La mort du roi Tsongor

Couverture du livre « La mort du roi Tsongor » de Laurent Gaudé aux éditions Actes Sud
  • Date de parution :
  • Editeur : Actes Sud
  • EAN : 9782330028107
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Articles (2)

  • Autour d'un verre avec Laurent Gaudé à propos de son roman "Danser les ombres"
    Autour d'un verre avec Laurent Gaudé à propos de son roman Danser les ombres

    Danser les ombres, le nouveau roman de Laurent Gaudé vient de paraître. Après Pour seul cortège, consacré au mythique Alexandre, c'est le Laurent Gaudé d'"Eldorado" et de La Mort du Roi Tsongor qui entraîne le lecteur dans l'Haïti d'avant le séisme de 2010. L'occasion de rencontrer l'écrivain dans les coulisses de l'écriture de ses romans, chez son éditeur Actes Sud.

  • Dans l’intimité de… Laurent Gaudé
    Dans l’intimité de… Laurent Gaudé

    Laurent Gaudé est l’auteur d’une œuvre à la fois théâtrale et romanesque.  Distingué par le Prix Goncourt en 2004 pour Le Soleil des Scorta (Actes Sud), Laurent Gaudé bâtit une œuvre ample, cohérente et forte, à l’abri de la scène médiatique. Son dernier ouvrage est un recueil de nouvelles, Les Oliviers du Négus, dans lequel on retrouve ses thèmes de prédilection, comme l’homme et son destin, et bien sûr l’Italie. Conversation autour d’une œuvre et d’un auteur.

Avis (14)

  • Première lecture de 2020 et première surprise. Je découvre à travers ce roman Laurent Gaudé, auteur que je n'avais encore jamais lu. J'ai récupéré ce livre ainsi que "le soleil des Scorta" qui a eu le prix Goncourt. J'ai cependant fait le choix de commencer par "la mort du roi tsongor", pour la...
    Voir plus

    Première lecture de 2020 et première surprise. Je découvre à travers ce roman Laurent Gaudé, auteur que je n'avais encore jamais lu. J'ai récupéré ce livre ainsi que "le soleil des Scorta" qui a eu le prix Goncourt. J'ai cependant fait le choix de commencer par "la mort du roi tsongor", pour la simple et bonne raison que le résumé en quatrième de couverture m'attirait plus.

    Aucun regret, j'ai tout simplement adoré ce récit qui est un vrai récit initiatique mais aussi un roman épique et guerrier. Cette histoire, inventée de toute pièce, fait mouche et il est impossible de lâcher ce livre une fois la lecture entamée.

    L'écriture de Laurent Gaudé est remarquable, un vrai talent de conteur. Tout est fluide, les mots sont justes et le lecteur ne décroche à aucun moment. Le roman est plutôt court mais aucun soucis de rythme, c'est riche et prenant du début à la fin.

    Une belle découverte pour moi qui me pousse donc à poursuivre ma découverte de cet auteur. Même si je n'ai pas d'autre point de comparaison avec cet auteur, je recommande ce roman sans hésitation.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre incroyable de beauté et de poésie. Une plongée au coeur d'une Afrique imaginaire mais qu'on découvre tellement homérique. Des personnages hauts en couleurs et en profondeur, on est subjugué et transporté par la richesse de ce roman. Je le conseille à toutes et tous, en particulier à...
    Voir plus

    Un livre incroyable de beauté et de poésie. Une plongée au coeur d'une Afrique imaginaire mais qu'on découvre tellement homérique. Des personnages hauts en couleurs et en profondeur, on est subjugué et transporté par la richesse de ce roman. Je le conseille à toutes et tous, en particulier à celles et ceux qui se passionnent pour la mythologie et la littérature antique. Un chef d'oeuvre !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un très bon livre pour les cours.

    Le style de l’auteur est assez banal mais il arrive quand même à nous emmener dans son univers assez particulier. Laurent Gaudé a crée un environnement qui nous oppresse et nous l’impression d’être susceptible à tout moment.

    Les personnages sont tous liés...
    Voir plus

    Un très bon livre pour les cours.

    Le style de l’auteur est assez banal mais il arrive quand même à nous emmener dans son univers assez particulier. Laurent Gaudé a crée un environnement qui nous oppresse et nous l’impression d’être susceptible à tout moment.

    Les personnages sont tous liés entre eux, d’une façon ou d’une autre. Le roi Tsongor est tué dès le début du livre, mais on suit par la suite tout ce que cette mort va engendrer d’où le nom, La mort du roi Tsongor. Samilia, sa fille, je la trouve un peu trop prétentieuse à mon goût. Certes elle est la seule femme de la famille mais elle a tout les hommes à ses pieds, sans rien faire.

    Pour finir, parce que je n’ai pas grand chose à dire aujourd’hui. Je trouve que ce roman est très bien construit avec des personnages plutôt courageux. Malgré le fait que j’ai dû le lire pour les cours et rendre un dossier lecture dessus, je le trouve mieux que tout les livres de cours que j’ai pu lire jusque là.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Voici un formidable conte africain qui captive dès la première ligne et emmène au bout d’une histoire foisonnante d’épisodes tous très révélateurs de certaines situations hallucinantes que s’obstine à créer ce que l’on appelle l’espèce humaine.

    Dans une période pas vraiment définie mais que...
    Voir plus

    Voici un formidable conte africain qui captive dès la première ligne et emmène au bout d’une histoire foisonnante d’épisodes tous très révélateurs de certaines situations hallucinantes que s’obstine à créer ce que l’on appelle l’espèce humaine.

    Dans une période pas vraiment définie mais que l’on suppose assez ancienne, le roi Tsongor se prépare à marier sa fille, Samilia, dans son palais de Massaba. Auprès de lui, son fidèle Katabolonga sait qu’il doit tuer le roi comme il en a fait la promesse il y a bien longtemps. L’auteur en profite pour effectuer un retour en arrière nous détaillant comment Tsongor a conquis son immense territoire par le feu et le sang.

    Pour la première fois, Samilia va rencontrer celui qui doit l’épouser, Kouame, le prince des terres de sel. Tout est prêt pour une fête extraordinaire lorsque se présente Sango Kerim, un ami d’enfance de Samilia venu rappeler la promesse qu’elle et lui s’étaient faite alors qu’ils étaient enfants. C’est le début d’un enchaînement de catastrophes, d’évènements tous plus tragiques les uns que les autres.

    La mort du roi Tsongor, sacrifice ultime, ne règle rien mais, avant de trépasser, le monarque a confié une mission à son plus jeune fils Souba. Celui-ci part la remplir, seul sur sa mule pendant qu’une bataille se prépare de façon impressionnante. Ainsi, tout ce qu’a réalisé Tsongor va être détruit alors que Souba a enfin trouvé la sépulture idéale pour son père dans un lieu qui ne peut que rappeler le site magique de Petra, en Jordanie.

    Tout au long de ce récit épique et initiatique, Laurent Gaudé révèle un grand talent pour nous plonger dans une tragédie que la folie des hommes a été seule capable de concevoir.

    Chronique à retrouver sur : http://notre-jardin-des-livres.over-blog.com/2019/08/laurent-gaude-la-mort-du-roi-tsongor.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Quelle écriture et quelle histoire ! un très beau roman

    Quelle écriture et quelle histoire ! un très beau roman

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • lien vers ma chronique:http://www.lesmiscellaneesdepapier.com/2014/03/la-mort-du-roi-tsongor-laurent-gaude.html

    Le mot de la fin : Le rôle de Katabolonga est bouleversant et sa fidélité l’est tout autant. Mais je n’en dis pas plus. Un conte enchanteur et captivant que Gaudé nous peint avec...
    Voir plus

    lien vers ma chronique:http://www.lesmiscellaneesdepapier.com/2014/03/la-mort-du-roi-tsongor-laurent-gaude.html

    Le mot de la fin : Le rôle de Katabolonga est bouleversant et sa fidélité l’est tout autant. Mais je n’en dis pas plus. Un conte enchanteur et captivant que Gaudé nous peint avec génie, à dévorer et à méditer ! Un bijou !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • "Tu nous as offert une ville. Oui. Un massacre. Tel fut ton cadeau, Tsongor…tu le sais. Tu étais parmi nous. C’est cela que tu nous as offert. Des monstres dont les mains, à jamais, auront l’odeur épaisse du sang. Je te maudis."

    Dans un monde imaginaire qu’on pourrait à la fois transposer en...
    Voir plus

    "Tu nous as offert une ville. Oui. Un massacre. Tel fut ton cadeau, Tsongor…tu le sais. Tu étais parmi nous. C’est cela que tu nous as offert. Des monstres dont les mains, à jamais, auront l’odeur épaisse du sang. Je te maudis."

    Dans un monde imaginaire qu’on pourrait à la fois transposer en Afrique et dans l’Antiquité, le roi Tsongor règne à Massaba sur un royaume qu’il a obtenu par le feu et le sang. Son porteur de tabouret d’or, Katabolonga, survivant d’un peuple massacré, lui rappelle sans cesse d’où son pouvoir vient. Il est surtout la personne à qui il a promis sa mort.

    Il doit marier sa fille Samilia à Kaoume mais le jour des noces, Sango Kerim, sorte de fils adoptif parti un certain temps de Massaba, revient. Il annonce au roi que Samilia lui avait promis sa main avant son départ et souhaite donc l’épouser sur le champ. Le roi meurt avant d’avoir donné une décision sur les deux jeunes hommes. Son âme erre dans le palais, en compagnie de Katabolonga, le temps d’avoir une sépulture.

    À partir de ce moment-là, on suit deux chemins dans le roman. On suit d’un côté Souba, le plus jeune fils du roi, qui est chargé de construire sept tombeaux représentant les différents visages de son père et de l’autre le début d’une guerre fratricide entre Kaoume et Sango Kerim mais où les autres frères de Samilia sont aussi impliqués. De cette guerre, que personne par orgueil ou vengeance ne cherche à stopper, l’héritage de Tsongor est réduit progressivement à néant. Le défunt Tsongor assiste ainsi impuissant à la chute de son royaume et à la destruction de sa famille : ce qu’il a obtenu par les armes et le sang lui est repris par les armes et le sang.

    Laurent Gaudé, dans ce puissant roman épique, nous offre une histoire digne de Homère. Le parallélisme entre ce récit et l’Iliade est frappant. L’écriture est maîtrisée, magnifique. On a des descriptions de scènes qui tiennent en haleine. La psychologie des personnages est ultra travaillée. Je suis ressortie de ce roman éblouie.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Premier livre de Gaudé sur lequel je jette mon dévolu et je suis loin d'être déçue. Ce roman estampillé "Prix Goncourt des lycéens" (une étiquette souvent synonyme de lectures de qualité) est un vrai régal. Une belle découverte que je recommande.

    Premier livre de Gaudé sur lequel je jette mon dévolu et je suis loin d'être déçue. Ce roman estampillé "Prix Goncourt des lycéens" (une étiquette souvent synonyme de lectures de qualité) est un vrai régal. Une belle découverte que je recommande.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions