La comédie des comédiens

Couverture du livre « La comédie des comédiens » de Georges De Scudery aux éditions Ebookslib
  • Nombre de pages : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : Poésie Théâtre
  • Thème : Théâtre
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

Belle Ombre je meure, s'il n'est vray que tout ce qui reluit n'est pas or : et que les belles aparences sont le plus souvent trompeuses, avant qu'avoir gousté la forme de vie que je meine, je me l'imaginois la plus agreable de toutes : et croyois indubitablement la comedie aussi plaisante à... Voir plus

Belle Ombre je meure, s'il n'est vray que tout ce qui reluit n'est pas or : et que les belles aparences sont le plus souvent trompeuses, avant qu'avoir gousté la forme de vie que je meine, je me l'imaginois la plus agreable de toutes : et croyois indubitablement la comedie aussi plaisante à faire, qu'à voir : mais l'experience m'a contraint de changer d'opinion : et certes il faudroit que j'eusse le goust bien malade, pour ne sçavoir pas faire la difference de ces deux choses, puis que l'une commence, continuë, et finit avec plaisir, et que l'autre au contraire, est suivie de mille incommoditez : ce n'est pas que la qualité que nous avons de bourgeois de l'univers, ou de citoyens du monde, ne soit capable de contenter l'esprit d'un jeune homme, par les diversitez qu'elle presente à sa curiosité, comme à sa veuë, mais ce peu de douceur est meslé de tant d'amertume, et ces roses accompagnees de tant d'espines, qu'il est impossible de prendre l'une sans desgoust, ny de toucher aux autres sans picqueure, quoy que le personnage que je jouë à cette porte, ne soit pas le plus honorable, il est pourtant le plus utile, et comme il fais la part à mes compagnons, je n'ay pas la memoire si mauvaise, que j'oublie à faire la mienne bonne ; mais le malheur est, que mon industrie ne trouve point où agir pleinement, à cause de l'humeur de ces habitans, plus froide que la saison où nous sommes, de sorte que si ce desordre continuë, Belle Ombre, je pense que le meilleur sera de nous y tenir, c'est à dire, d'aller revoir les clochers de nostre ville, et demeurer à la maison clos et couvert de peur du hasle

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions