La Pétition universelle pour la sécurité et la paix

Couverture du livre « La Pétition universelle pour la sécurité et la paix » de Prosper Bokolomba-Mpela aux éditions Publibook
  • Nombre de page : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Non attribué
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

LA PETITION UNIVERSELLE POUR LA SECURITE ET LA PAIX Avec le progrès relatif réalisé par l'homme dans le domaine de la science et de la technologie, l'humanité devait, en principe, vaincre, de nos jours, la misère sociale et bâtir un monde prospère, avec l'effort soutenu de tous et de chacun ! La... Voir plus

LA PETITION UNIVERSELLE POUR LA SECURITE ET LA PAIX Avec le progrès relatif réalisé par l'homme dans le domaine de la science et de la technologie, l'humanité devait, en principe, vaincre, de nos jours, la misère sociale et bâtir un monde prospère, avec l'effort soutenu de tous et de chacun ! La science et la technologie ont réduit les dimensions de la terre et lui ont permis de ne devenir aujourd'hui qu'un grand village planétaire, dans lequel les humains peuvent mieux dialoguer, mieux collaborer et mieux se comprendre, de façon à pouvoir édifier un monde écologique uni, solidaire, prospère, pacifique et harmonieux. Toutes les conditions y sont pratiquement réunies. Les véritables obstacles à la prospérité et à la paix se situent actuellement dans nos idées, dans notre conception du monde, de l'homme et de la société ! Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le retard du monde politico socio-économique, par rapport à ce progrès relatif accompli par l'humanité dans le domaine de la science et de la technologie, ne provient ni de la perversion ni de l'égoïsme de l'homme ou d'une catégorie d'individus. Elle ne relève même pas d'une quelconque incurie des politiciens et des opérateurs économiques. Il résulte plutôt essentiellement du fait que, jusqu'ici, notre stratégie dans la recherche de l'ordre social, de la sécurité, de la paix, de la prospérité pour tous et de l'équilibre écologique continue à se fonder inconsciemment sur des idées reçues et erronées, héritées du passé et sur des points de vue grégaires des masses populaires. Ces idées, qui sont enfouies dans l'arrière-plan non crique, conscient et inconscient de notre discours politique, n'ont malheureusement jamais été soumises, jusqu'ici, à une quelconque analyse critique et sont admises comme allant de soi ! Et, nous y avons même bâti des théories dites « scientifiques » ! Ce phénomène se pérennise avec cette espèce de griserie qui nous pousse à croire que, comparativement au progrès des « sciences dures » et de la technologie, l'organisation politique et sociale de la planète et celle de nos pays sont « scientifiques » et auraient même atteint le plus haut sommet de leur perfection ! La critique n'est alors plus de mise, parce que tout est supposé être « scientifique » ! En lançant ce projet de paix, nous souhaitons qu'un débat mondial d'idées parte de nos écoles et de nos universités ainsi que des organisations de recherche de la paix et des institutions des affaires internationales et de sécurité, avant de gagner la place publique, les ONG, les associations et les états-majors des partis politiques, en passant par les différents groupes de pression et les cafés de commerce, pour modeler la pensée dominante de notre époque, en véhiculant des idées et des principes qui puissent modifier l'arrière-plan non critique, conscient et inconscient de l'opinion populaire, de manière à influer positivement sur les prises de positions des individus et à changer le monde ! Ce projet de paix se veut global et novateur et sort des sentiers battus ! Il ne se limite pas à faire la morale aux gens et aux dirigeants, ni à vouloir juste règlementer et humaniser les guerres. Il ne se contente pas de faire éloge de la paix, ni de multiplier des discours et des déclarations de bonnes intentions. Il ne perd surtout pas de temps en incriminant seulement une catégorie d'individus, une nation, une partie de l'humanité, quelques pays ou quelques personnalités politiques du passé ou du présent, car il s'agit plutôt d'un problème global qui doit être résolu à la base, dans une perspective holistique ! Il exclue l'idée du recours à la force et la menace d'usage de la force, comme moyens de prévention et de règlement des différends et ne s'appuie pas sur une multitude de sanctions, d'interdits et de résolutions contraignantes que ne respectera - d'ailleurs - personne. Ce projet va au-delà des revendications tiers-mondistes, des prétentions altermondialistes et du rêve millénariste et utopique d'un monde tranquille, un monde sans problèmes, un monde uniforme et égalitariste, dans lequel to

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions