La peinture couillarde

Couverture du livre « La peinture couillarde » de Paul Cezanne aux éditions Fayard/mille Et Une Nuits
Résumé:

« Il y a deux sortes de peinture : la peinture bien couillarde, la mienne, et celle des ottres. » Peintre inclassable, Paul Cézanne (1839-1906) est un provocateur qui a du « temmpérammennte ». Longtemps refusé aux Salons officiels, ce misanthrope s'en prend aux critiques, à ses confrères et... Voir plus

« Il y a deux sortes de peinture : la peinture bien couillarde, la mienne, et celle des ottres. » Peintre inclassable, Paul Cézanne (1839-1906) est un provocateur qui a du « temmpérammennte ». Longtemps refusé aux Salons officiels, ce misanthrope s'en prend aux critiques, à ses confrères et cherche à se démarquer des courants, tant réaliste qu'impressionniste ou néo-impressionniste dans lesquels on voudrait l'enfermer. Dans ces propos choisis, surgit un Cézanne « brut de brut » qui parle avec l'accent du Midi et critique vertement la peinture et les institutions de son époque.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com