La petite maîtresse

Couverture du livre « La petite maîtresse » de Dominique Sels aux éditions La Chambre Au Loup
Résumé:

Invitée d'un salon mensuel des " Amis de Jean-Baptiste Botul ", la romancière Dominique Sels publie La Petite Maîtresse, dialogue qui fait revivre cette soirée.
Le préambule, intitulé " Les Arlésiens ", est inspiré par " ce philosophe insaisissable qui porte le prénom de Molière et ressemble à... Voir plus

Invitée d'un salon mensuel des " Amis de Jean-Baptiste Botul ", la romancière Dominique Sels publie La Petite Maîtresse, dialogue qui fait revivre cette soirée.
Le préambule, intitulé " Les Arlésiens ", est inspiré par " ce philosophe insaisissable qui porte le prénom de Molière et ressemble à Socrate ".
L'auteur y étudie la catégorie des Arlésiens, personnages littéraires ou de fantaisie qui, tels Socrate au banquet, déclarent n'être " rien ", ou telle l'Arlésienne d'Alphonse Daudet, ou Dulcinée chez Cervantès, ne se montrent pas, sont en creux, et catalysent les passions.
La causerie est ensuite largement consacrée à un autre thème, issu lui aussi d'une lecture du Banquet de Platon : les amours avec écart d'âge (d'où le titre La Petite Maîtresse), amours dont les fruits sont des livres, des tableaux, des carrières, plutôt que des enfants.
Tournées vers la création plutôt que vers la procréation, ces amours étaient dans l'Antiquité strictement masculines. Dominique Sels, qui en appelle à la notion de neutre, les étend à des personnes d'un genre indifférent.
Ces amours intéressent par conséquent la fécondité artistique et intellectuelle des femmes, relativement récente.
Caractérisées par une forte transmission culturelle et spirituelle entre un aîné et un jeune être, ces amours, souvent réprouvées, sont un éloge de la dissymétrie.
Les exemples sont puisés à la réalité des siècles récents (Rodin-Claudel, Cocteau-Marais, Verlaine-Rimbaud) ou encore à la fiction cinématograhique (films de Billy Wilder, Stephen Frears ou Clint Eastwood).
Ce titre peut être relié à un autre du même auteur, Les Mots de l'amour arrivent d'Athènes (2008), où Dominique Sels présente le vocabulaire que Platon utilise pour dépeindre l'amour dans le texte du Banquet.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions