La petite fille de Monsieur Linh

Couverture du livre « La petite fille de Monsieur Linh » de Philippe Claudel aux éditions Stock
Résumé:

Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n´emportant avec lui qu´une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l´enfant sont morts et Monsieur... Voir plus

Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n´emportant avec lui qu´une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l´enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés. Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d´autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s´ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un coeur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille. Philippe Claudel accompagne ses personnages avec respect et délicatesse. Il célèbre les thèmes universels de l´amitié et de la compassion. Ce roman possède la grâce et la limpidité des grands classiques.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Un petit livre et une grande histoire. Monsieur Linh a fui son pays, en guerre, par bateau. Il a perdu toute sa famille sauf sa petite fille qu'il tient, serré très fort, dans ses bras. Cette extraordinaire histoire humaine est aussi celle d'une amitié incroyable entre deux immenses solitudes...
    Voir plus

    Un petit livre et une grande histoire. Monsieur Linh a fui son pays, en guerre, par bateau. Il a perdu toute sa famille sauf sa petite fille qu'il tient, serré très fort, dans ses bras. Cette extraordinaire histoire humaine est aussi celle d'une amitié incroyable entre deux immenses solitudes masculines. Les mots de Philippe Claudel mettent en musique la délicatesse d'un geste et la puissance de la compassion. La chute poignante laisse une trace indélébile dans l'âme.
    J'ai versé une larme emportée par l'émotion. N'est-ce pas aussi ça le bonheur de lire

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman très émouvant sur l'exil et le déracinement. Monsieur Linh a dû fuir son pays à cause de la guerre avec sa petite fille.
    Un joli livre, très bien écrit, à découvrir!

    Un roman très émouvant sur l'exil et le déracinement. Monsieur Linh a dû fuir son pays à cause de la guerre avec sa petite fille.
    Un joli livre, très bien écrit, à découvrir!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un beau roman, tout en simplicité, sans l’emphase et les fards de ces livres qui se veulent bouleversants et qui utilisent tous les ressorts à leur disposition pour vous tirer une larme. Rien de cela dans l’écriture de Philippe Claudel qui nous entraine avec légèreté dans les pas de Monsieur...
    Voir plus

    Un beau roman, tout en simplicité, sans l’emphase et les fards de ces livres qui se veulent bouleversants et qui utilisent tous les ressorts à leur disposition pour vous tirer une larme. Rien de cela dans l’écriture de Philippe Claudel qui nous entraine avec légèreté dans les pas de Monsieur Linh.
    C’est l’histoire d’un vieil homme exilé qui a tout perdu, son pays, sa famille et qui n’a plus pour tenir debout que sa petite fille qu’il serre contre lui dans un geste de protection contre ce monde devenu fou.
    C’est l’histoire de son exil sur une terre étrangère dont les coutumes lui sont un mystère et où sa solitude va rencontrer celle d’un autre homme. L’amitié naissante entre ces deux hommes est un cadeau pour chacun et même si ils ne parlent pas ma même langue, ils se comprennent intimement au coeur de leur solitude sur le banc de la ville froide et grise.

    On avance au fil des pages aux côtés de Monsieur Linh qui nous attendrit, nous amuse et pour finir nous bouleverse.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce roman est d'une douceur incroyable, ne serait ce que par l'écriture ou par le personnage de Monsieur Linh. L'histoire en elle même est intéressante et actuelle, elle raconte un exile qui finalement nous montre L'exile en générale. Cette difficulté universelle de s'intégrer dans un pays...
    Voir plus

    Ce roman est d'une douceur incroyable, ne serait ce que par l'écriture ou par le personnage de Monsieur Linh. L'histoire en elle même est intéressante et actuelle, elle raconte un exile qui finalement nous montre L'exile en générale. Cette difficulté universelle de s'intégrer dans un pays étranger avec une langue étrangère.
    C'est un très beau roman qui dessine les traits de l'amour et l'amitié. Je le recommande à tous .

    Sur ce passer de bonnes lectures.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un récit poignant. C’est le récit d’un naufrage conté avec infiniment de sensibilité. Tellement de douceur, de compassion que les souffrances sont comme gommées et ne nous reste que l’humaine tendresse. Ah ! …Si un livre pouvait changer le monde. Celui-ci peut nous inviter à un regard plus...
    Voir plus

    Un récit poignant. C’est le récit d’un naufrage conté avec infiniment de sensibilité. Tellement de douceur, de compassion que les souffrances sont comme gommées et ne nous reste que l’humaine tendresse. Ah ! …Si un livre pouvait changer le monde. Celui-ci peut nous inviter à un regard plus chaleureux, plus humain sur tous ces «anonymes », ces «paumés » que nous croisons dans la ville chaque jour.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un merveilleux souvenir
    Je l ai lu en une journée lors d un aller/retour en avion dans le sud de la France
    Je n'ai rien vu venir et j y ai cru jusqu'à la fin
    Un pur délice de lecture

    Un merveilleux souvenir
    Je l ai lu en une journée lors d un aller/retour en avion dans le sud de la France
    Je n'ai rien vu venir et j y ai cru jusqu'à la fin
    Un pur délice de lecture

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voilà un livre bouleversant comme le sont bons nombres De romans de PH.Claudel.
    C'est l'histoire universelle de l'exil ici illustrée par celle de ce vieux monsieur arrivé du Sud Est Asiatique. Comment se reconstruire ou simplement survivre dans un pays qui ne ressemble à rien de connu ou tout...
    Voir plus

    Voilà un livre bouleversant comme le sont bons nombres De romans de PH.Claudel.
    C'est l'histoire universelle de l'exil ici illustrée par celle de ce vieux monsieur arrivé du Sud Est Asiatique. Comment se reconstruire ou simplement survivre dans un pays qui ne ressemble à rien de connu ou tout est étrange et compliqué. C'est un abandon de tous ses repères, de toute sa vie. Cette histoire est tellement universelle et intemporelle, difficile de ne pas y repenser dans cette période de grands flux migratoires ou la détresse s'affiche sur chaque histoire .

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une merveille, délicieux, subtil et intelligent

    Une merveille, délicieux, subtil et intelligent

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce délicieux roman assez court nous fait partager la vie de M. Linh, vieil homme qui a dû quitter son pays et faire un voyage de six semaines pour enfin arriver dans un lieu, jamais précisé, où il fait froid. Il porte dans ses bras sa petite-fille dont le père, son fils, a été tué à la guerre,...
    Voir plus

    Ce délicieux roman assez court nous fait partager la vie de M. Linh, vieil homme qui a dû quitter son pays et faire un voyage de six semaines pour enfin arriver dans un lieu, jamais précisé, où il fait froid. Il porte dans ses bras sa petite-fille dont le père, son fils, a été tué à la guerre, comme sa mère. La petite s’appelle Sang dia (Matin doux).
    En quelques pages, Philippe Claudel permet de comprendre tout le drame du déracinement, ce que vivent en ce moment des milliers de gens. Heureusement, M. Linh trouve quelqu’un à qui parler dans la ville où il a été recueilli : M. Bark.
    Ce livre est tendre, émouvant, très réaliste aussi quand les deux hommes parlent de la guerre car M. Bark a combattu dans le pays de M. Linh et cela fait penser au Vietnam : « La voix de son ami est profonde, enrouée. Elle paraît se frotter à des pierres et à des rochers énormes, comme les torrents qui dévalent la montagne, avant d’arriver dans la vallée, de se faire entendre, de rire, de gémir parfois, de parler fort. C’est une musique qui épouse tout de la vie, ses caresses comme ses âpretés. »
    Hélas, d’autres décident pour M. Linh qui se demande : « Pourquoi la fin de sa vie n’est-elle que disparition, mort, enfouissement ? » Après tant de drames et de souffrances toujours d’actualité, l’auteur constate : « Qu’est-ce donc que la vie humaine sinon un collier de blessures que l’on passe autour de son cou ? »
    Enfin, pourquoi ne pas le dire ? Le coup de théâtre final arrache des larmes au lecteur qui s’était attaché aux pas de cet homme, M. Linh, et de sa petite-fille.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un beau regard sur l'exil, la solitude, l'amour et l'amitié.
    Une belle écriture où le rythme se joint à le lenteur du regard posé sur ce vieil homme.

    Un beau regard sur l'exil, la solitude, l'amour et l'amitié.
    Une belle écriture où le rythme se joint à le lenteur du regard posé sur ce vieil homme.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.