Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

La cote 512

Couverture du livre « La cote 512 » de Thierry Bourcy aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782070793624
  • Série : (-)
  • Support : Poche
Résumé:

Le jeune flic Célestin Louise, apprécié de ses supérieurs, aurait pu rester à l'arrière où il s'illustrait dans la poursuite des criminels. En novembre 1914 pourtant, le jeune enquêteur à la Brigade criminelle de Paris se retrouve en première ligne à Verdun sous les ordres d'un lieutenant à... Voir plus

Le jeune flic Célestin Louise, apprécié de ses supérieurs, aurait pu rester à l'arrière où il s'illustrait dans la poursuite des criminels. En novembre 1914 pourtant, le jeune enquêteur à la Brigade criminelle de Paris se retrouve en première ligne à Verdun sous les ordres d'un lieutenant à peine plus âgé que lui. C'est la découverte, sous les bombes, dans les tranchées, de la folie de la guerre avec son rythme macabre d'assauts et de retraites, avec sa barbarie, ses silences improbables, ses rigolades pour tromper la mort. C'est la découverte de l'amitié, de la bravoure et de la peur... Et puis un jour, au cours d'un assaut, le jeune lieutenant est tué d'une balle dans le dos. Célestin Louise le comprend : cette mort-là n'est pas comme les autres. Un flic reste un flic, même au beau milieu du carnage. L'enquête qui débute par amitié posthume mènera Célestin bien au-delà du front...

Donner votre avis

Avis (4)

  • Il y a deux ans, j'avais découvert, au hasard de mes lectures, Thierry Bourcy et son policier Célestin Louise, au travers du roman Le gendarme scalpé. Un livre qui m'avait quelque peu laissé sur ma faim.
    Aujourd'hui, je termine le premier de la série, La cote 512.
    La genèse. Des personnages...
    Voir plus

    Il y a deux ans, j'avais découvert, au hasard de mes lectures, Thierry Bourcy et son policier Célestin Louise, au travers du roman Le gendarme scalpé. Un livre qui m'avait quelque peu laissé sur ma faim.
    Aujourd'hui, je termine le premier de la série, La cote 512.
    La genèse. Des personnages aux décors , il y a tout ce qui me manquait dans ma précédente lecture, mais c'est logique. Bref, je ne peux qu'encourager les futurs lecteurs à prendre l'histoire depuis le début.
    1914, mobilisation générale, Célestin Louise, jeune policier parisien choisit de répondre à l'appel de la Nation.
    Au milieu des horreurs de la Grande Guerre, un flic reste un flic, et quand le lieutenant de sa compagnie est abattu d'une balle dans le dos, Célestin décide de mener son enquête.
    Si la trame policière est assez classique, l’intérêt du livre, pour moi, réside dans le contexte et la période historique dans laquelle elle se déroule.
    Parce que notre inspecteur, il met le nez dans la boue et le sang. Parce que notre inspecteur il tremble sous les bombes et le froid glacial. Parce que notre inspecteur n'est plus tout à fait le même à la fin du livre.
    Non, la guerre n'est pas jolie. Thierry Bourcy ne fait pas de son policier un super héros, c'est un homme, un simple soldat. Un camarade de combat. Dans les tranchées, on est tous pareil, pas de bourgeois, de paysan, d’ouvrier, de voleur ou de gendarme, tous unis, pour le meilleur et pour le pire, la solidarité est de mise.
    Bourcy nous emmène au cœur de la bataille il nous écrit la peur et l’horreur.
    Un livre sans prétention qui risque de décontenancer les amateurs de polar et de ravir ceux de romans historiques et de cette période en particulier. Il y a des façons différentes d'aborder une lecture, selon ce qu'on espère y trouver.
    En tout cas, moi je pense que je vais bientôt retrouver les protagonistes de cette série.
    Parce que comme Célestin Louise, je ne peux pas abandonner mes camarades de combat, pas question de rester planqué derrière un bureau... Allons enfants de la Patrie......

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Célestin Louise, policier dans le civil, s’engage dans l’armée française à la déclaration de guerre en 1914. Pourtant, sa guerre va être marquée par la mort de son lieutenant, tué d’une balle dans le dos. Accident ou assassinat ?

    Dans ce roman, l’auteur parvient parfaitement à transcrire les...
    Voir plus

    Célestin Louise, policier dans le civil, s’engage dans l’armée française à la déclaration de guerre en 1914. Pourtant, sa guerre va être marquée par la mort de son lieutenant, tué d’une balle dans le dos. Accident ou assassinat ?

    Dans ce roman, l’auteur parvient parfaitement à transcrire les horreurs de la guerre, le froid, la boue, la faim, les assauts… Mais aussi, est surtout l’amitié, la solidarité et la camaraderie qui sont à mon sens le cœur de l’intrigue. Ce livre bien documenté, même si l’on aimerait parfois plus de dates pour que les événements évoqués soient plus explicites, permet au lecteur une approche différente de l’histoire, qui passe par la fiction et non par les témoignages des survivants, les lettres des soldats ou, plus simplement, les cours d’histoire.

    L’enquête, que Célestin Louise décide de mener, donne un rythme à l’histoire et pousse le lecteur à poursuivre sa lecture. Comment la mener à bien tout en essayant de sauver sa vie ? Toutefois, celle-ci reste assez rapide et les obstacles qu’elle pourrait rencontrer sont résolus un peu facilement. Aussi, en tant que lectrice, j’ai trouvé que l’enquête permettait à l’auteur de parler de la guerre, qu’il mettait la fiction au service de l’Histoire.

    Pourtant, bien que l’enquête soit résolue un peu vite, ce roman reste une bonne lecture, émouvante et qui tente au mieux de se rapprocher de l’authenticité ! Un livre à lire absolument, surtout en cette période de centenaire !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • L'histoire se passe pendant la première guerre mondiale. Le héros, Célestin, part pour le front où il assiste à un meurtre. Ce livre a trois facettes, l'auteur joue avec un fond historique très documenté et réaliste en ajoutant une enquête policière. Ce qui caractérise l'ouvrage est le suspens...
    Voir plus

    L'histoire se passe pendant la première guerre mondiale. Le héros, Célestin, part pour le front où il assiste à un meurtre. Ce livre a trois facettes, l'auteur joue avec un fond historique très documenté et réaliste en ajoutant une enquête policière. Ce qui caractérise l'ouvrage est le suspens avec un héros aussi attachant que Sherlock Holmes. Ce roman est digne d'un Agatha Christie.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Célestin Louise est un jeune flic, qui, en 1914 décide de se porter volontaire pour aller à la guerre plutôt que de rester effectuer son travail à Paris, par acquis de conscience et par respect pour ceux qui se battent déjà. Il se lie avec le jeune lieutenant Paul de Mérange sous les ordres...
    Voir plus

    Célestin Louise est un jeune flic, qui, en 1914 décide de se porter volontaire pour aller à la guerre plutôt que de rester effectuer son travail à Paris, par acquis de conscience et par respect pour ceux qui se battent déjà. Il se lie avec le jeune lieutenant Paul de Mérange sous les ordres duquel il se retrouve en première ligne. Lors d'un assaut, le lieutenant est tué, mais par une balle dans le dos. Ce détail suffit à Célestin pour se persuader qu'il a été abattu par un soldat Français. Débute ainsi son enquête, en pleine guerre.
    Soyons franc, j'ai trouvé la partie policière du livre banale. Par contre, Thierry Bourcy décrit très bien la guerre, les combats et le quotidien des soldats. L'ambiance est lourde, pesante, grasse. La guerre omniprésente est vraiment un personnage du livre à part entière. Ce n'est ni un livre sur la guerre 14/18, ni un livre que l'on lit pour le suspense, l'originalité tient donc au mélange des genres, bien maîtrisé. On a du mal à croire que Célestin Louise puisse réellement mener son enquête dans ces conditions, mais cela reste secondaire.
    L'écriture de Thierry Bourcy est classique, sans surprise, un peu répétitive quant à la construction des phrases : beaucoup d'adjectifs, de virgules ; phrases longues. Le roman se lit avec facilité, pour tout public.
    En conclusion, j'ai passé un bon moment de lecture et suivrais volontiers une autre enquête de Célestin Louise. Plutôt positif, non ?
    ww.lyvres.over-blog.com

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.