Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La face nord du coeur

Couverture du livre « La face nord du coeur » de Dolores Redondo Meira aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072888779
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Amaia Salazar, détachée de la Police forale de Navarre, suit une formation de profileuse au siège du FBI dans le cadre d'un échange avec Europol. L'intuition singulière et la perspicacité dont elle fait preuve conduisent l'agent Dupree à l'intégrer à son équipe, lancée sur les traces d'un tueur... Voir plus

Amaia Salazar, détachée de la Police forale de Navarre, suit une formation de profileuse au siège du FBI dans le cadre d'un échange avec Europol. L'intuition singulière et la perspicacité dont elle fait preuve conduisent l'agent Dupree à l'intégrer à son équipe, lancée sur les traces d'un tueur en série recherché pour plusieurs meurtres de familles entières. Alors que l'ouragan Katrina dévaste le sud des États-Unis, l'étau se resserre autour de celui qu'ils ont surnommé le Compositeur. La Nouvelle-Orléans, dévastée et engloutie par les eaux, est un cadre idéal pour ce tueur insaisissable qui frappe toujours à la faveur de grandes catastrophes naturelles.
L'association du réalisme cru de scènes apocalyptiques en Louisiane, de rituels vaudous des bayous et de souvenirs terrifiants de l'enfance basque d'Amaia constitue un mélange ensorcelant et d'une rare puissance romanesque.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (13)

  • véritable page-turner; où l'on découvre l'enfer vécue par la Louisiane sous Katrina avec d'anciennes coutumes qui perdurent. j'ai bcp aimé comme les romans précédents de Dolores Redondo ; c'est une auteure à suivre les yeux fermés.Danielle D

    véritable page-turner; où l'on découvre l'enfer vécue par la Louisiane sous Katrina avec d'anciennes coutumes qui perdurent. j'ai bcp aimé comme les romans précédents de Dolores Redondo ; c'est une auteure à suivre les yeux fermés.Danielle D

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un policier brillant et haletant. Je le recommande si vous aimez les polars et les enquêtes du FBI.

    Un policier brillant et haletant. Je le recommande si vous aimez les polars et les enquêtes du FBI.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Gros coup de cœur pour ce thriller.

    Amaia suit une formation de profileuse au siège du FBI. Elle est perspicace, brillante. Tout de suite repérée, elle est intégrée dans l’équipe de l’agent Dupree. Celui-ci enquête sur des séries de crimes concernant des familles entières. A la recherche...
    Voir plus

    Gros coup de cœur pour ce thriller.

    Amaia suit une formation de profileuse au siège du FBI. Elle est perspicace, brillante. Tout de suite repérée, elle est intégrée dans l’équipe de l’agent Dupree. Celui-ci enquête sur des séries de crimes concernant des familles entières. A la recherche d’un suspect surnommé « Le Compositeur » qui profite des grandes catastrophes naturelles pour commettre ses méfaits.

    Le lecteur est embarqué en Nouvelle Orléans, lors du passage de l’ouragan Katrina. Il est quelquefois englouti par les rebondissements comme les habitants par les eaux et frémit dans les bayous. En un deuxième plan de lecture, il découvre aussi l’enfance difficile d’Amaia en pays basque.
    Les personnages principaux sont bien campés, crédibles. Chacun d’entre eux se dévoile au fur et à mesure de la lecture, devient de plus en plus attachant. Des personnages grandis par leur histoire.
    Propos de Dupree vers Amaia : « Notre cœur, à nous trois, s’est arrêté, mais nous ne sommes pas morts pour différentes raisons. Tous trois avons dû apprendre à mourir pour revenir de l’enfer. L’avantage, c’est que maintenant, non seulement nous connaissons le chemin et la sortie, mais qu’en plus, nous distinguons ceux qui l’empruntent. »

    J’ai surtout été bluffée par le réalisme, la progression dramatique, le pouvoir évocateur de l’auteure. En même temps que je lisais, je voyais les scènes se réaliser sous mes yeux.
    Un livre et un film à la fois…
    Une vraie réussite !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'envie ceux qui ne l'ont pas encore lu, il leur reste à découvrir un très bon roman policier. Au coeur de la Nouvelle Orleans, en plein ouragan Katrina, Amaia Salazar donne toute la mesure de son talent. Un bonheur. Trop court malgré les presque 700 pages

    J'envie ceux qui ne l'ont pas encore lu, il leur reste à découvrir un très bon roman policier. Au coeur de la Nouvelle Orleans, en plein ouragan Katrina, Amaia Salazar donne toute la mesure de son talent. Un bonheur. Trop court malgré les presque 700 pages

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Amaia Salazar est détachée de la police de Navarre pour suivre une formation au siège du FBI. L'agent Dupree du FBI la remarque et lui propose d'intégrer son équipe le temps d'une enquête. Un tueur en série sévit dans tous les États-Unis. Il agit pendant des tempêtes importantes afin de...
    Voir plus

    Amaia Salazar est détachée de la police de Navarre pour suivre une formation au siège du FBI. L'agent Dupree du FBI la remarque et lui propose d'intégrer son équipe le temps d'une enquête. Un tueur en série sévit dans tous les États-Unis. Il agit pendant des tempêtes importantes afin de maquiller ses crimes. L'équipe, qui a surnommé le tueur « Le compositeur », décide de se rendre à La Nouvelle-Orléans car l'ouragan Katrina doit frapper la ville d'ici peu et il y a de forte chance que le meurtrier s'y rende également.
    En parallèle, le lecteur découvre l'enfance d'Amaia dans la vallée de Baztan en Espagne qui est une terre de légendes.
    J'ai beaucoup apprécié ce thriller pour l'ambiance très particulière qu'instille l'auteure, entre les éléments déchaînés, son tueur inquiétant et les rituels vaudou des bayous à la Nouvelle-Orléans. Certains éléments de l’enquête et les mythes cajuns rappellent à Amaia des souvenirs traumatisants de son enfance au pays basque. J'ai apprécié que l'enquête soit entrecoupée de passages sur le passé d'Amaia, ce qui permet au lecteur de découvrir ses failles et de mieux appréhender son identité et sa personnalité. Son personnage est vraiment soigné et travaillé.
    Malgré sa densité, ce thriller entre légende et réalité, se lit très facilement car l'écriture est fluide et les chapitres sont courts ce qui rend la lecture aisée.
    « La face nord du cœur » est un livre haletant et prenant dont le seul petit bémol à mon sens concerne la multiplication des personnages et des enquêtes, notamment celle du baron Samedi menée par l'agent Dupree à La Nouvelle-Orléans qui m'a un peu perdue par moment.
    J'ai aimé découvrir cette auteure que je ne connaissais pas et qui m'a donné envie de découvrir sa trilogie du Baztan.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Dolores Redondo est en vogue. Ces 3 premiers romans (la trilogie du Baztan) font déjà référence. Peu emballé lors de ma tentative de lecture du premier (le gardien invisible), j’ai persisté en lisant ce préquel. Et j’ai bien fait tant ce roman m’a éclairé sur l’héroïne. Un polar riche et...
    Voir plus

    Dolores Redondo est en vogue. Ces 3 premiers romans (la trilogie du Baztan) font déjà référence. Peu emballé lors de ma tentative de lecture du premier (le gardien invisible), j’ai persisté en lisant ce préquel. Et j’ai bien fait tant ce roman m’a éclairé sur l’héroïne. Un polar riche et complexe, avec comme toile de fond l’ouragan Katrina et par conséquence une ambiance lourde, pesante. Tout cela est remarquablement décrit par l’autrice, on sent le gros travail réalisé sur place… les évènements du présent (l’ouragan et l’enquête) font par ailleurs écho aux flash-backs sur l’enfance de Salazar… on comprend mieux alors qui elle est.

    C’est un excellent polar, sans aucun doute, j’ai malheureusement eu du mal à développer de l’empathie et de l’intérêt pour Salazar (ne me jugez pas, je ne suis pas un monstre !) Je la trouve froide, assez robotique et elle a un côté X-men énervant… Mais il m’a donné envie de redonner sa chance à la trilogie du Baztan, c’est déjà ça.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • A peine refermé j’avais envie de replonger dans l’univers de la sous-inspectrice Salazar.
    Je ne suis pas une lectrice de polars assidue mais le cycle entamé avec cet opus est passionnant. Et il y a fort à parier que les personnages emblématiques laissés dans le bayou à la fin reviendront et...
    Voir plus

    A peine refermé j’avais envie de replonger dans l’univers de la sous-inspectrice Salazar.
    Je ne suis pas une lectrice de polars assidue mais le cycle entamé avec cet opus est passionnant. Et il y a fort à parier que les personnages emblématiques laissés dans le bayou à la fin reviendront et nous emmèneront traquer Samedi sans aucun doute.

    L’héroïne, Salazar, se retrouve dans une enquête dans la Louisiane vaudoue, elle-même étant originaire d’une région aux sombres traditions et ayant réchappé à des rites obscurs.
    Son enfance, son passé, lui a donné une intuition, un lien particulier dans son travail et une acuité intellectuelle pour traquer le mal.
    L’auteur réussit à entrainer le lecteur très aisément du pays basque à la Louisiane et donne vie à ces cultures et croyances. Surtout que l’on se retrouve plongé dans l’œil du cyclone quand la Nouvelle Orléans était complètement abandonnée, à la tempête Katrina, mais aussi aux forces du mal dans le roman
    Rien ne parait fictif, on y plonge sans difficultés.
    Même moi qui ait toujours du mal avec les personnages aux enfances traumatisées et qui se révèlent avoir une intuition extraordinaire dans les polars, j’ai plongé sans peine grâce au style de l’auteur et au soin apporté pour planter le décor et installer ses personnages dans notre esprit

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • La face nord du coeur est excellente lecture. Amaia part se former aux Etats-Unis pour être profiler. J’ai adoré cette enquêtrice géniale au passé bien sombre. Elle est très douée et intuitive ce qui lui vaut d’être embrigader pour chasser un tueur en série qui profite des catastrophes...
    Voir plus

    La face nord du coeur est excellente lecture. Amaia part se former aux Etats-Unis pour être profiler. J’ai adoré cette enquêtrice géniale au passé bien sombre. Elle est très douée et intuitive ce qui lui vaut d’être embrigader pour chasser un tueur en série qui profite des catastrophes naturelles pour tuer une famille. Ces actes sont longtemps passés pour des morts accidentelles mais entre la composition de la famille 2 parents, 1 grand-mère, 2 garçons, 1 fille et un détail une équipe est sur sa piste. L’arrivée de Katrina semble être l’occasion idéale pour l’attraper mais est ce vraiment la seule raison qui les pousse à rejoindre la Nouvelle Orléans ?
    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire un roman policier qui ne tombe pas dans l’abus de gore ni dans la surenchère d’horreur gratuite. Plus que la description des actes du tueurs, on se concentre plus sur « l’enrobage » : le passé d’Amaia, celui du chef de l’équipe, la vie pendant Katrina, la cohésion d’équipe, l’ambition…
    J’ai trouvé l’alternance passé/présent réussie, elle est bien dosé et tout est intéressant à suivre. Les descriptions sont dures, réalistes, cohérentes et jamais présente gratuitement. Le traitement de l’ambiance et des réactions des habitants laisse voir un gros travail de documentation.
    J’ai apprécié avoir une idée assez complète de l’ouragan, voir mentionner que les quartiers blancs sont moins touchés que ceux des noirs, le délais improbable d’arrivée des secours, les horreurs qui arrivent quand tout s’effondre, la solidarité possible… C’est une très belle galerie des événements.
    C’est bien écrit/traduit. Il n’y a pas beaucoup d’actions mais l’immersion est telle qu’on ne s’en rend pas spécialement compte. L’enquête et les meurtres sont plus une excuse pour suivre le quotidien de l’équipe et des habitants pendant Katrina. Les rebondissements et « surprises » sont bien dosées tout au long du récit. J’ai hâte de retrouver Amaia dans une autre enquête.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.