La fille du train

Couverture du livre « La fille du train » de Paula Hawkins aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266254489
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses... Voir plus

Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d'un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par coeur, elle a même donné un nom à ses occupants : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte.
Jusqu'à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d'en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux : Jess a mystérieusement disparu...

Donner votre avis

Articles (1)

  • Eté 2015, les 10 polars à ne pas manquer
    A redécouvrir : été 2015, les 10 polars à ne pas manquer

    Les psychopathes sont au meilleur de leur forme et les maîtres du polar au meilleur de leur talent pour raconter leur folie. Une imagination à faire froid dans le dos, à réveiller les plus profondes angoisses et surtout à graver avec addiction ces histoires dans vos mémoires puisque chers lecteurs, vous vous jetez dessus avec frénésie ! Alors faites votre choix, le must du thriller vous attend !

Avis (90)

  • J’ai beaucoup aimé l’histoire, j’ai juste été dérangé par le fait que l’auteur nomme ses chapitres par le nom du personnage qui « parle ».

    J’ai beaucoup aimé l’histoire, j’ai juste été dérangé par le fait que l’auteur nomme ses chapitres par le nom du personnage qui « parle ».

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Très bon thriller. On reste un moment dans l'incertitude tout comme le personnage principal.
    L'intrigue est bien ficelée.
    A lire sans hésiter.

    Très bon thriller. On reste un moment dans l'incertitude tout comme le personnage principal.
    L'intrigue est bien ficelée.
    A lire sans hésiter.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'ai trouvé le rythme lent, le temps que s'installe l'intrigue . Et l'écriture, j'espère que c'est un effet recherché , m'a mise dans la même situation que Rachel : j'avais du mal à comprendre, à passer d'une époque à une autre, d'un personnage à un autre, je me sentais mal, aussi mal que cette...
    Voir plus

    J'ai trouvé le rythme lent, le temps que s'installe l'intrigue . Et l'écriture, j'espère que c'est un effet recherché , m'a mise dans la même situation que Rachel : j'avais du mal à comprendre, à passer d'une époque à une autre, d'un personnage à un autre, je me sentais mal, aussi mal que cette femme alcoolique...Bizarre impression ou au contraire merveilleuse écriture ? Pour l'ensemble par contre un thriller psychologique qui ne m'a pas fait grand effet.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Rachel s'est réfugiée dans l'alcool parce qu'elle n'arrivait pas à avoir d'enfant.Son couple va péricliter et elle va perdre son emploi s’enfonçant dans l'alcoolisme.Pour donner le change à son ami Cathy qui l'a recueilli ,elle continue à prendre le train chaque jour pour se rendre à...
    Voir plus

    Rachel s'est réfugiée dans l'alcool parce qu'elle n'arrivait pas à avoir d'enfant.Son couple va péricliter et elle va perdre son emploi s’enfonçant dans l'alcoolisme.Pour donner le change à son ami Cathy qui l'a recueilli ,elle continue à prendre le train chaque jour pour se rendre à Londres.Mais sur le chemin,chaque jour,elle revoit son ancienne maison occupée par son mari et sa nouvelle femme et la maison d'un autre couple qu'elle idéalise.Un bon thriller psychologique.

    comment Commentaire (1) flag Signalez un abus
  • Bon suspense qui lie 3 "familles" pour lesquelles on se demande tout au long du livre à quoi va mener la finalité de leurs actions passées, actuelles et futures.
    Pour certains lecteurs, j'imagine que l'intrigue est vite résolue, pour d'autres, elle durera jusqu'à l'avant-dernier chapitre.
    Le...
    Voir plus

    Bon suspense qui lie 3 "familles" pour lesquelles on se demande tout au long du livre à quoi va mener la finalité de leurs actions passées, actuelles et futures.
    Pour certains lecteurs, j'imagine que l'intrigue est vite résolue, pour d'autres, elle durera jusqu'à l'avant-dernier chapitre.
    Le livre est réussi mais, à mes yeux, il ne vaut pas autant de publicité parce qu'alors il y a plein d'autres livres qui gagneraient à être autant plébiscité par les lecteurs. Mais j'imagine que le marketing avait les moyens de faire parler de la fille du train :-)

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Incroyable roman, ce jeu de réalité, déni, alcoolisme est excellent sur tous les points

    Une narration maitrisée avec une alternance de chapitre qui nous permet une resconstitution du puzzle et nous rend addict à la lecture.

    J'ai lu la boule à la gorge, j'ai ressenti la détresse de cette...
    Voir plus

    Incroyable roman, ce jeu de réalité, déni, alcoolisme est excellent sur tous les points

    Une narration maitrisée avec une alternance de chapitre qui nous permet une resconstitution du puzzle et nous rend addict à la lecture.

    J'ai lu la boule à la gorge, j'ai ressenti la détresse de cette femme.

    Un tueur diabolique et une Rachel bordeline mélangez le tout et vous obtenez un thriller psychologique de haut vol.

    L'auteur insinie doute et peurs dans l'esprit, elle rend son personnage touchant et à la fois troublant, on a envie de la sauver. Les descriptions face à l'addiction à l'alcool sont impressionnantes, on ressent le mal être au plus profond de nous.

    Le dénouement m'a assise.

    Il ne me reste plus qu'à découvrir le film pour comparer.

    https://happymandapassions.blogspot.fr/2018/01/la-fille-du-train-paula-hawkins.html#more

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un roman diabolique.
    Polar psychologique, sophistiqué et terriblement addictif, il est de plus très bien écrit avec une intelligence acérée qui entraîne le lecteur de fausses pistes en découvertes effroyables.
    La très bonne idée, c’est l’héroïne alcoolique car, du coup, on en vient à douter de...
    Voir plus

    Un roman diabolique.
    Polar psychologique, sophistiqué et terriblement addictif, il est de plus très bien écrit avec une intelligence acérée qui entraîne le lecteur de fausses pistes en découvertes effroyables.
    La très bonne idée, c’est l’héroïne alcoolique car, du coup, on en vient à douter de ses dires.
    Machiavélique jusqu’au bout, ce thriller est un coup de maître.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un livre à acheter dans une gare et à lire dans un train. C'est évidemment bien ficelé, mais c'est beaucoup trop compliqué à suivre : au début, je confondais toutes les héroïnes, et je ne parle pas des allers-retours présent passé. Pour peu que vous soyez distraits pendant la lecture (quelqu'un...
    Voir plus

    Un livre à acheter dans une gare et à lire dans un train. C'est évidemment bien ficelé, mais c'est beaucoup trop compliqué à suivre : au début, je confondais toutes les héroïnes, et je ne parle pas des allers-retours présent passé. Pour peu que vous soyez distraits pendant la lecture (quelqu'un vous parle, la radio dit quelque chose, etc...), vous loupez qu'on a changé de mois et de personnage, et c'est la tasse assurée. J'ai dû marquer dans un coin "M. a été la nounou des Watson", car je n'arrivais pas à l'imprimer.
    Une critique sur l'écriture : on est proche de la forme "journal de chaque héroïne", très bien, mais là où ça devient factice, c'est quand elles nous décrivent à la seconde près ce qu'il leur arrive en direct. Les imagine-t-on leur carnet à la main lorsqu'elles se font agresser ou courent dans les rues ? Elles s'arrêtent pour noter leurs sensations ?
    Je termine en indiquant que j'ai détesté le personnage principal de Rachel : quelqu'un de faible, une ivrogne insupportable, que j'avais envie de secouer et de jeter à terre. C'est embêtant pour adorer un livre...

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions