Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La dame du manoir de Wildfell Hall

Couverture du livre « La dame du manoir de Wildfell Hall » de Anne Brontë aux éditions Archipoche
  • Date de parution :
  • Editeur : Archipoche
  • EAN : 9782377351381
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Un classique de la littérature anglaise en édition collector L'arrivée de Mrs Helen Graham, la nouvelle locataire du manoir de Wildfell, bouleverse la vie de Gilbert Markham, jeune cultivateur. Qui est cette mystérieuse artiste, qui se dit veuve et vit seule avec son jeune fils ? Quel lourd... Voir plus

Un classique de la littérature anglaise en édition collector L'arrivée de Mrs Helen Graham, la nouvelle locataire du manoir de Wildfell, bouleverse la vie de Gilbert Markham, jeune cultivateur. Qui est cette mystérieuse artiste, qui se dit veuve et vit seule avec son jeune fils ? Quel lourd secret cache-t-elle ? Sa venue alimente les rumeurs des villageois et ne laisse pas Gilbert insensible. Cependant, la famille de ce dernier désapprouve leur union et lui-même commence à douter de Mrs Graham... Quel drame s'obstine-t-elle à lui cacher ? Et pourquoi son voisin, Frederick Lawrence, veille-t-il si jalousement sur elle ?
Publié en 1848, La Dame du manoir de Wildfell Hall analyse la place des femmes dans la société victorienne. Considéré comme l'un des tout premiers romans féministes, il entretient de nombreux liens avec Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë et s'inspire de la descente aux enfers, de l'alcoolisme et de la débauche de leur frère Branwell, mort entre leurs bras.

Donner votre avis

Avis (2)

  • "La dame du manoir de Wildfell Hall" aborde de multiples thèmes, en particulier la place de la femme dans la société victorienne. D'abord à travers la condition de jeune fille qui ne doit avoir comme seul but que de se choisir un mari. Quelles sont les raisons qui doivent pousser une jeune fille...
    Voir plus

    "La dame du manoir de Wildfell Hall" aborde de multiples thèmes, en particulier la place de la femme dans la société victorienne. D'abord à travers la condition de jeune fille qui ne doit avoir comme seul but que de se choisir un mari. Quelles sont les raisons qui doivent pousser une jeune fille à prendre un homme comme mari ? Il y a plusieurs amours qui peuvent justifier un tel mariage et Anne Brontë met en opposition sa vision du "vrai" amour par rapport à l'amour naïf ou à l'amour raisonné.

    La place de la femme dans la société victorienne est ensuite analysée à travers la condition de femme mariée et de mère : une femme peut-elle s'extraire d'un mariage malheureux alors qu'elle est maltraitée par son mari ? Une mère peut-elle décider de quitter son mariage et d'assumer seule son fils alors que son mari ne se conduit décidément plus comme un gentleman ? A toutes ces questions, la société victorienne répond non. Et pourtant Helen va se battre pour s'en sortir, et c'est ce qui en fait une héroïne résolument féministe.

    L'auteure fait également un portrait précis et ravageur des conséquences de l'alcoolisme sur la vie d'un homme, sur son mariage et sa vie de famille. On reconnait ainsi à travers Monsieur Huntington, le frère d'Anne Brontë, Branwell, qui a sombré dans l'alcool et la drogue.

    Anne Brontë semble donc mettre beaucoup d'elle-même dans ce roman, et c'est ce qui en fait un livre passionnant, au-delà de l'intrigue et de l'envie de percer le secret de Helen.

    La critique complète : https://riennesopposealalecture.blogspot.com/2019/03/la-dame-du-manoir-de-wildfell-hall.html

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre qui se lit d'une traite. La condition féminine à l'époque victorienne, avec tous les a priori classique de la gente masculine envers les femmes. Une femme qui s'échappe de l'atmosphère pesante de son manoir, où son mari, charmant au début de leur union, devient avec le temps un individu...
    Voir plus

    Un livre qui se lit d'une traite. La condition féminine à l'époque victorienne, avec tous les a priori classique de la gente masculine envers les femmes. Une femme qui s'échappe de l'atmosphère pesante de son manoir, où son mari, charmant au début de leur union, devient avec le temps un individu exécrable, du à son addiction pour l'alcool...Un grand classique de tout temps!
    Enfin elle trouve en Gilbert (jeune fermier) un homme de sa mesure; mais saura-t-elle faire abstraction de sa loyauté envers son mari...
    De la même veine qu'un Jane Austen, Thomas Hardy, un nectar de lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.