Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La maison des pages

Couverture du livre « La maison des pages » de Camille Aubaude aux éditions Aumage
  • Date de parution :
  • Editeur : Aumage
  • EAN : 9782951795587
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Camille AUBAUDE est une spécialiste de Gérard de Nerval et a créé le mythe littéraire d'Isis. Ayant choisi Amboise comme patrie d'élection, elle a entrepris la restauration d'un manoir médiéval considéré comme la plus ancienne dépendance du château royal d'Amboise, la célèbre et mystérieuse... Voir plus

Camille AUBAUDE est une spécialiste de Gérard de Nerval et a créé le mythe littéraire d'Isis. Ayant choisi Amboise comme patrie d'élection, elle a entrepris la restauration d'un manoir médiéval considéré comme la plus ancienne dépendance du château royal d'Amboise, la célèbre et mystérieuse Maison des Pages de Charles VII. Ce récit, La Maison des Pages, raconte l'histoire de la réhabilitation d'une demeure de plus de cinq siècles. Il relie la ville d'Amboise à la ville mythique d'Alep, en Syrie, la capitale des Croisés. Les errances de la narratrice, Éléonore, unissent ces deux villes. Elles convergent dans l'énigmatique figure de la Joconde. Et les peintures de Léonard de Vinci, mort à Amboise en 1519, hantent cette demeure historique creusée dans la roche, face à la Loire. " Au-dessus des maisons rigoureusement identiques avec leur vigne vierge et leur assise rectangulaire en tuffeau, la demeure médiévale était accrochée au roc. Elle ressemblait à un grand papillon de pierre et de bois, un de ces papillons aux couleurs brunes et rouges, si nombreux l'été dans la région. ". Les deux premières choses que l'on associe à Amboise, c'est le château et Léonard de Vinci. Amboise, c'est cette forteresse, ce château d'habitation, c'est-à-dire une maison, et c'est aussi un homme de qualité, Léonard de Vinci. Léonard est un homme d'art, autant au sens de la création que de la technique, c'est un " homme complet " de la Renaissance, un esprit universel. À cette époque, les maisons étaient construites de façon à mettre en harmonie l'individu avec les forces qui l'entourent, l'enveloppent et le dépassent. Cette "maison d'artiste", selon le mot des entrepreneurs, correspond au type et à la taille de maisons où de très grandes oeuvres ont été accomplies en Europe - voir la maison de Shakespeare à Stratford-upon-Avon, celle de Bach à Weimar. Ce sont des manoirs ni spacieux, ni immenses, ni mesquins, des maisons dignes d'une époque où ont été élaborées de grandes oeuvres. Poésie et connaissance, voilà ce qu'évoque Amboise et en particulier cette maison. Si de nombreuses personnes ressentent le charme particulier de cette ville, c'est grâce au souci de précision architecturale et de rigueur caractéristique d'une cité de la Renaissance, construite pour ainsi dire " sur mesure " dans le paysage. L'aspiration à un savoir complet, universel, le savoir encyclopédique, a été établie à l'époque de Léonard de Vinci, de Ronsard et de Marguerite de Navarre. Il s'agit d'une connaissance harmonieusement équilibrée. Elle apporte la paix de l'âme et oriente vers des régions supérieures, vers la perfection divine, et vers l'identité de la beauté et de la bonté. De telles notions n'ont pas vieilli puisqu'elles ne dépendent pas de modes artificielles. Grâce à certains lieux, on peut maîtriser son destin, et reconnaître ici-bas la beauté plastique et formelle de la poésie. La Maison des Pages est sans contestation possible une maison d'écriture. C'est pourquoi Camille AUBAUDE, poétesse reconnue, raconte comment Éléonore a décidé de la réhabiliter et d'y vivre.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.