Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La pointe du Raz dans quelques-uns de ses états

Couverture du livre « La pointe du Raz dans quelques-uns de ses états » de Georges Perros aux éditions Finitude
  • Date de parution :
  • Editeur : Finitude
  • EAN : 9782912667885
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Les éditions Finitude et les éditions Fario se sont associées pour éditer le fac-similé d'un manuscrit de Georges Perros: La pointe du Raz dans quelques uns de ses états. Perros a enluminé son texte de nombreux dessins, dans les marges, pour l'offrir à son ami Michel Butor. L'ouvrage, composé de... Voir plus

Les éditions Finitude et les éditions Fario se sont associées pour éditer le fac-similé d'un manuscrit de Georges Perros: La pointe du Raz dans quelques uns de ses états. Perros a enluminé son texte de nombreux dessins, dans les marges, pour l'offrir à son ami Michel Butor. L'ouvrage, composé de la reproduction du manuscrit avec les dessins de Perros et d'une version typographiée du texte, est précédé d'une présentation de Michel Butor dans laquelle il se souvient de l'origine de ce superbe objet.
En 1973, la revue aixoise L'arc publiait un numéro spécial autour de Michel Butor. A ce dernier fut confié le choix des contributeurs de ce numéro. Il fit appel, parmi d'autres, à son ami Georges Perros. Celui-ci répondit avec cet ensemble de planches dessinées autour d'un texte relatant un itinéraire vers ce finistère de la Pointe du Raz. Itinéraire multiple, qui circule entre les lieux, les époques et les textes. Le manuscrit de Perros se présente en effet sous la forme de trois colonnes, l'une constituée du récit de Georges Perros, une deuxième agrégeant des citations de Flaubert, de Michelet, et de l'Ecclésiaste (traduit par Meschonnic), la troisième faisant intervenir des extraits de Daniel Bernard et de Michel Butor lui-même.

Le texte fut repris par la suite dans le troisième tome de Papiers collés, mais dans une version légèrement remaniée. Ici est publié l'intégralité du texte original qui est conservé dans le fonds Michel Butor de la Bibliothèque Louis-Nucéra à Nice.

Donner votre avis