Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La nef des fous T.8 ; disparition

Couverture du livre « La nef des fous T.8 ; disparition » de Turf aux éditions Delcourt
  • Date de parution :
  • Editeur : Delcourt
  • EAN : 9782756081861
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Alors que le duo de policiers Baltimore et Bonvoisin se reforme et débusque ce qui ressemble bougrement à un trafic de coloquintes géantes, le célèbre magicien Hidinou donne une représentation exceptionnelle au château, en présence de ses majestés le Roi Clément XVII et la Reine Ophélie. Mais... Voir plus

Alors que le duo de policiers Baltimore et Bonvoisin se reforme et débusque ce qui ressemble bougrement à un trafic de coloquintes géantes, le célèbre magicien Hidinou donne une représentation exceptionnelle au château, en présence de ses majestés le Roi Clément XVII et la Reine Ophélie. Mais cette dernière vient à disparaître. L'aurait-on enlevée ? Et dans quel but ?

Donner votre avis

Avis (1)

  • Chronique précédemment parue dans le blog SambaBD.be

    Il a recommencé ! Et il a eu raison !

    J’aime beaucoup Turf. Je dois dire que j’ai une affection particulière pour les auteurs de BD qui font tout, ce qui est son cas. Scénario, dessin, couleurs, tout est de lui. Et tout est bien ! Très...
    Voir plus

    Chronique précédemment parue dans le blog SambaBD.be

    Il a recommencé ! Et il a eu raison !

    J’aime beaucoup Turf. Je dois dire que j’ai une affection particulière pour les auteurs de BD qui font tout, ce qui est son cas. Scénario, dessin, couleurs, tout est de lui. Et tout est bien ! Très bien même ! Alors quand cet auteur complet décide de revenir sur la (peu sage) décision qu’il avait prise d’arrêter SA série phare, on ne peut que se réjouir. Et, une fois de plus, on a raison…

    Car oui, ce nouvel album de la Nef des fous est totalement à la hauteur de la série. Le dessin bien sûr, mais bon, il n’y a pas de raison que Turf ait régressé de ce côté-là, d’autant qu’il semble toujours mettre autant d’application à construire ses pages et son univers graphique, à travailler ses cadrages, ses perspectives, ses couleurs et sa matière.

    Le scénario, quant à lui, est également au niveau, avec l’apparition de nouveaux personnages (Hidinou et sa fille), le retour de certains (Baltimore et Bonvoisin, le Grand Coordinateur), la présence immuable de la famille royale et la mystérieuse disparition de la Reine d’Eauxfolles.

    Mais, c’est surtout les interactions des personnages entre eux, les dialogues, les situations cocasses ou encore le contexte de la vie eauxfolloise (ou eauxfoldingue comme on disait en vieil eauxfollois…) qui donne vie à cet album et qui rend cette série si passionnante à lire. En effet, à mon sens, le talent principal de Turf (et il n’en manque pas) c’est bien d’arriver à nous plonger dans cet univers un tantinet loufoque, onirique et désuet, d’une manière si naturelle que sans nous en rendre compte nous finissons par trouver familier ce que nous y découvrons au fil des pages.

    Bref, une bien belle manière de recommencer une série devenue un classique.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.