ des possibles en proposant une réalité améliorée, par l'effet conjugué d'une vision démultipliée et de l'évasion, et interroge sur l'infinité du regard lorsque l'imagination en prend le relais.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Lechoixdeslibraires.com

    La tache aveugle raconte l'histoire singulière de trois soeurs : Fanny, Susannah et Diotime.
    Toutes les trois sont élèves à l'École des Beaux-Arts de Paris. Préférant la peinture à la performance, elles décident de s'inventer un professeur virtuel, Alexander Cozens, accompagné de son fils John...
    Voir plus

    La tache aveugle raconte l'histoire singulière de trois soeurs : Fanny, Susannah et Diotime.
    Toutes les trois sont élèves à l'École des Beaux-Arts de Paris. Préférant la peinture à la performance, elles décident de s'inventer un professeur virtuel, Alexander Cozens, accompagné de son fils John Robert Cozens, surnommé Little Cousins. Elles adoptent sa méthode de peinture, basée sur les taches.
    "Au début du deuxième millénaire aux Beaux-Arts de Paris, plus aucun élève de l'atelier n'étudie la peinture, tous préfèrent l'audace de ce qu'on appelle les "formes spontanées d'expression" : se filmer ou intervenir sur des lieux, des sites réels ou virtuels, réfléchir à la différence entre le documentaire et la fiction. (...) Nous, nous préférons la peinture et le langage de la peinture, sa suggestion, même si tout cela est relégué dans le passé. La peinture parle en bloc, discrètement, profondément, silencieusement, comme la tranche d'une falaise. Elle éveille une sensation atemporelle. Sa facture est tellement plus riche et évocatrice que des pixels projetés ou la mince pellicule de la photo."
    Il faut savoir que les Cozens ont réellement existé : d'origine russe, Alexander Cozens va devenir un professeur de dessin très à la mode dans la bonne société londonienne du XIXème siècle. Il fut l'auteur d'un traité de peinture : Nouvelle méthode pour faciliter l'invention de compositions originales de paysage. Son fils deviendra lui aussi un peintre réputé.
    Les trois soeurs voyagent donc entre passé et présent, entre rêve et réalité jusqu'à un incident fatal qui rendra Diotime aveugle.
    Comme la peinture est le sujet de cette histoire, Emmelene Landon nous offre parfois des descriptions telles de véritables toiles (la couverture du livre est d'ailleurs une oeuvre de l'auteur, ancienne élève de l'école des Beaux-Arts) :
    "Trois grandes tables encombrées de petits carrés de papier déchiré, tachés de noir. Lumière du soir à travers les vitres. Fanny et Diotime, assises, regardent leurs taches. Fanny fume de sa main droite, sa main gauche est à l'intérieur de sa chemise, posée sur son sein. Diotime tape légèrement du pied, comme si elle fredonnait un air dans sa tête. Susannah est cachée en dessous de sa table. Elle cherche quelque chose. Des trois tables, la sienne est la plus encombrée et pas seulement de peinture."

Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com