La symphonie des abysses t.1 ; la partition d'Abrielle

Couverture du livre « La symphonie des abysses t.1 ; la partition d'Abrielle » de Carina Rozenfeld aux éditions R-jeunes Adultes
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Tout dans ce roman a su me charmer : que ce soit l'intrigue, l'univers, les personnages ou encore la plume de l'auteure, qui est juste sublime ! Nous sommes plongés dans un monde qui, sous ses airs de paradis, cache un véritable enfer.

    Au départ, j'étais très emballée à la vue de la...
    Voir plus

    Tout dans ce roman a su me charmer : que ce soit l'intrigue, l'univers, les personnages ou encore la plume de l'auteure, qui est juste sublime ! Nous sommes plongés dans un monde qui, sous ses airs de paradis, cache un véritable enfer.

    Au départ, j'étais très emballée à la vue de la couverture, et cette sensation s'est confirmée en lisant le résumé ; la SF et la dystopie me plaisant énormément ces derniers mois. Je me suis procurée le livre au SDL de Paris.

    Dans ce livre, l'auteure nous embarque dans son univers, qui peut paraître simple aux premiers abords : une mer, un mur (le Mur, petite référence à Game of Thrones ?), un village et une plage, mais qui s'avère être très riche et très construit (avec des règles, des lieux, des sous-intrigues et des personnages hauts en couleur et en personnalité). Nous rentrons doucement dans l'histoire, l'auteure prend le temps de présenter et d'exposer son univers au travers les POV de plusieurs personnages, notamment d'Abrielle, l'une des trois héroïnes. Même si nous nous laissons porter par la magnifique plume de l'auteure, il faut passer le cap des 100 pages avant de voir les événements se chambouler et le rythme s'emballer. On sent qu'il va se passer quelque chose, les intrigues semblent prêtes à imploser d'elles-mêmes, mais il faut dépasser la centaine de pages avant que cela ne se produise. Mais même quand il n'y a pas d'action, nous sommes toujours captivés par telle ou telle chose, tel ou tel détail, ce qui fait que nous passons un agréable moment à lire ce livre. Et quand l'action est là, c'est un pur bonheur ! Les descriptions sont fluides, agréables, et on ne peut que rentrer dans la scène et s'imaginer le tout à la place des personnages.

    L'histoire est divisée en deux parties : la première est consacrée à Abrielle, issue d'un village où il est interdit de chanter ; la seconde à Sand et Cahill, nés dans une ville où toute forme d'amour est prohibée et passible de mort. Tous les trois ont un point en commun : dans leur communauté respective, ils sont vus comme des parias. Pourtant, ils gardent force et courage et rêvent d'un monde plus tolérant. Et c'est là le grand message du livre : la tolérance. Autant dans Hunger Games, l'auteure faisait passer un message de liberté, autant là c'est cette valeur qui domine tout au long du livre. Tout en subtilité, l'auteure amène son message et cela ne fait que renforcer la force de l'intrigue et la profondeur des personnages. Comment peut-on affronter le regard des autres quand on est différent ? C'est la question qui, je pense, ressort de ce livre. Derrière l'histoire, on a bien plus qu'un simple récit de science-fiction, on a un véritable message et c'est ce qui m'a plu dans ce roman.

    Parlons un peu de la plume de l'auteure, à présent. C'est le premier roman que je lis d'elle et j'ai vraiment adoré sa façon d'écrire, tout en poésie et en lyrisme, avec un vocabulaire varié et des figures de style envoûtantes. Sa plume parfaite nous entraîne dans l'histoire et nous invite à passer un excellent moment.

    Hormis le fait qu'il faut passer le cap des 100 pages pour avoir un peu d'action, je n'ai rien à reprocher à ce roman qui est pour moi un coup de cœur ! La fin nous laisse un suspense insoutenable pour la suite, prévue pour novembre 2014, et nous aiguille vers un tome deux bourré d'actions ! Un tome deux que je lirai évidemment avec plaisir, car j'ai adoré lire ce tome un en compagnie d'un trio aussi courageux qu'attachant !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • N'en lisez pas trop sur ce livre ! Je l’ai ouvert sans avoir trop de détails et j’ai trouvé beaucoup de plaisir dans la découverte et la surprise. Carina Rozenfeld a mis en place tout un univers avec son histoire, ses codes et ses mystères. Tout cet environnement est cohérent et participe...
    Voir plus

    N'en lisez pas trop sur ce livre ! Je l’ai ouvert sans avoir trop de détails et j’ai trouvé beaucoup de plaisir dans la découverte et la surprise. Carina Rozenfeld a mis en place tout un univers avec son histoire, ses codes et ses mystères. Tout cet environnement est cohérent et participe vraiment à nous plonger dans l’histoire. Les personnages sont cloisonnés dans leur quotidien. Leur ignorance permet de partager avec eux les mêmes interrogations et découvertes. Les personnages principaux sont attachants, tiraillés entre l’amour qu’ils portent à leur foyer et l’oppression d’une vie trop bien réglée. L’intrigue met du temps à se mettre en place. Le début du roman s’attache à nous détailler le monde et la vie d’Abrielle. Cette partie, bien qu’intéressante, est un peu longue à mon sens et j’étais vraiment dans l’attente de l’élément déclencheur. Heuresement ce dernier est arrivé avant que je ne me lasse et je n’ai pas été déçue par la suite ! La réflexion de l’auteure sur l’identité et la communauté est très intéressante autant sur le fond que la forme. L’Anneau nous réserve bien des surprises dont une de taille à la fin de ce premier tome…

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com