Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La mélancolie du kangourou

Couverture du livre « La mélancolie du kangourou » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon
Résumé:

Alors qu'il s'apprête à vivre le plus beau moment de sa vie avec la naissance de sa fille, Antoine est confronté au plus horrible des drames : la mort de sa femme durant l'accouchement. Anéanti par la perte de celle qu'il aimait plus que tout, Antoine a du mal à créer du lien avec son bébé... Voir plus

Alors qu'il s'apprête à vivre le plus beau moment de sa vie avec la naissance de sa fille, Antoine est confronté au plus horrible des drames : la mort de sa femme durant l'accouchement. Anéanti par la perte de celle qu'il aimait plus que tout, Antoine a du mal à créer du lien avec son bébé jusqu'à ce qu'il embauche Rose, une pétillante jeune femme à l'irrépressible joie de vivre, pour s'occuper du nourrisson. Parviendra-t-elle à aider Antoine à se révéler comme père et à se reconstruire ?

Donner votre avis

Avis (15)

  • "Mais la solitude, quand elle est pleine et vivante, est aussi un cadeau"

    L'histoire de ce roman est une histoire de vie, probablement traversée par de nombreuses personnes. Antoine est un homme d'un peu plus de trente ans, comblé, marié et bientôt père. Le 7 septembre sa femme, Raph,...
    Voir plus

    "Mais la solitude, quand elle est pleine et vivante, est aussi un cadeau"

    L'histoire de ce roman est une histoire de vie, probablement traversée par de nombreuses personnes. Antoine est un homme d'un peu plus de trente ans, comblé, marié et bientôt père. Le 7 septembre sa femme, Raph, accouche d'une petite fille, Lou... commence dès lors la descente aux enfers

    Ce roman est une histoire de deuil, de reconstruction et d'apprentissage du lâcher prise (ou résilience). J'ai aimé découvrir le parcours de cette famille, j'ai aimé découvrir les personnages, leur façon d'appréhender les embûches de la vie. Néanmoins, malgré la gravité de l'histoire, j'ai trouvé que le scénario était par moment monotone, fortement prévisible et qu'il manquait de peps aux personnages, principalement à celui de Rose (la baby-sitter de la famille). C'est un personnage frais, pétillant mais dont le parcours de vie n'est pas suffisamment mis en relief

    En somme, un roman intéressant, doux, plein d'espoir qui aurait mérité davantage de véracité dans les sentiments

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J’ai lu ce livre en 2 soirées, tellement j’ai été embarquée. Il me restait plus que quelques pages ce matin que je l’ai fini à la pause café. Vive le télétravail

    J’ai découvert cette auteure l’année dernière avec son livre « L’ivresse des libellules ». J’avais déjà énormément...
    Voir plus

    J’ai lu ce livre en 2 soirées, tellement j’ai été embarquée. Il me restait plus que quelques pages ce matin que je l’ai fini à la pause café. Vive le télétravail

    J’ai découvert cette auteure l’année dernière avec son livre « L’ivresse des libellules ». J’avais déjà énormément accroché à ce groupe d’amis partant en vacances tous ensembles. Pas de drame, juste de l’ordinaire. On n’évite pas les crises on les surmonte...

    Avec ce deuxième roman, « La mélancolie du Kangourou » on se retrouve embarqué par Rose, Lou, Antoine et Raphaelle (et tellement d’autres personnages...)
    Antoine, 36 ans, devient père et veuf le jour de la naissance de sa petite fille Lou.
    Simone, sa mère, se rend rapidement compte qu’Antoine ne pourra pas s’occuper de sa fille. C’est dans ces conditions que Rose débarque dans la vie quotidienne de cette famille en s’occupant de la petite Lou.
    En toute douceur, ce roman aborde des questions existentielles sur le deuil postnatal, la reconstruction et l’amour paternel en toile de fond de résilience.

    J’ai été touchée par la douceur des mots et de ce magnifique hommage à la vie après la mort.
    Je vous le conseille fortement.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La naissance de son premier enfant bouleverse tout. Antoine se retrouve seul avec un bébé. Pour gérer il fait appel à une babby-sitter.

    Un roman « feel good » sans aucune surprise mais qui a eu le mérite de me détendre. J’ai pu lire à grande vitesse comme j’aime, surtout que je venais de...
    Voir plus

    La naissance de son premier enfant bouleverse tout. Antoine se retrouve seul avec un bébé. Pour gérer il fait appel à une babby-sitter.

    Un roman « feel good » sans aucune surprise mais qui a eu le mérite de me détendre. J’ai pu lire à grande vitesse comme j’aime, surtout que je venais de terminer laborieusement juste avant un roman à caractère historique qui ne m’avait pas passionné

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ah Laure Manel et son écriture si addictive ! Et bien, encore une fois, je n’ai pas été déçue.

    Le pitch : Antoine et Raphaëlle attendent impatiemment la naissance de leur premier enfant ; Raphaëlle surtout. Ce jour tant attendu arrive et il ne ressemble pas du tout à ce à quoi il aurait dû...
    Voir plus

    Ah Laure Manel et son écriture si addictive ! Et bien, encore une fois, je n’ai pas été déçue.

    Le pitch : Antoine et Raphaëlle attendent impatiemment la naissance de leur premier enfant ; Raphaëlle surtout. Ce jour tant attendu arrive et il ne ressemble pas du tout à ce à quoi il aurait dû ressembler. Raphaëlle décède pendant l’accouchement. Antoine est tellement désemparé qu’il n’arrive pas à créer de lien avec sa fille, Lou. Plus encore, il ne l’aime pas. C’est l’arrivée de la très jeune et très dynamique Rose qui va très progressivement faire sortir Antoine de son état dépressif. Tout en délicatesse, elle va lui ré apprendre à vivre, à accepter puis à aimer sa petite fille.

    Ce livre, et en particulier toute la première partie m’a pris aux tripes, m’a ému, m’a chamboulé… et m’a même tiré quelques larmes.
    Laure Manel a su aborder ce thème difficile du deuil d’une jeune femme (et qui plus est, pendant son accouchement) sans en faire quelque chose de pathos. C’est écrit « vrai ». C’est un roman qui redonne de l’espoir : quoi qu’il vous arrive dans la vie, vous pourrez rebondir et vivre à nouveau. Vivre différemment mais vivre quand même.

    J’ai aimé les personnages. Antoine, cet homme dévasté que j’ai un peu eu envie de secouer je l’avoue, pour qu’il n’abandonne pas sa petite fille, pour qu’il l’aime tout simplement. Lou, ce petit bout de chou qui nait dans les pires circonstances et qu’on a forcément tous envie de câliner. Et surtout, Rose, cette merveilleuse jeune fille. On en oublie vite son jeune âge, tellement elle est mature. Elle s’occupe de Lou dès le début comme si elle était sa propre fille. Elle prend son rôle de remplaçante très à cœur (probablement trop ?). Elle est dynamique, drôle, enjouée.

    Après un début de roman triste et mélancolique, on termine sur une touche d’espoir. A lire assurément !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A mon sens le plus beau roman de Laure Manel et quel roman! Un condensé d'émotions qui ébranleront n'importe quel lecteur. Et pour cause, le sujet choisi est très sensible, c'est celui du deuil à faire lorsqu'on s'y attend le moins, lorsque la vie fauche la personne aimée à l'acmé du...
    Voir plus

    A mon sens le plus beau roman de Laure Manel et quel roman! Un condensé d'émotions qui ébranleront n'importe quel lecteur. Et pour cause, le sujet choisi est très sensible, c'est celui du deuil à faire lorsqu'on s'y attend le moins, lorsque la vie fauche la personne aimée à l'acmé du bonheur.
    Ce bonheur, Raphaëlle et Antoine l'ont bien mérité et il est censé symboliser la puissance de leur amour : ils sont sur le point de devenir parents et se sont tous les deux préparés pour ce grand jour. Ce à quoi Antoine ne s'était pas préparé par contre c'est à la disparition de son épouse au moment de la délivrance.
    Comment surmonter une telle épreuve assénée par la vie? Comment élever seul un enfant qu'on a voulu à deux? Comment aimer cet enfant qui nous rappelle chaque jour que notre moitié n'est plus?
    Voilà autant de questions qui se posent à Antoine dès le début du roman. Et je dois dire que ce roman débute fort dans les émotions nous faisant passer, tel un boomerang, du sourire aux larmes en quelques pages.
    L'histoire racontée est émouvante, le style très fin et les personnages profondément touchants. Laure Manel parvient à traiter ce sujet sensible avec beaucoup de délicatesse et ses mots semblent très justes. Elle réussit par ailleurs à donner vie à ses personnages qui semblent sortis tout droit de notre quotidien.
    On aime et on en redemande.
    Ce roman est à lire avant Le Sourire des Fées pour prolonger le plaisir.
    A lire sans hésitation et sans modération.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre tendre, triste et tellement beau…

    Le 7 avril 2019, j’ai eu la joie de rencontrer Laure Manel lors du salon du Livres de Montaigu (85). Depuis cet ouvrage attendait dans ma PAL. Pourquoi ? Je l’ignore… Et puis me voilà à relever un chalenge dans un groupe de Lectures via Facebook,...
    Voir plus

    Un livre tendre, triste et tellement beau…

    Le 7 avril 2019, j’ai eu la joie de rencontrer Laure Manel lors du salon du Livres de Montaigu (85). Depuis cet ouvrage attendait dans ma PAL. Pourquoi ? Je l’ignore… Et puis me voilà à relever un chalenge dans un groupe de Lectures via Facebook, dont dans les 3 titres au choix il y avait celui-ci. Cool non ! Une occasion de le lire et je ne suis pas déçu loin de là.

    Vous l’avez sûrement déjà compris, j’ai adoré ce roman. Il est vrai que le début de la lecture m’a été très pénible, j’en ai même pleuré… c’est une histoire dramatique mais aussi tellement belle. J’avais beau savoir dès le début que Raphaëlle meurt à l’accouchement de son enfant, c’était plus fort que moins les larmes me venaient… et un autre facteur est venu s’ajouter me rappelant à mon propre calvaire, d’où la pénibilité du début de la lecture… Mais passons…

    L'auteur nous embarque dès le départ dans un drame familial.

    Un couple amoureux attendant un enfant… La joie des préparatifs de la naissance et puis le jour J, qui doit être l’un des plus jours dans la vie d’un couple. Mais là non, Antoine maudira ce jour. Sa femme Raphaëlle meurt pendant l’accouchement. Sa petite fille, Lou, elle est vivante. Antoine le vit très mal, s’enferme dans un mutisme. Refuse de s’occuper de son enfant allant jusqu’à penser que c’est de sa faute si sa femme est morte. Mais il n’en ait rien. Lou vivra les premières semaines de sa vie au côté de sa grand-mère paternelle, Simone. Antoine continue sa descente aux enfers, sa descente vers une dépression. Mais un jour Simone doit repartir chez elle, elle ne peut pas vivre éternellement chez son fils. Lui voulant reprendre le travail pour échapper à sa vie, à son désarroi, à son rôle de père. Bien sûr, il ne laisse pas pour autant mourir de faim sa fille, mais il fait le minimum syndicat sans aucune tendresse, de bisous, de câlins, tout simplement sans Amour. Du coup, ils se mettent en quête de trouver « la nounou » pour Lou. Et ils l’a trouvent même si Simone pense qu’elle est trop jeune. Rose rentre ainsi dans la vie de Lou et d’Antoine. Rose va s’attacher à Lou plus qu’elle devrait et le pensait. Au travers de sa jeunesse, de son innocence, Antoine verra la vie sous un autre angle. Plus les semaines passent et plus on se dit que Rose et Antoine sont fait pour être ensemble. Et c’est là que l’autrice Laure, arrive à nous tenir en haleine.

    Rose et Antoine, une idylle naissante ?

    Avec Rose, il redécouvre sans le savoir les petites choses de la vie. Il va même jusqu’à renouer avec sa grand-mère et les montagnes de son enfance. Plus d’un an et demi après le décès de sa femme, lors d’un déjeuner d’affaires, Antoine rencontre Jeanne. Un personnage qui dès le début ne m’a pas plus. Trop presser de tout… Et son comportement envers Rose est odieux. Je vous laisse découvrir pourquoi ? Jeanne s’installe chez Antoine et Rose part dans une école de danse prestigieuse à Londres.

    Comment vont-ils vivre cette séparation ?
    Est-ce que le couple Antoine et Jeanne fonctionnera ?
    Durant des mois Antoine se posera de multiples questions sur lui, sur son couple, sur Lou, sur Raphaëlle et surtout sur Rose.
    Quelles décisions prendra-t-il ?
    Car il reprendra sa vie en main et prendra des décisions pour repartir sur de bonne basse pensant qu’il a le droit à une deuxième vie.

    Un livre qui amène aussi à se questionner sur notre propre vie. Un livre touchant qui nous tient en suspense pour connaître le dénouement final. Personnellement j’aurais bien aimé avoir une suite, mais qui sait peut-être il y en a déjà une…
    Tout le long de ce roman, je me suis demandée pourquoi ce titre. J'ai eu la réponse vers la fin par Antoine.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Encore un très beau roman de Laure Manel. Dans La mélancolie du kangourou, nous suivons Antoine qui tente de se remettre de la mort de sa femme, alors qu'elle donne naissance à Lou, leur première enfant. Face à cette tragédie, Antoine ne parvient pas à aimer et à s'occuper de sa fille. Il décide...
    Voir plus

    Encore un très beau roman de Laure Manel. Dans La mélancolie du kangourou, nous suivons Antoine qui tente de se remettre de la mort de sa femme, alors qu'elle donne naissance à Lou, leur première enfant. Face à cette tragédie, Antoine ne parvient pas à aimer et à s'occuper de sa fille. Il décide alors d'embaucher Rose, une jeune étudiante en danse, pleine de vie et de bonne humeur. Se créer alors un profond lien entre elle et la petite.

    Laure Manel a un véritable talent pour créer des histoire à la fois simples et émouvantes. Comme dans La délicatesse du homard, ce roman traite de résilience et montre comment une rencontre peut guérir les blessures de l'âme et permettre de surmonter un drame, si horrible soit-il. J'ai beaucoup aimé suivre ce jeune père dans sa lente reconstruction, dans son retour à la vie et dans la création d'un lien avec sa petite fille. L'auteure parvient, à travers une écriture délicate et sensible, à décrire les aléas de l'existence, les pertes brutales, les désillusion... puis la naissance de l'amour, de l'espoir et, enfin du bonheur.

    Pour conclure, malgré quelques petites longueurs, La mélancolie du kangourou est un roman des plus touchants, qui se laisse lire très facilement et qui apporte du baume au cœur.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Wahh un véritable coup de coeur pour cette magnifique histoire !!! Les personnages sont tellement merveilleux. Rose est une personne tellement magnifique, on ne peut que l'aimer J'ai adoré suivre l'histoire d'Antoine, ce papa qui va perdre l'amour de sa vie et essayait de reprendre le cours de...
    Voir plus

    Wahh un véritable coup de coeur pour cette magnifique histoire !!! Les personnages sont tellement merveilleux. Rose est une personne tellement magnifique, on ne peut que l'aimer J'ai adoré suivre l'histoire d'Antoine, ce papa qui va perdre l'amour de sa vie et essayait de reprendre le cours de sa vie. J'ai beaucoup aimé ce personnage fort, qui nous transporte du début à la fin de l'histoire ! Et Lou, on ne peut qu'aimer ce petit ange! Elle est tellement adorable

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.