La comtesse Potocka ; une égérie de la Belle-Epoque

Couverture du livre « La comtesse Potocka ; une égérie de la Belle-Epoque » de Claude Leibenson aux éditions Lacurne
  • Date de parution :
  • Editeur : Lacurne
  • EAN : 9782356030184
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
  • Nombre de pages : 528
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Histoire
  • Thème : Histoire
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Ensorcelante, douée d'un magnétisme indéfinissable "pleine de contrastes, de richesses et de beauté" aux dires de Proust, Emmanuela Potocka (1852-1930) a fasciné le Tout-Paris des années 1880. Pas un jour sans que son nom ne soit cité dans la presse. Extravagante, dépensière à l'excès, redoutée... Voir plus

Ensorcelante, douée d'un magnétisme indéfinissable "pleine de contrastes, de richesses et de beauté" aux dires de Proust, Emmanuela Potocka (1852-1930) a fasciné le Tout-Paris des années 1880. Pas un jour sans que son nom ne soit cité dans la presse. Extravagante, dépensière à l'excès, redoutée pour ses mots acerbes, grande musicienne, cette princesse italienne mariée au richissime comte Nicolas Potocki tint un salon réputé dans son palais de l'avenue de Friedland. Cet hôtel particulier, un des plus beaux et des plus vastes de la capitale, fut le rendez-vous de l'aristocratie européenne, des hommes politiques et des artistes de la fin du XIXe siècle. Une fois par semaine, la comtesse Potocka réunissait autour d'elle les membres de son club, les Macchabées. Pour faire partie de cet étrange cénacle, il fallait se mourir d'amour pour elle et jurer de garder le secret sur le déroulement de ces soirées.

Prise entre l'extrême liberté que procure la fortune, un déterminisme familial implacable et l'oppression exercée par les conventions sociales de la Troisième République, Emmanuela Potocka la scandaleuse, la romanesque, a déchaîné les passions et enflammé l'imagination des créateurs de son temps.

Maupassant a donné ses traits aux héroïnes de Mont-Oriol et Notre coeur. Elle est la duchesse Bleue de Paul Bourget, la séductrice perverse du roman de Jean Lorrain Très russe, la fascinante comtesse Peglioso peinte par J.-E. Blanche dans Aymeris, son roman largement autobiographique.

Cet ouvrage nous entraîne à Naples où Emmanuela vit le jour, dans les châteaux des magnats polonais où vécurent les parents de Nicolas, puis nous plonge au coeur d'un Paris marqué par la défaite de 1870, l'affaire Dreyfus et la Grande guerre, mais illuminé par l'éclat des soirées féeriques où l'argent et le champagne coulent à flots.

De l'Italie à la Pologne, de la Russie à la France, ce sont des siècles d'une histoire tragique et grandiose qui pèsent sur le comte et la comtesse Potocki.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions