La délicatesse du homard

Couverture du livre « La délicatesse du homard » de Laure Manel aux éditions Michel Lafon
  • Date de parution :
  • Editeur : Michel Lafon
  • EAN : 9782749933054
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

François, qui s'occupe d'un centre équestre en Bretagne, découvre un jour une jeune femme inconsciente au pied d'un rocher. Prêt à appeler les secours, il se ravise et, sans trop savoir pourquoi, la ramène chez lui pour la soigner. À son réveil, l'inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline... Voir plus

François, qui s'occupe d'un centre équestre en Bretagne, découvre un jour une jeune femme inconsciente au pied d'un rocher. Prêt à appeler les secours, il se ravise et, sans trop savoir pourquoi, la ramène chez lui pour la soigner. À son réveil, l'inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à s'expliquer. Elle déclare s'appeler Elsa mais refuse qu'on lui pose des questions. Commence alors une étrange cohabitation, où l'un et l'autre se mettent peu à peu à nu sans pour autant totalement révéler les secrets qui les rongent. Et même si ce duo en s'apprivoisant s'apaise, chacun souhaite continuer à se protéger, quoi qu'il en coûte.
Qui est Elsa ? Que cache-t-elle ? Quelle vie est-elle en train de fuir ?

Un roman à deux voix. Deux voix qui se racontent, et se taisent. Deux voix qui laissent place aux pas des chevaux, au vent qui plie les herbes sur la dune, au ressac sur le rivage et aux souvenirs échoués sur le sable.

Plongez dans les eaux vives et profondes de ce roman émouvant.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Ce roman, découvert par hasard, m’a touché. Dans un décor de la côte bretonne, un homme vient au secours d’une femme à bout de force. À partir de ce moment, chacun se découvre, fait face à ses blessures et ses souffrances passée. C’est d’une grande douceur, le rythme est lent et le lecteur est...
    Voir plus

    Ce roman, découvert par hasard, m’a touché. Dans un décor de la côte bretonne, un homme vient au secours d’une femme à bout de force. À partir de ce moment, chacun se découvre, fait face à ses blessures et ses souffrances passée. C’est d’une grande douceur, le rythme est lent et le lecteur est tenu en haleine avant de comprendre les blessures des deux personnages principaux. Le centre équestre qui est au coeur de l’histoire joue un rôle important dans la guérison. L’écriture manque cependant un peu d’etoffe et les tournures de phrases sont parfois un peu simplistes. Je recommande néanmoins ce roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • curieue de decouvrir le livre qui a eu le prix des lecteurs donc il doit etre interessant

    curieue de decouvrir le livre qui a eu le prix des lecteurs donc il doit etre interessant

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Ce livre m'a profondément touchée par sa façon de décrire les émotions de l'héroïne. Une histoire qui n'est pas la mienne mais qui s'en rapproche.
    Une petite merveille en Bretagne
    Voir plus

    Ce livre m'a profondément touchée par sa façon de décrire les émotions de l'héroïne. Une histoire qui n'est pas la mienne mais qui s'en rapproche.
    Une petite merveille en Bretagne

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Pas facile à avaler ce homard ! Et pourtant…
    C’est une histoire plus qu’improbable entre deux êtres meurtris dont les secrets ne seront que tardivement révélés. Mais, comment dire, si l’on accepte de considérer qu’on peut faire de la bonne littérature avec des histoires tirées par les cheveux,...
    Voir plus

    Pas facile à avaler ce homard ! Et pourtant…
    C’est une histoire plus qu’improbable entre deux êtres meurtris dont les secrets ne seront que tardivement révélés. Mais, comment dire, si l’on accepte de considérer qu’on peut faire de la bonne littérature avec des histoires tirées par les cheveux, alors ce homard mérite bien que l’armure (j’allais dire la carapace) du lecteur dubitatif se fende. A bien y réfléchir, pourquoi faudrait-il refuser à Laure Manel ce qu’on passe depuis si longtemps au dénommé Homère, qui nous a tous fait croire qu’il suffirait de tremper un gamin dans un fleuve, en le tenant par le talon, pour le rendre invulnérable ?
    Parce que l’Illiade, c’est beau, épique et poétique ? Oui, bien sûr. Notre Homard ne manque pas de qualités, lui aussi. Il se déroule également en bord de mer avec des chevaux mais, bien qu’y naisse un amour, on n’y tuera personne.
    Sans rien dire de son intrigue (la quatrième de couverture dit tout ce qu’il faut savoir), décortiquons-le très délicatement pour constater qu’il est très bien écrit. La fin pourrait bien paraître excessive mais, lorsque la dernière page vous surprend avec les yeux embués par un liquide ressemblant étrangement à une larme, il faudrait être de grande mauvaise foi pour nier le talent. Faut-il ne jamais avoir été amoureux pour ne pas reconnaître que la première moitié du roman, lent et graduel cheminement d’un sentiment qui finira par devenir amoureux, est un bijou de délicatesse et de vérité ? Cette lenteur, loin d’être un défaut, est, au contraire, une grande réussite.
    C’est, à mon sens, là que le talent de l’auteur est le plus percutant ; dans ces pensées, regards, silences. Dans les hésitations craintives des personnages, le trouble qu’ils tentent de masquer, le besoin de fuir avant qu’il ne soit trop tard, l’envie de garder le contact, le retour redouté autant qu’espéré, la peur de brûler ses vaisseaux. Dans les questions sans réponse : que pense-t-il ? Que voulait-il dire ? Reviendra-t-elle ? Comment l’accueillir, feindre l’indifférence ou manifester ma joie?
    Vous l’avez compris, cette lecture, dans le cadre du jury du prix des lecteurs du livre de poche, est une très agréable surprise. Elle emportera mon suffrage ce mois-ci, tout surpris de constater que j’apprécie un roman d’amour, bien loin de mes lectures favorites.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Deux êtres brisés par les aléas de la vie se rencontrent sur une plage bretonne. Lui, homme bourru approchant la quarantaine, elle, jeune femme venant de franchir la trentaine vont apprendre à se connaître et à se reconstruire. Quels sont les secrets de chacun? Progressivement, l’auteure nous...
    Voir plus

    Deux êtres brisés par les aléas de la vie se rencontrent sur une plage bretonne. Lui, homme bourru approchant la quarantaine, elle, jeune femme venant de franchir la trentaine vont apprendre à se connaître et à se reconstruire. Quels sont les secrets de chacun? Progressivement, l’auteure nous les dévoile. De non-dits en regards expressif, ces deux êtres vont se découvrirent, aidés en cela par les chevauchés sur la lande bretonne. Une merveille de roman.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • http://lechatquilit.e-monsite.com/pages/mes-lectures-2018/la-delicatesse-du-homard.html

    http://lechatquilit.e-monsite.com/pages/mes-lectures-2018/la-delicatesse-du-homard.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • On me l'avait vivement conseillé. J'en attendais beaucoup! J'ai été un peu déçue!

    Un beau conte de fée contemporain sur fond d'horreurs familiales! Et qui en plus fini bien!

    Une écriture très "racontée" qui ne m'a pas permis de m'attacher vraiment aux personnages ni d'en ressentir les...
    Voir plus

    On me l'avait vivement conseillé. J'en attendais beaucoup! J'ai été un peu déçue!

    Un beau conte de fée contemporain sur fond d'horreurs familiales! Et qui en plus fini bien!

    Une écriture très "racontée" qui ne m'a pas permis de m'attacher vraiment aux personnages ni d'en ressentir les émotions.

    une belle histoire tout de même!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bon moment de lecture. On s'attache à ce couple qui n'en est pas un. On espère qu'ils pourront se délivrer des blessures et qu'une nouvelle vie pourra leur apporter le bonheur. Au fil des pages on en apprend un peu plus.
    Jusqu'au mot fin, François, Elsa et les autres ne nous laissent pas...
    Voir plus

    Bon moment de lecture. On s'attache à ce couple qui n'en est pas un. On espère qu'ils pourront se délivrer des blessures et qu'une nouvelle vie pourra leur apporter le bonheur. Au fil des pages on en apprend un peu plus.
    Jusqu'au mot fin, François, Elsa et les autres ne nous laissent pas indifférents. On est heureux de vivre, à travers ce livre, auprès d'eux.
    Une belle leçon de vie !

    Lecture numérique
    Ma chronique complète : https://vie-quotidienne-de-flaure.blogspot.fr/2017/05/la-delicatesse-du-homard-par-Manel-Laure.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Un bien joli livre qui pousse à la réflexion. Le suspense du passé, l'envie de savoir si l'histoire d'amour va éclore. Des personnages attachants et une happy end. Je l'ai dévoré.

    Un bien joli livre qui pousse à la réflexion. Le suspense du passé, l'envie de savoir si l'histoire d'amour va éclore. Des personnages attachants et une happy end. Je l'ai dévoré.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • J'avais porté mon dévolu sur ce roman sans savoir vraiment à quoi m'attendre, en espérant simplement me plonger dans un bon contemporain. Et ce fut le cas. Ce livre est juste magnifique. J'ai adoré ma lecture. Pourtant, je n'avais lu que quelques chapitres et déjà je décidais de faire une pause...
    Voir plus

    J'avais porté mon dévolu sur ce roman sans savoir vraiment à quoi m'attendre, en espérant simplement me plonger dans un bon contemporain. Et ce fut le cas. Ce livre est juste magnifique. J'ai adoré ma lecture. Pourtant, je n'avais lu que quelques chapitres et déjà je décidais de faire une pause dans ma lecture. Mais, j'ai réalisé que durant cette semaine de pause, je pensais aux personnages que j'avais laissé. Donc, j'ai repris le roman et là je ne me suis plus arrêtée de lire.

    Nous faisons la connaissance de Elsa et François d'une drôle de façon. Ces deux-là se rencontrent de façon énigmatique puisque François trouve Elsa allongée sur la plage sans savoir qui elle est et dans quel état de santé est-t-elle. François n'écoute que son instinct et décide, sans se poser de question, de recueillir cette personne qui lui semble complètement perdue.

    Leurs premiers contacts ne sont donc pas évidents. Mais s'installe au fur et à mesure une relation riche en subtilité. Ils apprennent à se connaitre au fur et à mesure et se montre l'un à l'autre. Ils comprennent de façon délicate et avec tellement de sensibilité les fêlures de l'un et l'autre. Chacun à ses secrets et ses moments noirs.

    François est un vrai coup de coeur pour moi. Il fait preuve de tellement de délicatesse. Il est si généreux et si sensible. Il est franc et spontané. Il rassure sans cesse Elsa et sait le faire à des moments clés. Mais comme cet homme est magnifique!! Il vit les choses avec Elsa avec sincérité et c'est lui qui marque bel et bien ce roman. Elsa est aussi une personne courageuse. Elle est totalement perdue dans les événements qu'elle a pu vivre dans le passé. Et je l'ai trouvé aussi intelligente et humaine. Son personnage est également très attendrissant.

    Je ne peux que vous conseiller ce roman qui va vous faire vivre des moments riches en émotions et subtilement racontés. Car oui, l'écriture de l'auteure et aussi remplie de finesse. J'ai apprécié qu'elle marque la fin de son roman du point de vue de François et qu'il contienne un événement marquant dans la vie de Elsa. Quelle belle conclusions.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com