La condamnation

Couverture du livre « La condamnation » de Otohiko Kaga aux éditions Editions Matériologiques
Résumé:

«?Etsuko, grâce à toi, ma mort sera resplendissante. Merci, et au revoir.?» Tels furent les derniers mots que Takeo, condamné à mort depuis seize ans dans la maison de détention de Tôkyô, adressa à sa jeune correspondante. Comment était-il parvenu à un état d'esprit aussi serein alors qu'il... Voir plus

«?Etsuko, grâce à toi, ma mort sera resplendissante. Merci, et au revoir.?» Tels furent les derniers mots que Takeo, condamné à mort depuis seize ans dans la maison de détention de Tôkyô, adressa à sa jeune correspondante. Comment était-il parvenu à un état d'esprit aussi serein alors qu'il allait être pendu quelques heures plus tard?? Entre les murs des gémissements et des remords, ce meurtrier avait appris peu à peu, pour la première fois de sa vie, à «?aimer?» quelqu'un, puis à «?aimer?» la vie, tout simplement. Sachant que la peine capitale est encore pratiquée à ce jour au Japon, ce roman a suscité une polémique littéraire et sociale importante lors de sa publication en 1979. À ce jour encore, il s'agit de la première et dernière oeuvre littéraire traitant du sujet, considéré comme «?tabou?» au sein de la société japonaise. En faisant revivre de façon très dense, à partir de plusieurs perspectives, les quatre derniers jours de Takeo, La condamnation - dont c'est la première traduction en français - pose cette question vitale et universelle?: «?Qu'est-ce, pour l'homme, que le salut???»

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions