Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La mélodie sans les paroles

Couverture du livre « La mélodie sans les paroles » de Catherine Benhamou aux éditions Des Femmes
  • Date de parution :
  • Editeur : Des Femmes
  • EAN : 9782721008961
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Librement inspirée par la vie d'Emily Dickinson (1830-1886), aujourd'hui considérée comme l'une des plus grandes poétesses anglo-saxonnes, La mélodie sans les paroles retrace le parcours d'une créatrice au 19e siècle, en Amérique, alors que les femmes n'avaient pas encore le droit de vote et... Voir plus

Librement inspirée par la vie d'Emily Dickinson (1830-1886), aujourd'hui considérée comme l'une des plus grandes poétesses anglo-saxonnes, La mélodie sans les paroles retrace le parcours d'une créatrice au 19e siècle, en Amérique, alors que les femmes n'avaient pas encore le droit de vote et appartenaient corps et âme à leur mari.
Emily Dickinson refuse un monde qui ne lui laisse pas de place. Consciente de son génie et flirtant de plus en plus avec la folie, elle va s'enfoncer de façon radicale dans la claustration et le silence. Autrice de 1800 poèmes et plus de 1000 lettres, Emily Dickinson n'a pas été publiée de son vivant. Pourtant, son premier recueil connut immédiatement un succès phénoménal.
La fiction théâtrale de Catherine Benhamou met en scène l'entourage proche de la poétesse, son père avec qui elle a une relation très forte, sa soeur qui s'est sacrifiée pour s'occuper d'elle et qui est la seule à croire en son talent, son amie Suzy dont le départ va la désespérer, celui qu'elle choisit comme « guide », qui lui déconseille l'édition et enfin Mabel qui vient jouer et chanter pour elle sans jamais la voir. C'est cette dernière qui fera paraître le premier recueil de la poétesse.
« Il ne s'agit pas d'une biographie théâtralisée mais plutôt d'approcher, par le moyen du théâtre la vie et le rapport à la création d'une poétesse de génie, encore trop peu connue en France et totalement incomprise de son vivant. Il m'a paru intéressant de faire du théâtre avec quelqu'un qui a passé la plus grande partie de sa vie à se soustraire aux regards mais qui mettait en scène chacune de ses apparitions. » C.B.

Donner votre avis

Avis (1)

  • Un exercice de style tout en délicatesse sur la poétesse Emily Dickinson. L’auteur réussit sous la forme d’une pièce de théâtre épurée à nous faire pénétrer dans son univers. C’est un aperçu de sa solitude et du choix de vie radical qu’elle a choisi. Les morts parlent, le mode de vie est en...
    Voir plus

    Un exercice de style tout en délicatesse sur la poétesse Emily Dickinson. L’auteur réussit sous la forme d’une pièce de théâtre épurée à nous faire pénétrer dans son univers. C’est un aperçu de sa solitude et du choix de vie radical qu’elle a choisi. Les morts parlent, le mode de vie est en rupture avec la société, sa vie est dédiée à son art, et pourtant certains la soutiennent.
    On aurait envie que les discours continuent car en tant que lecteur on a l’impression de suivre son parcours comme un espion, de l’observer avec un peu de distance mais les dialogues nous permettent d’être placé de plein pied avec son combat.
    Car emmurée dans sa chambre elle livre une véritable bataille avec le monde extérieur dont les reproches lui parviennent par les autres protagonistes qui se succèdent à sa porte. Sa posture de claustrée apparait d’autant plus comme une attitude belliqueuse contre la société qui veut la faire rentrer dans le rang.

    Il n’est pas nécessaire de connaître les poèmes Emily Dickinson pour apprécier cet opus mais il faut apprécier de lire du théâtre, et cela m’a donné envie de lire d’autres poèmes.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com