La combustion de l'ange ; poèmes 1956-2010

Couverture du livre « La combustion de l'ange ; poèmes 1956-2010 » de Marc Alyn aux éditions Castor Astral
  • Date de parution :
  • Editeur : Castor Astral
  • EAN : 9782859208530
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Marc Alyn entre en poésie par un coup d'éclat, en 1957, recevant dès l'âge de 20 ans le prix Max Jacob pour Le Temps des autres (Seghers).
Critique littéraire et fondateur de la collection " Poésie/Flammarion ", il consacre des essais à Gérard de Nerval, François Mauriac, Dylan Thomas, André de... Voir plus

Marc Alyn entre en poésie par un coup d'éclat, en 1957, recevant dès l'âge de 20 ans le prix Max Jacob pour Le Temps des autres (Seghers).
Critique littéraire et fondateur de la collection " Poésie/Flammarion ", il consacre des essais à Gérard de Nerval, François Mauriac, Dylan Thomas, André de Richaud, Norge et Lawrence Durrell. Volontairement éloigné de la vie littéraire, à Uzès, il voyage en Orient, notamment dans le Liban en guerre, et ne revient à Paris qu'en 1987, publiant sa trilogie Les Alphabets du Feu. Par la suite, il élargit et renouvelle son oeuvre, recevant en 2007 le prix Goncourt de la poésie.
Cette anthologie personnelle regroupe un large choix de poèmes écrits entre 1956 et 2011.

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Marc Alyn répond à nos questions ! (20/07/2011)

1) Qui êtes-vous ? ! Dans cette ville où tout se vend, je suis le vent, je suis la marge», autrement dit : le poète, que j'ai défini par ailleurs comme «réparateur de l'être et dépanneur de l'âme. 2) Quel est le thème central de ce livre ? Comment ce coeur, de taille dérisoire, sut contenir la vie immense.» (page 140). 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? «En route vers les balcons superbes dominant le temps pétrifié - hauts plateaux enchâssés de neiges déchirantes -, le tireur isolé, parvenu à la ligne de partage entre l'être et l'été, s'élevait en danseuse parmi les éboulis et les eaux bondissantes.» (page 289). 4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ? Du jazz pour les séquences érotiques, Mozart pour le chant du monde, Alban Berg pour préserver le souvenir du passage de l'ange. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? Il faut tout partager, et d'abord l'émerveillement d'exister qui n'a point de limites. A travers plus d'un demi-siècle d'écriture, j'ai maintenu en pleine incandescence le feu que je rêvais de «brûler» quand j'avais dix-sept ans. «Nous voulons vous donner de vastes et d'étranges domaines», affirmait Apollinaire. Que le poème, au bout du compte, soit une déclaration d'amour au monde et un merci chuchoté à l'oreille de la vie !

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions