La jeune fille et la nuit

Couverture du livre « La jeune fille et la nuit » de Guillaume Musso aux éditions Calmann-levy
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Avis(6)

  • Mon avis : un peu déçue. Je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire, et j’ai trouvé que ça traînait un peu en longueur… J’ai eu du mal à rentrer dedans, mais finalement, c’est venu après le premier tiers. J’ai cependant apprécié la fin (les cinquante dernières pages). Je ne développe pas plus au...
    Voir plus

    Mon avis : un peu déçue. Je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire, et j’ai trouvé que ça traînait un peu en longueur… J’ai eu du mal à rentrer dedans, mais finalement, c’est venu après le premier tiers. J’ai cependant apprécié la fin (les cinquante dernières pages). Je ne développe pas plus au niveau des personnages et de l’intrigue, vous en savez assez par le résumé et je ne veux pas spoiler. Ça serait dommage.

    Ce que je n’ai pas aimé : beaucoup trop de descriptions à mon goût (est-ce pour noircir des pages ?) et pas mal de sauts dans le passé, qui ont rendus ma lecture assez pesante.
    Ce que j’ai aimé : une écriture fluide, comme toujours, qui permet de lire toutefois assez vite. La construction du roman en lui-même est originale et assez intéressante (différentes parties, des chapitres, des sous chapitres, plusieurs points de vue…) et, comme souvent avec Musso, certaines phrases sont assez sympas et finiront certainement en citations d’ici peu…

    Pour résumer, ce n’est pas un roman qui restera gravé dans ma mémoire. Dommage.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ayant fini par me lasser des livres de Guillaume Musson, cela faisait plusieurs années que je n'en avais pas réouvert un. Une amie m'a offert celui-là, et je me suis lancée dans la lecture, sans grande conviction.

    Au final, je me suis pris une grande claque en pleine figure. Je n'ai pas pu...
    Voir plus

    Ayant fini par me lasser des livres de Guillaume Musson, cela faisait plusieurs années que je n'en avais pas réouvert un. Une amie m'a offert celui-là, et je me suis lancée dans la lecture, sans grande conviction.

    Au final, je me suis pris une grande claque en pleine figure. Je n'ai pas pu lâcher ce livre avant de l'avoir fini, tellement j'étais prise dans l'histoire.

    Trois amis du lycée ont leur destin lié par un événement ayant eu lieu de nombreuses années auparavant. Ils se retrouvent à l'occasion d'un réunion d'anciens élèves, et nous apprenons au fil des pages leur histoire.

    Des chapitres nous ramène dans le passé de ces jeunes gens, tandis que dans d'autres nous somme en 2017 et suivons le déroulement de toute l'histoire.

    J'ai adoré ce livre, les personnages, et les questions que je me suis posé sur le dénouement de tout ça.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Chaque année j'attends avec impatience la sortie du nouveau roman de Guillaume Musso. Rendez-vous annuel depuis maintenant 9 ans, indetronable, il me fait vivre à chaque fois de nouvelles aventures. L'auteur sait comment éveiller ma curiosité avec ces différents teasing. Cette année mon attente...
    Voir plus

    Chaque année j'attends avec impatience la sortie du nouveau roman de Guillaume Musso. Rendez-vous annuel depuis maintenant 9 ans, indetronable, il me fait vivre à chaque fois de nouvelles aventures. L'auteur sait comment éveiller ma curiosité avec ces différents teasing. Cette année mon attente a été doublement récompensée. J'ai eu le plaisir de rencontrer Guillaume Musso, un homme souriant, charmant et attentionné avec ses lecteurs. Mon rêve s'est réalisé, c'était magique.

    Avez-vous déjà connu cette sensation ou plutôt envie quand vous terminer un livre de vouloir directement le recommencer ? C'est exactement ce que j'ai ressenti en tournant la dernière page de l'épilogue de La Jeune fille et la nuit. Le roman s'est terminé trop vite... Je l'ai terminé trop vite... Et là je sais que l'attente jusqu'au prochain risque d'être longue... Les mots de Musso sont comme une drogue. J'ai besoin de ma dose. Je m’enivre, je respire, vis l'histoire. Intensément! Pour mon plus grand plaisir, nous retrouvons les messages porteur de vérité, les belles phrases sur la vie et l'auto dérision caractéristique de l'auteur. Quand il parlait du métier d'écrivain de Thomas, notre narrateur, on a l'impression que l'auteur parle de lui-même.

    La psychologie des personnages est bien développée et construite. Thomas n'est pas un personnage lisse. Il est cabossé par la vie, par son amour perdu et par une culpabilité qui le ronge depuis 25 ans. Ici, l'auteur nous offre des protagonistes plus sombres qui changent de ses autres romans. Je me suis attachée à cet homme, à ses doutes et que l'on découvre un peu plus à mesure que l'enquête avance. En partant à la recherche de Vinca, Thomas se trouvera.

    La construction du récit rend l'histoire addictive ! Le prologue nous plonge directement dans l'ambiance. Dès les premières pages les interrogations sont là. Où va-t-il nous mener ? Que va-t-on découvrir? L'auteur joue avec la tension . Durant une grande partie je me suis demandée quel lien pouvait avoir avec le prologue avec l'histoire. Il met apparu un bout de piste mais j'étais loin d'avoir tous les éléments. L'alternance de passé et de présent nous met en haleine et nous envoie sur des pistes qui finissent par être contrées... Soit on a tout faut, soit on est loin d'avoir tout compris. Nous suivons principalement Thomas, mais de manière ingénieuse il glisse des chapitres sur d'autres personnages qui rajoutent des révélations ou d'autres interrogations.

    Musso nous met le doute, nous entraîne sur des pistes, fausses ou non, dans tous les cas il se joue de nous. Contrairement à d'habitude où je me laisse mener par le récit, par les révélations, ici, j'ai enfilé ma casquette de détective, traquant les indices, les détails dans les paroles, les actions des personnages. Je me suis prise au jeu, revenant en arrière pour relire des passages, revenir sur des détails. J'ai adoré porter cette casquette. Jouer à ce jeu. Et je suis plutôt contente de moi, car j'ai réussi à découvrir des tous petits éléments. Ne vous inquiétez pas Monsieur Musso, j'étais loin de tout me douter et d'avoir résolue toute l'intrigue. Vous avez encore réussi à me bluffer et à m'amener là où je m'y attendais pas.

    Si ma mémoire ne me fait pas défaut, l'auteur innove ! Il nous offre pas une fin comme les autres, nous laissant le choix du destin d'un des personnages centraux du récit et rendant, ainsi, hommage au pouvoir, privilège de l'écrivain : jouer avec la réalité, la réécrire et la réinventer.

    En conclusion, j'ai adoré ma lecture de La Jeune fille et la nuit. Un thriller tenu par la mécanisme du suspense et des personnages a la psychologie bien travaillée. On tourne les pages, on veut savoir et comprendre comme Thomas. Bien plus que la résolution d'un mystère vieux de 25 ans, Musso nous amène au cœur d'une quête d'identité. Bien ficelé, habilement construit, laissez vous transporter au coeur des paysages d'Antibes, faites la connaissance de Thomas et des autres personnages et résolvez l'intrigue.

    Merci Guillaume ! Grâce à vous j'ai voyagé, j'ai été transportée et je me suis évadée de mon quotidien durant quelques heures. Vivement le prochain, je serais fidèle au poste !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un thriller à la Musso.
    Thomas, le narrateur est romancier à succès.
    En décembre 1992, Thomas, 18 ans, élève en classe prépa a assassiné Alexis, un prof de philo soupçonné d'être l'amant de Vinca,dont il était secrètement amoureux. Le corps d'Alexis a été emmuré dans le gymnase du lycée. Vinca...
    Voir plus

    Un thriller à la Musso.
    Thomas, le narrateur est romancier à succès.
    En décembre 1992, Thomas, 18 ans, élève en classe prépa a assassiné Alexis, un prof de philo soupçonné d'être l'amant de Vinca,dont il était secrètement amoureux. Le corps d'Alexis a été emmuré dans le gymnase du lycée. Vinca a mystérieusement disparu. L'enquête de police n'a rien donné.

    25 ans plus tard, en mai 2017, Thomas revient à Antibes alors que l'on fête les 50 ans du lycée. Le gymnase doit être rasé. On va certainement retrouver le corps qui y est emmuré. La vie de Thomas et de son ami Maxime (qui l'a aidé à se débarrasser du cadavre) va sombrer. Le cauchemar semble avoir déjà commencé quand Thomas trouve le mot "Vengeance" écrit à son attention...

    Passionnant de la 1ère à la dernière ligne.Même si on connaît le coupable dès le début du roman les rebondissements sont nombreux et plutôt bien faits. Un vrai régal !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions