Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La proie

Couverture du livre « La proie » de Deon Meyer aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072857751
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Fidèle à son modus operandi, Deon Meyer lance deux intrigues parallèles qui convergent vers la fin, dans un finale explosif.
Au Cap, les Hawks - groupe Criminalité violente de la police sud- africaine - sont confrontés à un crime déconcertant. Le corps d'un ancien membre de leurs services,... Voir plus

Fidèle à son modus operandi, Deon Meyer lance deux intrigues parallèles qui convergent vers la fin, dans un finale explosif.
Au Cap, les Hawks - groupe Criminalité violente de la police sud- africaine - sont confrontés à un crime déconcertant. Le corps d'un ancien membre de leurs services, devenu consultant en protection personnelle, a été découvert près d'une voie ferrée. Que faisait donc cet homme à bord du Rovos, le train le plus luxueux du monde ? Le dossier est pourri, rien ne colle et pourtant, en haut lieu, on fait pression sur eux pour qu'ils laissent tomber l'enquête.
À Bordeaux, Daniel Darret, ancien combattant de la branche militaire de l'ANC, mène une vie modeste sous une fausse identité, hanté par la crainte que son passé ne le rattrape. Voeu pieux : par une belle journée d'août, son vieux camarade Lonnie surgit dans sa rue et lui demande de reprendre du service. L'état déplorable du pays justifie un attentat. D'abord réticent, Darrett cède et se retrouve embarqué, via Paris et Amsterdam, dans la mission la plus dangereuse et délicate qu'il ait jamais connue. Traqué par les Russes autant que par les services secrets sud-africains, il ne lâchera pourtant pas sa proie...

Donner votre avis

Avis (9)

  • 08.08.2022 # 73ème

    Dans le cadre du Bureau des Lecteurs Folio Policier RTL 2022, septième lecture (sur 8) avec « La proie » de Deon Meyer, je pense le plus connu des 8 auteurs proposés.

    Le plaisir de voir l’action commencer au mois d’août dans cette belle ville de Bordeaux (où j’ai vécu 13...
    Voir plus

    08.08.2022 # 73ème

    Dans le cadre du Bureau des Lecteurs Folio Policier RTL 2022, septième lecture (sur 8) avec « La proie » de Deon Meyer, je pense le plus connu des 8 auteurs proposés.

    Le plaisir de voir l’action commencer au mois d’août dans cette belle ville de Bordeaux (où j’ai vécu 13 ans) en suivant Daniel Darret, noctambule qui sauve la vie d’une jeune femme en se battant contre cinq hommes malintentionnés, mais qui souhaite éviter la police et être reconnu, il les a quand même salement amochés….

    Un bond géographique nous entraîne en Afrique du Sud où la Responsable du Groupe Criminalité Violente, la Colonel Mbali Kaleni charge deux de ses hommes le capitaine Benny Griessel et son collègue Vaughn Cupido, d’enquêter sur la mort de Johnson Johnson, un ancien policier reconverti en bodyguard VIP, visiblement « tombé » d’un train (meurtre ? Accident ? Suicide ?)

    Les chapitres se succèdent dans ces deux endroits tellement distants avec des histoires complètement différentes que j’ai eu parfois envie de sauter des pages pour rester dans la même histoire :

    Suivre Daniel dans les quartiers Bordelais où il a trouvé un petit boulot manuel et physique auprès d’un menuisier ébéniste antiquaire de génie, asperger asocial, et ses rituels quotidiens qui semblent lui convenir après un passé qu’on devine tumultueux mais que la visite d’un « ancien ami » va venir bouleverser…

    Suivre nos deux hawks (faucons), surnoms donnés aux enquêteurs de l’unité spéciale de police chargée de combattre la corruption et le crime organisé, découvrant petit à petit ces deux hommes et leurs histoires personnelles avec Benny, 46 ans et 240 jours sans une goutte d’alcool, divorcé avec deux grands enfants étudiants, amoureux d’Alexa qu’il aimerait bien demander en mariage, et Vaughn qui aime Désirée mais vit difficilement avec son jeune beau fils. Leur enquête qui n’avance pas avec ce décès mystérieux que d’autres brigades policières semblent vouloir classer rapidement en suicide. Avant qu’un autre décès, suicide ? Meurtre déguisé ?, vienne relancer les pistes…

    Comment ces deux scénarios vont ils se rejoindre en avançant progressivement dans ce mois d’août ?
    Quand les histoires personnelles se mêlent aux enquêtes policières, aux conflits politiques jusqu’aux affaires d’état…
    Deon aborde le sujet délicat des corruptions, des intérêts financiers de plusieurs pays, des milliardaires indiens, des anciens amis russes devenus ennemis, de l’héritage même de Nelson Mandela…

    J’ai beaucoup aimé la partie polar, j’ai moins apprécié les conflits politiques…

    Les deux derniers chapitres sont tout en intensité et suspense avec la jonction improbable de ces protagonistes.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • À Bordeaux, Daniel Darret porte secours à une artiste agressée par une bande de loubards. Quelques temps plus tard, il est contacté par ses anciens amis de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud.
    Au Cap, les inspecteurs Benny Griessel et Vaughn Cupido se voient confier un dossier pourri :...
    Voir plus

    À Bordeaux, Daniel Darret porte secours à une artiste agressée par une bande de loubards. Quelques temps plus tard, il est contacté par ses anciens amis de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud.
    Au Cap, les inspecteurs Benny Griessel et Vaughn Cupido se voient confier un dossier pourri : l'enquête sur la mort d'un ancien policier, reconverti comme garde du corps, qui semble avoir été balancé hors d'un train de luxe.

    Objectivement, j'ai lu de meilleurs Deon Meyer, comme par exemple En vrille ou 13 heures.
    L'écriture est toujours aussi efficace : simple et directe, rythmée par l'alternance entre deux intrigues que rien ne semble relier et par des chapitres assez courts.
    Les personnages, qu'ils soient récurrents comme les policiers, ou occasionnels; sont bien trempés : ils ont leurs lignes de forces, leurs doutes, leurs fissures et leurs zones d'ombre. La consistance, physique, relationnelle et psychologique, des personnages est l'une des caractéristiques des romans de l'auteur.
    Ce sont plus les intrigues, qu'on ne verra converger qu'à la toute fin, qui paraissent décevantes. On peut admettre que des anciens de l'ANC, déçus, complotent contre un président corrompu. Mais s'en remettre à un ancien tireur d'élite plus que quinquagénaire, reconverti dans le menuiserie depuis plus de 10 ans... Sans compter les nombreuses incohérences dans la façon dont Daniel Darret est suivi. La partie sud-africaine du roman paraît plus crédible, si l'on accepte que, chez les policiers, l'honnêteté l'emporte toujours sur la fidélité.
    Un thriller efficace, qui n'égale cependant pas les meilleurs de l'auteur.

    Chronique illustrée : http://michelgiraud.fr/2022/06/23/la-proie-deon-meyer-gallimardfolio-un-thriller-efficace/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un thriller qui tient du roman d’espionnage. Le roman commence avec la découverte d’un corps près d’une voie ferrée en Afrique du Sud. Parallèlement on découvre Daniel qui vit à Bordeaux où il apprend le métier d’ébéniste. Quel est le lien entre ces deux endroits.
    ❤️une progression...
    Voir plus

    Un thriller qui tient du roman d’espionnage. Le roman commence avec la découverte d’un corps près d’une voie ferrée en Afrique du Sud. Parallèlement on découvre Daniel qui vit à Bordeaux où il apprend le métier d’ébéniste. Quel est le lien entre ces deux endroits.
    ❤️une progression intéressante et tout se précipite à la fin.
    ❤️les enquêteurs sud-africains sont sympathiques, attachants plein d’humour.
    ❤️On ne peut s’empêcher de trembler pour Daniel.
    ❤️une approche intéressante de l’histoire de l’Afrique du Sud qui donne envie de s’y pencher.
    ❤️cela ferait un excellent film! Un roman que je vous recommande.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un bon Deon Meyer qui fait alterner deux histoires qui vont finir par se rencontrer entre l'Afrique du Sud et la France.
    La première partie à Bordeaux est celle qui m'a le plus plu.
    Il est question de corruption, d'abus de pouvoir, de trahison et de droit à l'oubli.
    Avec en toile de fond la...
    Voir plus

    Un bon Deon Meyer qui fait alterner deux histoires qui vont finir par se rencontrer entre l'Afrique du Sud et la France.
    La première partie à Bordeaux est celle qui m'a le plus plu.
    Il est question de corruption, d'abus de pouvoir, de trahison et de droit à l'oubli.
    Avec en toile de fond la politique sud-africaine et des Russes qui font de l'ingérence, nous suivons une enquête palpitante de Benny Griessel et Vaughn Cupido jusqu'à une fin pleine de suspense.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L'intrigue se passe au Cap et nous dépayse totalement
    Bennie Griessel et son équipe des Hawks doivent résoudre un meurtre bizarre
    En France, à Bordeaux, Daniel Darrett, ancien membre d'une organisation qui combat le gouvernement Sud africain, est contacté pour reprendre du service
    Les deux...
    Voir plus

    L'intrigue se passe au Cap et nous dépayse totalement
    Bennie Griessel et son équipe des Hawks doivent résoudre un meurtre bizarre
    En France, à Bordeaux, Daniel Darrett, ancien membre d'une organisation qui combat le gouvernement Sud africain, est contacté pour reprendre du service
    Les deux histoires, menées en parallèle, vont se rejoindre pour un final spectaculaire

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Deux histoires parallèles apparemment indépendantes se déroulent à Bordeaux, avec Daniel Barret, ancien combattant militaire de l'ANC et en Afrique du Sud avec les deux agents Benny Griessel et Vaughn Cupido de la brigade criminelle des Hawks. Elles alternent successivement dans des...
    Voir plus

    Deux histoires parallèles apparemment indépendantes se déroulent à Bordeaux, avec Daniel Barret, ancien combattant militaire de l'ANC et en Afrique du Sud avec les deux agents Benny Griessel et Vaughn Cupido de la brigade criminelle des Hawks. Elles alternent successivement dans des développements, d'abord assez longs qui raccourcissent régulièrement avec, corrélativement, une narration qui accélère en intensité et en intérêt pour le lecteur. L'auteur développe son roman sur le fond historique de l'après Mandela en Afrique du Sud, qui voit s'installer un pouvoir corrompu qui n'est pas à la hauteur des espoirs des initiateurs du changement de l'ANC. Une superbe maîtrise de la construction dramatique tient en haleine jusqu'au bout et les personnages aux carapaces solides dans l'action possèdent aussi des éléments de normalité et d'humanité qui les rendent encore plus sympathiques.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Le sudaf Deon Meyer n'est pas un inconnu, avec des polars toujours très pros même si la plume reste simple.
    Et puis il y a toujours le plaisir de découvrir depuis son canapé, cette fascinante Nation Arc-en-Ciel.

    [...] J'ai appris une chose sur ce pays, Vaughn. Ça ne va jamais aussi mal...
    Voir plus

    Le sudaf Deon Meyer n'est pas un inconnu, avec des polars toujours très pros même si la plume reste simple.
    Et puis il y a toujours le plaisir de découvrir depuis son canapé, cette fascinante Nation Arc-en-Ciel.

    [...] J'ai appris une chose sur ce pays, Vaughn. Ça ne va jamais aussi mal qu'on le craint. Et ça ne va jamais aussi bien qu'on le voudrait.

    La proie nous propose de commencer le voyage en train avec le Rovos, un train touristique de luxe, version sudaf de l'Orient Express.
    Bon, on est en Afrique du Sud, hein : un cadavre est bientôt retrouvé sur les voies, balancé du fameux train ...
    L'intrigue nous promènera dans la région du Cap bien sûr où l'on va suivre un duo d'enquêteurs des fameux Hawks, un tandem plutôt bien décrit et auquel on s'est attaché au fil des polars de Meyer.
    Un autre volet (qu'on a trouvé moins réussi) se déroule à Bordeaux, clin d'œil de l'auteur à son fan club français, une ville qu'il semble bien connaître jusqu'à la librairie Mollat !
    Un thriller sur fond de corruption, de rivalités géopolitiques et de règlements de comptes post-ANC.

    [...] Il faut que tu comprennes, il y a de grandes puissances en jeu. La Chine qui monte, l'Amérique qui décline. Au milieu un vide qui ne demande qu'à se remplir. Un nouvel ordre mondial est en route. Et Poutine ... Tu peux dire de lui ce que tu veux, il est malin. Il joue sur le long terme, il se positionne, il place son pays.

    Mais en dépit de l'épisode français, Deon Meyer se renouvelle peu et sans nous avoir vraiment ennuyé, il n'a pas réussi non plus à nous happer totalement avec ce thriller comme on pouvait l'espérer. On suit tout cela avec un peu trop de détachement.
    Pour celles et ceux qui aiment les snipers.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce polar double canon tisse brillamment deux histoires apparemment très indépendantes : au Cap en Afrique du Sud, une enquête menée par la brigade des Hawks ( département de police criminelle sud-africain ) autour de la mort mystérieuse d'un ancien flic devenu garde du corps ( accident, suicide,...
    Voir plus

    Ce polar double canon tisse brillamment deux histoires apparemment très indépendantes : au Cap en Afrique du Sud, une enquête menée par la brigade des Hawks ( département de police criminelle sud-africain ) autour de la mort mystérieuse d'un ancien flic devenu garde du corps ( accident, suicide, assassinat ? ) avec une hiérarchie qui fait tout pour enterrer l'affaire ; en France, sur les traces d'un ex-combattant de la branche militaire de l'ANC qui se voit confier une dernière mission.

    Deon Meyer prend le temps de poser ses deux arcs narratifs en blocs autonomes proposés à tour de rôle. Puis, à mesure que le récit avance, l'alternance s'accélère en chapitres de plus en plus courts, presque saccadée. La précision millimétrée de la construction est admirable, riche en rebondissements et révélations qui relancent l'action de façon très pertinente. L'auteur parvient à maintenir la tension dans les deux intrigues et à les amener à un paroxysme simultané jusqu'à une connexion inattendu et pleinement réussie.

    C'est brillant de maîtrise. Mais ce qui m'a frappé dans ce roman, c'est à quel point l'auteur fait entendre sa voix, celle d'un homme en colère contre les dérives politiques que connait son pays. Deon Meyer se fait presque historien du contemporain en s'emparant de la période 2009-2018 de la présidence de Jacob Zuma. Jamais nommé mais il ne parle que de lui , comment cette figure de la lutte anti-Apartheid a trahi ses idéaux et bafoué l'héritage de Nelson Mandela pour faire sombrer l'Afrique du Sud dans la corruption la plus crasse.

    Toute ressemblance avec la réalité est tout à fait volontaire. Avec un oeil à l'acuité aguisée et sans concession, La Proie met à nu la kleptocratie du système mafieux du State Capture qui a mis à genoux l'économie du pays et fragilisé la jeune démocratie sud-africaine : pots-de-vin, blanchiment d'argent, racket, Russie de Poutine à l'affut, infiltration de tous les rouages publics par la famille Gupta qui détournent des fonds à son profit, tout cela avec la complicité de Jacob Zuma et de ses sbires.

    Cet arrière-plan politique omniprésent donne beaucoup d'épaisseur à l'intrigue. J'ai cependant regretté le duo d'enquêteurs très lisse et au final pas très intéressant ( déjà vu, déjà lu ). En fait, le personnage passionnant, c'est Daniel Barret qu leur vole la vedette. C'est par lui qu'arrive la complexité psychologique, lui, le soldat de l'ANC qui a raccroché après la victoire de Mandela et qui se voit contraint par les circonstances à reprendre du service dans une tentative quasi désespérée de sauver son pays.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com