La patience des buffles sous la pluie

Couverture du livre « La patience des buffles sous la pluie » de David Thomas aux éditions Bernard Pascuito
Résumé:

Une succession de voix d'hommes et de femmes de tous âges. Précis de la vie quotidienne ou dramatique, ces 73 textes sont des petits croquis de gens plus moins ordinaires aux prises avec leurs doutes, leurs convictions, leurs failles, leurs forces et leurs petitesses. Dans chacun de ces... Voir plus

Une succession de voix d'hommes et de femmes de tous âges. Précis de la vie quotidienne ou dramatique, ces 73 textes sont des petits croquis de gens plus moins ordinaires aux prises avec leurs doutes, leurs convictions, leurs failles, leurs forces et leurs petitesses. Dans chacun de ces polaroïds, les personnages s'expriment avec leur propre langage. Certains avec familiarité, d'autres avec retenue, ou encore naïveté, mauvaise foi ou élégance. C'est parfois drôle, parfois un peu moins. Il y est souvent question d'amour, de désamour, d'ennui ou de bonheur de la vie conjugale, mais aussi de ces moments insignifiants de l'existence qui nous révèlent autant que les grands rendez-vous. Les joies côtoient les peines, les vérités redressent les apparences, on se ment ou se livre sans pudeur comme on le ferait à un inconnu dont on se moque du jugement. On dit le faux pour adoucir le vrai, on hurle le vrai, fatigué par le faux, on fuit, on se repent, on ironise, on supplie, on se fâche, bref, on tente simplement de rester vivant. Et ce, autant dans le rire que dans l'amertume.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Après la lecture choc du roman de Delphine BERTHOLON : "Les corps inutiles", j'ai eu envie d'un peu d'amour... et comme nous sommes dimanche, je pense que vous apprécierez aussi !

    Sur les conseils de Noukette, je me suis laissée tentée par "La patience des buffles sous la pluie" de David...
    Voir plus

    Après la lecture choc du roman de Delphine BERTHOLON : "Les corps inutiles", j'ai eu envie d'un peu d'amour... et comme nous sommes dimanche, je pense que vous apprécierez aussi !

    Sur les conseils de Noukette, je me suis laissée tentée par "La patience des buffles sous la pluie" de David THOMAS, un recueil de 69 nouvelles qui parlent d'amour. L'auteur soigne les détails !

    Je ne suis pas très fan habituellement de ce genre littéraire, craignant la frustration à la lecture d'une chute qui intervient quelques pages, que dis-je quelques lignes seulement, après le lancement de l'aventure... mais je dois bien avouer que c'est peut-être là que l'on reconnaît le plus grand talent !

    J'ai pris beaucoup de plaisir à déguster ces petites gourmandises.

    Noukette nous en avait donné un petit aperçu avec "Recommandé", "Mots doux", "16224 minutes". Personnellement, j'ai choisi de vous livrer :

    "Je ne peux pas m'empêcher, au premier regard je projette. Aux premiers mots, je projette. Au premier coup de fil, je projette. Au premier rendez-vous, je projette. Au premier baiser, je projette. A la première nuit, je projette. J'envoie toujours le plus loin possible ce qui m'arrive. Comme pour me préserver, comme pour m'assurer que je vais vivre tant de temps tranquille, à l'abri, protégée, préservée de l'ennui, de moi-même et de cet emmerdement chronique qui me vibre dessus comme une onde. Parce que ça sert à ça, l'amour, à m'oublier, à ne plus m'entendre, à ne plus m'écouter, à ne plus me demander ce que je fous là à poursuivre une vie que j'ai un mal de chien à supporter toute seule. Ça sert à me remplir de quelqu'un d'autre que moi-même. Ça sert à me reposer de moi-même, l'amour."

    Alors, on retourne sous la couette ?

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Jolie surprise, un petit diamant à multiples facettes.
    Un petit bémol, quelques confusions entre hétéronymes grammaticaux ou lexicaux (faire une pose, par exemple). Ce gâche toujours un peu le plaisir.

    Jolie surprise, un petit diamant à multiples facettes.
    Un petit bémol, quelques confusions entre hétéronymes grammaticaux ou lexicaux (faire une pose, par exemple). Ce gâche toujours un peu le plaisir.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Tout simplement génial ! Cet ouvrage se compose de 73 textes courts qui sont autant de petits instantanés de la vie moderne. Avec beaucoup de fraicheur et une pointe d’humour, l’auteur nous décrit des scènes de la vie ordinaire avec un point de vue décalé, original mais toujours juste. Il nous...
    Voir plus

    Tout simplement génial ! Cet ouvrage se compose de 73 textes courts qui sont autant de petits instantanés de la vie moderne. Avec beaucoup de fraicheur et une pointe d’humour, l’auteur nous décrit des scènes de la vie ordinaire avec un point de vue décalé, original mais toujours juste. Il nous parle de choses finalement banales (l’amour, l’espoir, la déception, la douleur, les bons et les mauvais sentiments), mais avec un regard espiègle et malin. Et ce faisant, il fait ressortir avec virtuosité toute l’humanité, avec ses forces et ses faiblesses, de ses personnages. Cet ouvrage m’a fait rire, sourire, réfléchir, et j’ai papillonné avec énormément de plaisir d’une histoire à l’autre.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une suite de courts témoignages avec la voix d'un homme ou d'une femme, avec justesse et en allant droit au but, sans fioriture, un texte brut.
    Voir plus

    Une suite de courts témoignages avec la voix d'un homme ou d'une femme, avec justesse et en allant droit au but, sans fioriture, un texte brut.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Moi j'aime bien les apéros et là c'est comme si on mangeait des cacahouètes, une par ci, une par là et on recommence. Un recueil de petites histoires (?), impressions, notes, souvenirs comment qualifier ces chaque fois petits récits qui ne sont pas des nouvelles et sont d'une imparables...
    Voir plus

    Moi j'aime bien les apéros et là c'est comme si on mangeait des cacahouètes, une par ci, une par là et on recommence. Un recueil de petites histoires (?), impressions, notes, souvenirs comment qualifier ces chaque fois petits récits qui ne sont pas des nouvelles et sont d'une imparables justesse. L'envie, le maigre, les buffles sous la pluie évidemment, l'arnaque. Il faut le lire pour sourire, pour se faire du bien, pour passer le temps, pour sentir que la vie peut-être légère. Oui vraiment, il ne faut pas passer à côté de buffles sans leur passer la main sur le dos, c'est trop bon.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Après son roman paru cette année Un silence de clairière, j’ai eu envie de découvrir le premier livre de David Thomas.
    En soixante-treize courts récits, l’auteur se glisse dans la peau d’homme ou de femme. Tous les personnages parlent d’amour. Pas de l’amour rose bonbon mais l’amour sous...
    Voir plus

    Après son roman paru cette année Un silence de clairière, j’ai eu envie de découvrir le premier livre de David Thomas.
    En soixante-treize courts récits, l’auteur se glisse dans la peau d’homme ou de femme. Tous les personnages parlent d’amour. Pas de l’amour rose bonbon mais l’amour sous toutes ses autres formes. Amour rancunier ou vachard, amour pour lequel on tue ou l’on devient fou, triste ou désespéré, animé de haine ou bercé de mélancolie. Les personnages nous confient leurs états d’âme, leurs humeurs en quelques lignes ou dans des textes plus longs. La plume est vive et souvent acérée. Le lecteur est surpris. Désorienté parfois.

    Ces tranches de vie qui semblent être écrites sur l’instant témoignent d’une profondeur et de réflexions sur l’amour et le couple. Et même si tous ces textes ne sont pas de qualité égale, j’ai pris plaisir à lire ce recueil !
    Ca bouscule ! On est étonné, on grince des dents ou l'on sourit mais une chose est certaine : on n'y reste pas indifférent !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • David Thomas est né et vit à Paris ou il a monté avec succès en 2008 sa première pièce de théâtre intitulée "Tais-toi et parle-moi"."La patience des buffles sous la pluie" est son premier livre. Son second livre, "Un silence de clairière", vient de paraître chez Albin Michel début 2011.

    J'ai...
    Voir plus

    David Thomas est né et vit à Paris ou il a monté avec succès en 2008 sa première pièce de théâtre intitulée "Tais-toi et parle-moi"."La patience des buffles sous la pluie" est son premier livre. Son second livre, "Un silence de clairière", vient de paraître chez Albin Michel début 2011.

    J'ai découvert ce livre lors du prix Orange 2009. Il faisait en effet partie des 5 livres finalistes en lice pour le prix. Je suis heureux de savoir qu'il fasse partie du catalogue de ma bibliothèque préférée ce qui m'a permis de l'emprunter.
    Il s'agit d'un recueil de 73 textes dont les thèmes sont très variés. On y parle aussi bien de la mort, du rapport à autrui, de l'amour, du sexe, de la famille, etc. Les personnages y expriment leurs sentiments de frustration, de colère, d'envie, de désir, de joie…

    Ces textes sont pour moi sont d'une grande humanité et donnent matière à réfléchir sur la société d'aujourd'hui. Parmi ces 73 nouvelles, j'ai particulièrement aimé "Drôle", "Tous ses livres", "Mots doux", "Les maigres", "Dernier e-mail", "L'état de grâce" et "bande de cons".

    Il faut reconnaître cependant que les textes sont plus ou moins réussis et l'ensemble se révèle donc inégal.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Etrange de promotionner la lecture et de fermer les blogs...
    L'auteur a-t-il un blog sur Orange ? Parce que ça va être supprimer. Merci pour tous les auteurs en herbes qui s'essayent à l'écriture.

    Etrange de promotionner la lecture et de fermer les blogs...
    L'auteur a-t-il un blog sur Orange ? Parce que ça va être supprimer. Merci pour tous les auteurs en herbes qui s'essayent à l'écriture.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ces nouvelles, concises et élégantes, sont un plaisir de lecture. Et je suis ravie de voir que ce livre a été sélectionné, car je suis une inconditionnelle des nouvelles. Quoi qu'on en pense, la nouvelle n'est pas un art mineur.
    Voir plus

    Ces nouvelles, concises et élégantes, sont un plaisir de lecture. Et je suis ravie de voir que ce livre a été sélectionné, car je suis une inconditionnelle des nouvelles. Quoi qu'on en pense, la nouvelle n'est pas un art mineur.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Typique du livre que j’aime bien, afin de pouvoir le lire de façon épisodique, entre d’autres aux thèmes moins légers. Cela change les idées, permet de revenir un peu les pieds sur terre….. Les questions existentielles des uns, les obsessions/névroses des autres, un reflet assez juste de notre...
    Voir plus

    Typique du livre que j’aime bien, afin de pouvoir le lire de façon épisodique, entre d’autres aux thèmes moins légers. Cela change les idées, permet de revenir un peu les pieds sur terre….. Les questions existentielles des uns, les obsessions/névroses des autres, un reflet assez juste de notre société contemporaine, à la limite du caricatural, peut être. En général, cela peut être souvent lourd, pas ici, c’est divertissant, bien tourné, aéré. Mais enfin, de là à le sélectionner dans le top 5…..

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Ils ont lu ce livre

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions