La petite foule

Couverture du livre « La petite foule » de Christine Angot aux éditions Flammarion
Résumé:

Ce sont des hommes, des femmes, ils sont jeunes, vieux, ou entre deux âges, riches, puissants, pauvres, ou ni l'un ni l'autre, Christine Angot les passe, en radiologue du genre humain, à son laser, croisant leurs similitudes et leurs différences, perçant

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Des histoires très courtes que j'ai quasiment toutes oubliées quelques mois après les avoir lues. Trop anecdotique à mon goût et la froideur caractéristique du style d'Angot est encore plus prégnante dans ce format. Bref, pas mémorable.

    Des histoires très courtes que j'ai quasiment toutes oubliées quelques mois après les avoir lues. Trop anecdotique à mon goût et la froideur caractéristique du style d'Angot est encore plus prégnante dans ce format. Bref, pas mémorable.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Déception et ennui à la lecture de ce livre pour lequel Christine Angot se réfère en exergue à La Bruyère et à ses Caractères : "Je rends au public ce qu'il m'a prêté ; j'ai emprunté de lui la manière de cet ouvrage : il est juste que l'ayant achevé avec toute l'attention pour la vérité dont je...
    Voir plus

    Déception et ennui à la lecture de ce livre pour lequel Christine Angot se réfère en exergue à La Bruyère et à ses Caractères : "Je rends au public ce qu'il m'a prêté ; j'ai emprunté de lui la manière de cet ouvrage : il est juste que l'ayant achevé avec toute l'attention pour la vérité dont je suis capable, et qu'il mérite de moi, je lui en fasse restitution."

    L'auteure n'en a malheureusement ni la subtilité, ni les nuances, ni le style, encore moins le talent, et c'est donc une succession de portraits/anecdotes partiels et superficiels, chargés de clichés maladroits qui est infligée au lecteur. Les personnages croisés sont affublés d'une étiquette – le Parisien d'adoption, la jeune chômeuse, l'adolescente, le chauffeur de taxi, la retraitée du textile... sans parler des oiseaux et de leurs pépiements qui achèvent le livre – dont on ne voit guère l'utilité puisque rien ensuite n'est développé, approfondi, analysé, ni même simplement décrit avec une once de finesse ou un soupçon d'éclat.

    Loin d'être emporté par cette "petite foule" vers un quelconque plaisir littéraire, le lecteur ne l'est hélas que pour un voyage au bout de l'ennui.

    À cette lecture donc tout à fait dispensable, préférez revenir à celle des Caractères de La Bruyère – inégalés et intemporels – ou découvrir celle, plus contemporaine, de la pièce de théâtre de Denise Bonal, Les Pas perdus...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après avoir été emballé par les premières pages, le procédé de cette enfilade de petites nouvelles a fini par perdre de la saveur au fil de la lecture. C'est écrit avec précision comme toujours, mais l'intérêt faiblit par cette volonté manifeste de ne pas vouloir terminer de façon virtuose...
    Voir plus

    Après avoir été emballé par les premières pages, le procédé de cette enfilade de petites nouvelles a fini par perdre de la saveur au fil de la lecture. C'est écrit avec précision comme toujours, mais l'intérêt faiblit par cette volonté manifeste de ne pas vouloir terminer de façon virtuose chaque portrait. "La petite foule" ne forme qu'un tableau bien esquissé mais manquant sérieusement de panache pour arriver à enthousiasmer le lecteur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions