Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La mer monte

Couverture du livre « La mer monte » de Aude Le Corff aux éditions Stock
  • Date de parution :
  • Editeur : Stock
  • EAN : 9782234087187
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Lisa vit seule à Paris dans un appartement connecté. Dehors, le chant des cigales est aussi accablant que la chaleur, les drones filent entre les immeubles et surveillent les habitants, des créatures virtuelles parlent aux piétons. Nous sommes en 2042. Des catastrophes naturelles ont frappé le... Voir plus

Lisa vit seule à Paris dans un appartement connecté. Dehors, le chant des cigales est aussi accablant que la chaleur, les drones filent entre les immeubles et surveillent les habitants, des créatures virtuelles parlent aux piétons. Nous sommes en 2042. Des catastrophes naturelles ont frappé le monde, forçant les dirigeants à entamer une transition écologique radicale. La jeune femme participe à cette nouvelle société mais aspire à plus de liberté. Quant à Laure, sa mère, elle cherche des remèdes à son anxiété. Depuis l'enfance, Lisa s'interroge. Quel évènement a bouleversé sa mère dans les années 90 ? Pourquoi un tel silence autour ? Le journal de Laure et l'enquête de Lisa en dévoileront peu à peu les clés.

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (18)

  • Coup de cœur pour ce roman d’anticipation, post apocalyptique, que j’ai dévoré en 24h! Je ne pouvais plus le lâcher! La réflexion sur un futur qui n’est pas si loin est assez flippante…

    Le roman se présente sous la forme d’un roman choral et alterne deux voix narratives : celle de Lisa, la...
    Voir plus

    Coup de cœur pour ce roman d’anticipation, post apocalyptique, que j’ai dévoré en 24h! Je ne pouvais plus le lâcher! La réflexion sur un futur qui n’est pas si loin est assez flippante…

    Le roman se présente sous la forme d’un roman choral et alterne deux voix narratives : celle de Lisa, la fille, en 2042, et celle de Laure, la mère, dans les années 90.

    Suite au réchauffement climatique, le monde tel qu’on le connaît a diamétralement changé. La technologie a pris le contrôle pour sauver la planète et les humains. Les drones sont omniprésents et Lisa se sent étouffée par cette nouvelle vie. Les livres papier sont bannis (pas écologique) et la cigarette est interdite.

    En parallèle de cette histoire, l’autrice décrit le portrait d’une mère blessée par une histoire d’amour adolescente. Lisa mène l’enquête sur le passé secret de sa mère.

    Ces deux thèmes s’entremêlent parfaitement. D’un côté, on est happé par ce futur tellement proche et réel. Et d’un autre côté, à travers l’enquête sur la vie de Laure, on replonge dans les années 90, la liberté. Cela en fait un roman singulier qui devrait vous tenir en haleine et vous dépayser. A tous les fans de dystopie, roman d’anticipation ou post apocalyptique, n’hésitez plus, lisez-le!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Belle découverte à nouveau que ce récit choral de deux femmes à des époques différentes mais mère et fille.

    Quête d'identité, incompréhensions réciproques, problèmes générationnel mais un malaise, un certain mal de vivre en commun mais pour des raisons différentes....malgré cela, Lisa va...
    Voir plus

    Belle découverte à nouveau que ce récit choral de deux femmes à des époques différentes mais mère et fille.

    Quête d'identité, incompréhensions réciproques, problèmes générationnel mais un malaise, un certain mal de vivre en commun mais pour des raisons différentes....malgré cela, Lisa va poursuivre ses investigations sur le passé de sa mère, de son drame intime pour mieux la retrouver .... un futur peu enviable en tout cas que celui développé par Aude Le Corff. Les pièces du puzzle s'assemblent au fur et à mesure pour faire une seule composition sensible et efficace.

    Merci.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Je prends enfin le temps de chroniquer La mer monte de Aude Le Corff, reçu grâce aux éditions Stock, que je remercie.
    Nous sommes en 2042. Des catastrophes naturelles ont frappé le monde et forcé les dirigeants des pays développés à entamer une transition écologique radicale.
    Direction Paris...
    Voir plus

    Je prends enfin le temps de chroniquer La mer monte de Aude Le Corff, reçu grâce aux éditions Stock, que je remercie.
    Nous sommes en 2042. Des catastrophes naturelles ont frappé le monde et forcé les dirigeants des pays développés à entamer une transition écologique radicale.
    Direction Paris où nous découvrons Lisa. Elle a vécu son enfance auprès d’une mère souvent absente et lunatique, qui tenait avec soin son journal. La fillette, qui le lisait en cachette, a ainsi découvert un épisode douloureux pour sa mère : dans les années 1990, son petit ami est brutalement parti au cœur de l’été, sans un mot. Laure ne l’a jamais revu, et Lisa s’interroge encore.
    Sa famille s’est toujours montrée silencieuse au sujet de cet abandon et des bouleversements qui ont suivi.
    Que lui a-t-on réellement caché ? Elle décide alors d’enquêter...
    La mer monte est un excellent roman que j'ai pris plaisir à lire rapidement et qui m'a transporté dans deux mondes. Différents mais complémentaires.
    D'un coté, nous suivons Lisa, en 2042. Ce n'est pas dans si longtemps que ça et pourtant... les choses ont bien changées ! Il fait chaud, horriblement chaud.. la vie est différente et ce n'est pas si difficile à croire à ce monde ultra connecté.
    Et puis nous revenons, grâce au journal intime de Laure, dans un monde que je connais bien : les années 1990. Laure et moi avons sensiblement le même age, je me suis donc un peu retrouvé dans certains de ses souvenirs. J'ai trouvé ça très intéressant de passer ainsi du présent au passé. On découvre des secrets de famille, des non-dits, un futur proche qui fait un peu (beaucoup...) froid dans le dos.
    Ce premier roman d'Aude Le Corff est une très bonne surprise, je lui mets avec plaisir cinq étoiles :)

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La mer monte est un magnifique roman choral inclassable puisqu’il allie récit d’anticipation, détection (en tout cas, un secret est bien gardé et il faudra toute la patience et la ténacité de la protagoniste pour démêler la vérité), une quête (quête de soi, recherche de ses origines), le tout...
    Voir plus

    La mer monte est un magnifique roman choral inclassable puisqu’il allie récit d’anticipation, détection (en tout cas, un secret est bien gardé et il faudra toute la patience et la ténacité de la protagoniste pour démêler la vérité), une quête (quête de soi, recherche de ses origines), le tout avec une intrigue très bien menée. Des références à l’île de Ré, Nantes et Paris, trois superbes endroits (… enfin de nos jours ou dans le passé du roman…).
    Un texte fort, très bien écrit, qui nous donne des frissons dans le dos. Une anticipation froide mais tellement crédible… Espérons qu’elle fasse réfléchir certains et que nos hommes politiques prennent des mesures dignes de ce nom… vite !
    Des personnages torturés, attachants et troublants. Un fin type chute de nouvelle qui nous réconcilie avec l’un des personnages et nous enchante.
    Un roman que je recommande sans hésiter !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Aude Le Corff situe son héroïne, Lisa, en 2042 quand elle fait des recherches sur son énigmatique mère, Laure, déstabilisée, dans les années 1990, par la disparition de son premier grand amour. De courts chapitres font alterner ces deux périodes.
    J'ai beaucoup aimé les parties futuristes...
    Voir plus

    Aude Le Corff situe son héroïne, Lisa, en 2042 quand elle fait des recherches sur son énigmatique mère, Laure, déstabilisée, dans les années 1990, par la disparition de son premier grand amour. De courts chapitres font alterner ces deux périodes.
    J'ai beaucoup aimé les parties futuristes décrites avec un certain humour. La vie a beaucoup changé en raison d'un grand réchauffement climatique. Les parisiens sont surveillé en permanence par des drones gardiens de leur bonne hygiène de vie et des robots qui allègent les corvées du quotidien.
    (Le rêve pour moi, un robot qui pourrait faire tout le ménage et la cuisine!). Elle aborde des thèmes moins légers sur l'exode climatique, la fermeture des frontières ou la solitude des individus.
    Les parties sur la recherche des secrets de la mère m'a moins intéressée. J'ai bien évidemment eu envie de savoir ce qui était arrivé à son amour de jeunesse mais j'ai trouvé que ça n'avait pas vraiment d'intérêt. Cependant il y a une petite réflexion sur le fait qu'on ne connaît jamais totalement ses parents dont la vie avant nous est un vrai mystère, en particulier pour cette mère souvent absente peu aimante.
    Sans que ce soit pesant Aude Le Corff nous fait réfléchir sur notre avenir et les conséquences de nos négligences en matière de transition écologie. Elle n'est jamais moraliste. Cette lecture agréable et inventive est parfaite en ces temps de canicule!
    https://ffloladilettante.wordpress.com/2019/07/11/la-mer-monte-de-aude-le-corff/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Quelle bien belle surprise que ce livre !

    ☁️
    2042. Lisa vit dans un Paris réinventé à une époque où l’humanité n’a pas eut d’autre choix que de faire face au réchauffement climatique mais également aux avancées de la technologie. Des drones sillonnent la capitale à l’affût d’une cigarette...
    Voir plus

    Quelle bien belle surprise que ce livre !

    ☁️
    2042. Lisa vit dans un Paris réinventé à une époque où l’humanité n’a pas eut d’autre choix que de faire face au réchauffement climatique mais également aux avancées de la technologie. Des drones sillonnent la capitale à l’affût d’une cigarette fumée de trop, les ascenseurs indiquent le poids de leurs usagers et tout le monde est équipé de lentilles qui peuplent le métro parisien d’animaux chimériques.

    En parallèle, le lecteur découvre le journal de Laure, la mère de Lisa, qui raconte le choc terrible que fut l’exil de son amour de jeunesse dans les années 90 …

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Roman d’anticipation qui se laisse lire, qui dérange, qui nous renvoie à notre époque, à nos travers, à nos relations avec la mère, avec la terre mère.
    Quelle terre laisserons-nous à nos enfants ? Mais surtout quels enfants laisserons-nous à cette terre ?

    Roman d’anticipation qui se laisse lire, qui dérange, qui nous renvoie à notre époque, à nos travers, à nos relations avec la mère, avec la terre mère.
    Quelle terre laisserons-nous à nos enfants ? Mais surtout quels enfants laisserons-nous à cette terre ?

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Entre roman d’anticipation et récit familial, un texte qui m’a emportée, habile, bien construit et haletant.
    Le roman oscille entre deux époques, deux destins.
    Le récit démarre en 2042, en avril pour être précis, Lisa rentre chez elle sous une chaleur accablante ; le climat est perturbé....
    Voir plus

    Entre roman d’anticipation et récit familial, un texte qui m’a emportée, habile, bien construit et haletant.
    Le roman oscille entre deux époques, deux destins.
    Le récit démarre en 2042, en avril pour être précis, Lisa rentre chez elle sous une chaleur accablante ; le climat est perturbé. Elle habite un logement connecté, est accueillie par une voix désincarnée, elle vit seule, c’est son choix et celui de la majorité de ses co-citoyens. Pourtant, elle est vaguement nostalgique de la maison de son enfance sur l’Ile de Ré, pratiquement déserte désormais car réduite de moitié à cause des inondations. Une autre époque. Les livres papier n’existent plus – ou peu – chacun peut lire avec ses lentilles connectées. Seule une partie de l’humanité (la plus privilégiée) survit.
    Le monde est passé de « L’ère de la pollution sans conscience à l’ère de l’écologie dure ».
    Retour en arrière en 2015 pour faire la connaissance de Laure, la mère de Lisa, adolescente qui tient son journal intime à qui elle confie son amour fou pour Thomas, un autre lycéen. Et puis, un jour Thomas disparait lors de vacances estivales avec sa famille. Laure cherche à comprendre, elle est folle de douleur et sombre dans une grave dépression.
    Elle ne se remettra jamais de cette disparition et les relations, plus tard, avec sa fille seront un échec.
    Et pourtant Lisa n’aura eu de cesse de comprendre cette mère mystérieuse et absente, lisant en cachette son journal ; cette mère dépressive et peu aimante, voire violente.
    Qu’est-il advenu de Thomas ? Pourquoi la sœur de Thomas que Laure croise par hasard est-elle si évasive et fuyante ?
    J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman où se juxtaposent les problématiques de l’environnement, la quête de Lisa, les non-dits familiaux.
    J’ai été tenue en haleine jusqu’à la fin, surprenante et habile.
    Force est de constater qu’il n’est pas aisé pour un auteur d’aborder les thématiques de l’environnement sans avoir un discours lénifiant ou alarmiste au risque de perdre le lecteur et de verser dans un roman d’anticipation réservé aux amoureux du genre (je ne suis pas friande de dystopies).
    Aude Le Corf réussit merveilleusement bien ce tour de force de passer d’une époque à l’autre, de la mère à la quête de la fille et de nous emmener sur un chemin bien surprenant qui tient en haleine du début à la fin et interroge sur notre futur.
    En résumé, un roman très réussi, une très belle surprise et un réel plaisir de lecture. Je vais m’intéresser de très près aux autres romans de cette auteure.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.