La Communaute De L'Oeuf Dur

Couverture du livre « La Communaute De L'Oeuf Dur » de Colonel Moutarde et Pascal Prevot aux éditions Milan
  • Date de parution :
  • Editeur : Milan
  • EAN : 9782745921857
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Oui, sur l'arche de Noé, il y avait un oeuf. Et comme personne ne savait ce qu'il contenait,
on l'a gardé de génération en génération, depuis le Déluge. Aujourd'hui, il trône sur la
télé de Manu, mystérieux et respecté. Mais voilà qu'un gang de gros moustachus, les
Gomalgouzes, veut venir... Voir plus

Oui, sur l'arche de Noé, il y avait un oeuf. Et comme personne ne savait ce qu'il contenait,
on l'a gardé de génération en génération, depuis le Déluge. Aujourd'hui, il trône sur la
télé de Manu, mystérieux et respecté. Mais voilà qu'un gang de gros moustachus, les
Gomalgouzes, veut venir l'enlever et que de vieux barbus de la confrérie du Manteau
essaient de le protéger ! À leur tour, Manu et ses parents se démènent pour le cacher : le
début d'une belle pagaille et de courses-poursuites infernales.
Un récit complètement délirant mais parfaitement maîtrisé sur le plan de l'écriture. Une lecture
totalement jubilatoire et réjouissante où l'on rit du début à la fin. Un texte inclassable, loufoque,
qui ne ressemble à rien d'autre mais manie joyeusement la parodie. À mettre d'urgence entre les
mains de tous les lecteurs, de 7 à 77 ans.
Un texte fou et décalé porté par une écriture totalement remarquable. L'auteur réussit très
rapidement à « faire monter la mayonnaise » autour de cet oeuf mystérieux dont on ne sait rien et
réussit à happer littéralement le lecteur dans ce récit qui joue sur l'effet boule de neige et la
surenchère. Tout, dans le moindre détail, est réussi :
ü le rythme général du récit, parfaitement huilé, qui joue sur l'art de la vitesse et de la
surprise,
ü les dialogues, incisifs et tellement drôles qu'on aimerait apprendre certaines répliques par
coeur,
ü les portraits des personnages, croqués en quelques traits à la manière d'un dessinateur de
bande dessinée, etc.
Une mécanique implacable qui exploite toutes les possibilités du comique : jeu sur les situations,
gags à la Charlie Chaplin et comique de gestes, inventivité burlesque et jeux sur le langage. À ce
rire immédiat, se mêle celui de la reconnaissance lié à la dimension hautement parodique du récit.
L'auteur se plaît à détourner références culturelles et historiques qu'il mêle dans un joyeux bazar.
Toutes ces personnes qui convoitent l'oeuf ou veillent sur lui rappellent évidemment la quête du
Graal ou le Seigneur des anneaux, on pense aussi aux films d'aventures hollywoodiens dans la
lignée d'Indiana Jones, on voit surgir des machines volantes à la Léonard de Vinci, on croise Merlin
l'Enchanteur, mais on se croit aussi par moments en plein manga japonais....
Bref, que du bonheur, avec, en prime, une belle fin, apaisante, qui vient recentrer les choses sur
l'essentiel après la folie générée par l'oeuf. En effet, alors que Manu rentre chez lui pour informer
ses parents que la communauté du Manteau a repris l'oeuf, il les trouve étonnamment calmes et
sereins. Car la maman de Manu est enceinte... Après tout ça, l'idée que cet oeuf n'a, au bout du
compte, pas autant d'importance que le bébé à venir est complètement réconfortante : « J'ai
regardé le ventre de ma mère. Ça ne se voyait pas mais, bientôt, il serait rond. Et j'ai pensé aux
paroles de Merlin. On ne sait pas ce qu'il y a dans l'oeuf. Ce qu'on veut y mettre. La joie. »

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.