Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La face nord du coeur

Couverture du livre « La face nord du coeur » de Dolores Redondo aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072888779
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Amaia Salazar, détachée de la Police forale de Navarre, suit une formation de profileuse au siège du FBI dans le cadre d'un échange avec Europol. L'intuition singulière et la perspicacité dont elle fait preuve conduisent l'agent Dupree à l'intégrer à son équipe, lancée sur les traces d'un tueur... Voir plus

Amaia Salazar, détachée de la Police forale de Navarre, suit une formation de profileuse au siège du FBI dans le cadre d'un échange avec Europol. L'intuition singulière et la perspicacité dont elle fait preuve conduisent l'agent Dupree à l'intégrer à son équipe, lancée sur les traces d'un tueur en série recherché pour plusieurs meurtres de familles entières. Alors que l'ouragan Katrina dévaste le sud des États-Unis, l'étau se resserre autour de celui qu'ils ont surnommé le Compositeur. La Nouvelle-Orléans, dévastée et engloutie par les eaux, est un cadre idéal pour ce tueur insaisissable qui frappe toujours à la faveur de grandes catastrophes naturelles.
L'association du réalisme cru de scènes apocalyptiques en Louisiane, de rituels vaudous des bayous et de souvenirs terrifiants de l'enfance basque d'Amaia constitue un mélange ensorcelant et d'une rare puissance romanesque.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (22)

  • Je n ai entendu que du bien de cet auteur et de sa trilogie du Baztan j ai eu envie de lire le prequel en premier
    J ai bien aimé cette lecture qui mêle le fantastique et l historique (l ouragan Katharina est fort présent) j ai hâte de lire la suite

    Je n ai entendu que du bien de cet auteur et de sa trilogie du Baztan j ai eu envie de lire le prequel en premier
    J ai bien aimé cette lecture qui mêle le fantastique et l historique (l ouragan Katharina est fort présent) j ai hâte de lire la suite

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Alors qu’elle est en stage au siège du FBI à l’été 2005, la jeune enquêtrice espagnole Amaia Salazar fait la connaissance de l’agent spécial Dupree, une sommité en matière de profilage. Parce qu’elle l’impressionne par ses capacités lors d’un exercice, il prend Amaia dans son équipe pour traquer...
    Voir plus

    Alors qu’elle est en stage au siège du FBI à l’été 2005, la jeune enquêtrice espagnole Amaia Salazar fait la connaissance de l’agent spécial Dupree, une sommité en matière de profilage. Parce qu’elle l’impressionne par ses capacités lors d’un exercice, il prend Amaia dans son équipe pour traquer un tueur insaisissable. Celui qui sera rapidement surnommé « Le Compositeur » profite des catastrophes naturelles (et de la confusion qui va avec) pour assassiner des familles entières selon un rituel assez étrange. Ensemble, ils vont traquer ce tueur aux motivations insondables jusqu’à la Nouvelle Orléans, où les premiers bulletins météo annoncent un ouragan d’une ampleur terrifiante qu’ils ont nommée Katerina.
    « La face Nord du Cœur » est un préquel de la trilogie du Baztan, trilogie qui a rendu célèbre son auteure dans le petit monde du roman noir et a fait l’objet d’une très honorable adaptation Netflix. Dans ce gros roman absolument passionnant, nous sommes bien avant les évènements de la trilogie, Amaia est déjà policière à Pampelune mais elle est célibataire, toute jeune et en stage européen à Quantico. Ce livre, c’est l’histoire de sa rencontre avec l’agent Dupree et de leur première enquête ensemble, une enquête hors du commun dont les 3/4 se déroulent en pleine tragédie pendant les pires heures de la Nouvelle Orléans en 2005. L’enquête proprement dite est passionnante, part bille en tète avec un premier chapitre absolument glaçant. Les motivations étranges de ce tueur, les fausses pistes sur lesquels le FBI et la NOPD se lancent, les conditions dantesques de l’ouragan, les échecs, les rivalités au sein du FBI, tout fonctionne, jusqu’au tout dernier chapitre et dénouement final. Parallèlement à cette enquête, à la Nouvelle Orléans, une autre affaire d’enlèvement de jeunes filles vient s’arrimer leurs investigations. Au début on se demande pourquoi Redondo s’en sentie obligée de faire une telle digression, qui les emmène dans le Bayou sur les traces d’un réseau qui sent bon le vaudou et les superstitions locales. C’est probablement pour asseoir le personnage de Dupree mais aussi parce que tout cet imaginaire fait de malédictions, de sorcellerie et de magie parle à la jeune Amaia, elle-même bercée par la culture basque et l’imaginaire qui va avec. Cette seconde intrigue étant évidemment là aussi une introduction avec ce qu’Amaia devra composer dans la suite de sa carrière en Espagne. Il y également quelques chapitres qui se déroulent au Superdôme de la Nouvelle-Orléans, au travers du personnage de Nana, une vieille dame piégée par l’ouragan. Ces chapitres là, qui n’ont qu’un rapport éloigné avec le reste, sont malgré tout indispensables et édifiants. Ils sont là pour poser en termes clairs et imparables le calvaire des habitants pauvre de la Ville, totalement abandonnés, livrée à eux même dans un endroit confiné, sans eau, sans nourriture sans climatisation, sans électricité ni toilettes. Les chapitres dits « Nana » sont hallucinants ! Pas mal de flash back viennent aussi émaillés le roman sur l’enfance douloureuse d’Amaia. Si on a lu la trilogie, ils ne font qu’appuyer sur ce que l’on sait déjà (même si on apprend des choses) et font écho à l’enquête présente. Si on ne connait pas la trilogie, j’imagine que ces chapitres sont très intrigants et donnent furieusement envie d’en savoir plus : c’est bien joué de la part de Dolores Redondo. Reste que l’intérêt numéro 1 du roman, plus que l’enquête, plus qu’Amaia et son histoire, c’est Katerina. Personnage central du roman, elle montre au travers de ces 750 pages toute la puissance destructrice dont la Nature est capable, bien plus meurtrière en quelques heures que tous les serials killers du monde réunis.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Oh que je me régale à chaque lecture d'un roman de Dolores Redondo ... 

    Les pages défilent et bien que j'aimerais passer davantage de temps avec les personnages, je ne résiste par à l'appel du récit pour en connaître la suite  ... 

    Dans ce dernier opus, on retrouve Amaia Salazar, héroïne...
    Voir plus

    Oh que je me régale à chaque lecture d'un roman de Dolores Redondo ... 

    Les pages défilent et bien que j'aimerais passer davantage de temps avec les personnages, je ne résiste par à l'appel du récit pour en connaître la suite  ... 

    Dans ce dernier opus, on retrouve Amaia Salazar, héroïne de la trilogie du Baztan, mais quelques années lus tôt, alors qu'en stage au FBI avec d'autres policiers européens elle est intégrée dans une des équipes de cette prestigieuse agence à la demande de Aloysus Dupree. 

    Un mystérieux assassin prédateur assassine des familles survivantes de catastrophes naturelles : tornades, violents orages, impunément. 

    Mais c'est un petit garçon, témoin malgré lui de l'arrivée du tueur dans une ferme après le passage d'une tornade, qui incitera la police à mener l'enquête, et à découvrir d'autres cas, au quatre coins du pays . 

    L'ouragan Katrina s'annonce au large de la Louisiane, nouvelle occasion pour le tueur.

    Dans une ambiance apocalyptique, en compagnie d'une équipe réduite et de policiers locaux, Amaia et Dupree, suivront les traces et trouveront de nouveaux indices, tout en pistant les responsables d'enlèvement de jeunes filles.

    Entre sorcellerie et vaudou, intuition et empathie, j'ai été captivée par ce roman, par les descriptions vivantes de La Nouvelle Orléans subissant inexorablement la montée des eaux. 

    Un roman qui m'a bien entendu remis en mémoire l'œuvre de James Lee Burke.

    Un roman qui donne de nouvelles clés sur l'enfance d'Amaia et qui explique les liens noués avec Dupree, présents en filigrane dans la trilogie du Baztan.

    Un excellent roman ! 

    ... Et maintenant, j'attends les nouvelles productions de l'auteur !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Accrochez-vous. En ouvrant, ce roman, vous serez partis pour suivre trois histoires parallèles tambour battant.
    La poursuite d'un serial killer qui décime des familles entières va mener Amaia Salazar, détachée au FBI, jusqu'à la Nouvelle-Orléans au moment où s'annonce l'ouragan Katrina.
    La...
    Voir plus

    Accrochez-vous. En ouvrant, ce roman, vous serez partis pour suivre trois histoires parallèles tambour battant.
    La poursuite d'un serial killer qui décime des familles entières va mener Amaia Salazar, détachée au FBI, jusqu'à la Nouvelle-Orléans au moment où s'annonce l'ouragan Katrina.
    La chaleur, la misère, la puanteur, la folie, des rites vaudou, la pauvreté, une population abandonnée servent de cadre à ce polar.
    Les 3 histoires qui se confondent, se croisent, se mélangent sont épouvantables, sordides et ne permettent pas au lecteur de reprendre son souffle.
    Et puis malgré la noirceur, la cruauté, toute l'équipe d'enquêteurs embarquée dans ce cauchemar va se souder, faire preuve de solidarité dans l'adversité et cette complicité va les rendre attachants.
    Le style, le rythme, les dialogues tout en finesses, le suspense vous tiendront en haleine de la première à la dernière page.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • la policiere espagnole amala salazar suit une formation a l academie du fbi a quantico aux usa. Reperer par l agent dupree pour son intuition, amala, se voit proposee d integrer une enquete en cours
    un tueur en serie , surnome le compositeur, profite des ouragans pour repeter les memes meurtres...
    Voir plus

    la policiere espagnole amala salazar suit une formation a l academie du fbi a quantico aux usa. Reperer par l agent dupree pour son intuition, amala, se voit proposee d integrer une enquete en cours
    un tueur en serie , surnome le compositeur, profite des ouragans pour repeter les memes meurtres , decimant a chaque fois une famille entiére
    on est al été 2005, rien ne semble arreter l ouragan katrina, qui fonce vers la nouvelle orléans. Dolores Redondo nous embarque dnas la furie de la tempete, decriavant en temps reel des scenes apocalyptiques. une contree ravagee et des habitants livrés a eux memes, oubliée du reste du monde
    un roman palpitant qui évoque une fois de plus les discriminations et la misere , dans un état de louisiane où le vaudou rode. Bienvenue en enfer

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Remarquée pour ses talents de profileuse lors d’un séminaire international du FBI aux Etats-Unis, la sous-inspectrice espagnole Amaia Salazar accepte de prêter main forte à l’agent Dupree, dont l’équipe est sur les traces d’un tueur en série. L’homme profite de catastrophes naturelles pour s’en...
    Voir plus

    Remarquée pour ses talents de profileuse lors d’un séminaire international du FBI aux Etats-Unis, la sous-inspectrice espagnole Amaia Salazar accepte de prêter main forte à l’agent Dupree, dont l’équipe est sur les traces d’un tueur en série. L’homme profite de catastrophes naturelles pour s’en prendre, ni vu ni connu, à des familles entières. Or, une alerte ouragan vient d’être lancée : Katrina approche de la Nouvelle-Orléans…

    Encore une histoire de psychopathe et d’enquêteurs de choc, me direz-vous. Oui, mais pas n’importe laquelle. Dolores Redondo nous embarque dans une atmosphère toute particulière, aux ingrédients subtilement distillés, qui a toutes les chances de vous envoûter. Et, dans le domaine des sortilèges, Amaia Salazar a une longueur d’avance sur tout le monde. Confrontée dès le plus jeune âge à l’expérience traumatisante du Mal au travers d’une mère mortellement venimeuse, la jeune femme connaît par coeur les signaux du danger et réagit avec une intuition et un sens de la psychologie confondants. Autour des personnages s’épaississent peu à peu le trouble et la curiosité du lecteur, insensiblement amené à la frontière du surnaturel, alors que, sur le fond apocalyptique du terrifiant désastre qui a frappé la Nouvelle-Orléans, viennent se superposer de dérangeantes pratiques vaudoues faisant écho aux terrifiants souvenirs d’enfance d’Amaia. On en oublierait presque notre imperturbable et opportuniste psychopathe, s’il ne continuait à frapper en profitant plus que jamais de la diversion…

    Le mélange entre passé et présent, réalité concrète et irrationnel troublant, le tout dans un moment de tourmente historique et tragique restitué avec vérité, font de ce roman un édifice original, aussi complexe que puissant, dont la lecture reste paradoxalement fluide et aisée. L’un de ses temps forts reste indubitablement l’évocation de la Nouvelle-Orléans sous les eaux. Sa population la plus pauvre, celle des quartiers noirs, ne fut majoritairement pas évacuée. Rassemblée en dernier recours dans le grand stade du Superdome dont le toit fut partiellement arraché, elle demeura plusieurs jours coupée du monde et démunie de tout. Le retard et la désorganisation des secours auraient-ils été les mêmes s’il s’était agi des habitants blancs des beaux quartiers ?

    Point n’est besoin d’avoir lu les précédentes enquêtes d’Amaia Salazar pour suivre et apprécier celle-ci. Sans doute la jeune femme est-elle un brin trop douée pour demeurer absolument crédible. On lui pardonne aisément, tant on prend plaisir à la suivre dans cet ensorcelant thriller noir, dont le machiavélisme flirte avec le démonisme.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre dense qui traite à la fois de la maltraitance envers le personnage principal, et de l'ouragan Kathrina qui frappa la Nouvelle -Orléans:poignant!des descriptions précises où les odeurs ont leurs importances,des analyses psychologiques passionnantes(un meurtrier à la recherche de la...
    Voir plus

    Un livre dense qui traite à la fois de la maltraitance envers le personnage principal, et de l'ouragan Kathrina qui frappa la Nouvelle -Orléans:poignant!des descriptions précises où les odeurs ont leurs importances,des analyses psychologiques passionnantes(un meurtrier à la recherche de la famille parfaite...)une évocation des pouvoirs vaudous!ADDICTIF!!!!

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A trop vouloir mêler plusieurs histoires et même si cela peut avoir du sens, on fatigue et on égare le lecteur ... C'est ainsi que je pourrais résumer ma lecture. certes, l'histoire est passionnante et utiliser ouragans et tornades en toile de fond pour poser les bases de ce récit hallucinant,...
    Voir plus

    A trop vouloir mêler plusieurs histoires et même si cela peut avoir du sens, on fatigue et on égare le lecteur ... C'est ainsi que je pourrais résumer ma lecture. certes, l'histoire est passionnante et utiliser ouragans et tornades en toile de fond pour poser les bases de ce récit hallucinant, était une excellente idée. Mais, pourquoi le rapt de jeunes filles dans les bayous alors que l'enquête autour des meurtres de familles toutes entières était à elle-même déjà bien dense ? On ajoute à cela le passé de l'inspectrice maltraitée par sa mère et les diverses superstitions liées à son enfance, cela fait déjà beaucoup. Je suis allée jusqu'au bout de ma lecture (et la fin d'ailleurs m'a semblé tout à fait bâclée en rapport avec la longueur de certains passages en amont) mais je ne parviens pas à m'enthousiasmer pour ce roman.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Récemment sur lecteurs.com