Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La parole est au cadavre (2e édition)

Couverture du livre « La parole est au cadavre (2e édition) » de Perrine Rogiez-Thubert aux éditions Demos
  • Date de parution :
  • Editeur : Demos
  • EAN : 9782362410499
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Trois nouveaux chapitres viennent s'ajouter à la 1ère édition de l'ouvrage.
L'un concerne la première affaire résolue sur la base des empreintes digitales, « l'affaire Scheffer », premier fait d'arme de l'identification d'un individu par une trace laissée sur les lieux du crime grâce au système... Voir plus

Trois nouveaux chapitres viennent s'ajouter à la 1ère édition de l'ouvrage.
L'un concerne la première affaire résolue sur la base des empreintes digitales, « l'affaire Scheffer », premier fait d'arme de l'identification d'un individu par une trace laissée sur les lieux du crime grâce au système de signalisation dactyloscopique d'Alphonse Bertillon, figure emblématique de l'Identité judiciaire de Paris.
Un autre chapitre concerne l'identification des cadavres, dont l'auteur a mesuré l'impact et l'importance depuis de son intégration, en 2008, au sein de la cellule d'Identification de victimes de catastrophes.
Enfin, la question de l'identification post-mortem paraît récente par la science, le thème de l'identité des restes, de l'authenticité des reliques et le mystère qu'elle nourrit remontent à loin. Alors, plus anecdotiquement, à l'heure où Henri IV réapparaît sur la scène anatomique, l'auteur s'est intéressée aux dépouilles de personnages illustres et à leur authentification médico-légale.
Tout au long de l'ouvrage, l'oeil technique et policier de l'auteur nous transporte sur les scènes de crime les plus diverses. Projetant et imprégnant le lecteur au coeur de l'enquête, ce dernier a lui-même l'impression d'être sur les lieux du crime.
Perrine Rogiez-Thubert nous fait découvrir ce que le cadavre peut apporter comme précieux renseignements par une observation minutieuse qui permet d'étayer les premières hypothèses, piliers fondateurs d'une enquête de police.
Ce livre jonché d'anecdotes, d'histoire et d'expériences vécues, désacralise le monde tabou de la mort suspecte.
Si l'ouvrage s'apparente à un manuel technique pour le professionnel du crime, une vulgarisation du jargon policier et médico-légal servira aussi le profane ou l'amateur de romans noirs, qui trouvera ici des réponses aux questions techniques, policières ou thanatologiques.
Mis en exergue par les « experts » cathodiques, le travail de technicien de scènes de crime est, ici vécu depuis les coulisses d'une profession depuis peu médiatisée.
L'ouvrage obéit à une chronologie bien précise. Étape par étape, le lecteur suit le cadavre depuis la scène du crime jusqu'à son inhumation.
Il propose tout d'abord un enseignement sur les différentes morts qui peuvent orienter vers une mort suspecte.
Ensuite, les signes cadavériques sont explorés et montrent combien leur observation peut s'avérer utile aux policiers.
L'étude minutieuse des lieux du crime permet au lecteur de se plonger dans les entrailles du travail du policier, du technicien et du médecin légiste. Mêlant la théorie à la pratique, divers cas trompeurs, diverses situations extraordinaires mais toutes véridiques, viennent s'insérer au long de l'ouvrage, nous démontrant ainsi que la réalité n'a malheureusement rien à envier à la fiction.
Le déroulement de l'examen post-mortem et le devenir du corps constituent l'ultime étape de l'ouvrage.
Un glossaire très complet des termes techniques vient parachever cet ouvrage de vulgarisation sur la vie quotidienne d'un professionnel du crime.

Donner votre avis