La robe pourpre

Couverture du livre « La robe pourpre » de Nathalie De Broc aux éditions Calmann-levy
Résumé:

En Trégor, une riche héritière est victime d'une sourde machination. 1898, en Bretagne, Luna doit fêter ses dix-neuf ans chez son grand-père, Louis Guédriant, puissant industriel du papier de Belle-Isle-en-Terre, lors d'une réception qui marquera son entrée dans le monde. Véritable épreuve du... Voir plus

En Trégor, une riche héritière est victime d'une sourde machination. 1898, en Bretagne, Luna doit fêter ses dix-neuf ans chez son grand-père, Louis Guédriant, puissant industriel du papier de Belle-Isle-en-Terre, lors d'une réception qui marquera son entrée dans le monde. Véritable épreuve du feu pour cette " bâtarde " , née de la liaison clandestine de son père, gendre et bras droit de Guédriant, avec une danseuse venue d'Argentine qui a disparu quand elle avait huit ans.
La riche héritière ignore que l'événement mondain sert d'autres machiavéliques desseins. Naïve et fantasque, Luna est une proie facile pour tous les ressentiments. Alors même que le fantôme de sa mère revient la hanter, elle est sans défense contre une machination diabolique dont personne ne semble pouvoir la sauver...

Donner votre avis

Avis(1)

  • Ce roman fait suite à La vallée des ambitions, mais peut tout à fait se lire sans avoir pris connaissance de ce dernier. C’est mon cas, je n’ai pas lu le premier tome.
    Romanesque à souhait, c’est une histoire fertile en péripéties. Les points de vue sont multiples. Le fil du roman se dénoue au...
    Voir plus

    Ce roman fait suite à La vallée des ambitions, mais peut tout à fait se lire sans avoir pris connaissance de ce dernier. C’est mon cas, je n’ai pas lu le premier tome.
    Romanesque à souhait, c’est une histoire fertile en péripéties. Les points de vue sont multiples. Le fil du roman se dénoue au rythme des chapitres où chacun des protagonistes exposent ses sentiments.
    Ce roman est placé sous le signe du pourpre (c’est la couleur de la robe que la mère de Luna lui a laissé, et c’est dans le titre du roman) : c’est une couleur brûlante et violente. Elle est débordante d’une vie passionnée et agitée. Elle reflète ce roman : joie, amour, haine, violence…
    L’écriture est fluide, alerte : voici ce que le grand-père maternel de Luna, ressent quand il est reçu dans la famille du puissant industriel Guédriant : « les bordels portègnes transpirent de plus d’humanité que cette foule aux bonnes manières qui sue les secrets. »
    On retrouve les personnages des romans du 19e siècle : la femme mûre, le dandy arriviste, la bourgeoisie de province, les servants et valets, le chef d’entreprise paternaliste. La touche exotique apportée par l’origine argentine de Luna apporte une lumière passionnelle.
    C’est une lecture vraiment agréable, divertissante.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions