La colonie du diable

Couverture du livre « La colonie du diable » de James Rollins aux éditions Pocket
  • Date de parution :
  • Editeur : Pocket
  • EAN : 9782266246378
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

La vérité sur la création des États-Unis demeure ensevelie sous les ruines d'une colonie tombée dans l'oubli : la Colonie du Diable...
La découverte dans les Rocheuses de centaines de corps momifiés et d'étranges reliques archéologiques attire l'attention du monde entier. Mais une terrible... Voir plus

La vérité sur la création des États-Unis demeure ensevelie sous les ruines d'une colonie tombée dans l'oubli : la Colonie du Diable...
La découverte dans les Rocheuses de centaines de corps momifiés et d'étranges reliques archéologiques attire l'attention du monde entier. Mais une terrible explosion se produit sur les lieux, tuant une anthropologue sous l'oeil des caméras de télévision. Tout accuse un groupe d'Indiens radicaux et, en particulier, une jeune fille qui s'est enfuie en emportant un indice primordial pour l'enquête. Traquée, elle appelle à l'aide son oncle Painter Crowe, directeur de l'unité spéciale Sigma Force.
Des sommets volcaniques d'Islande aux déserts américains, de la réserve d'or de Fort Knox aux geysers bouillonnants de Yellowstone, Painter Crowe s'allie au commandant Gray Pierce afin de déjouer la mystérieuse conspiration qui manipule l'histoire des États-Unis depuis ses origines...
.

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Un splendide thriller

    C’est le deuxième roman de James Rollins que je lis et je peux dire que je suis sous le charme. La colonie du diable ne fait que confirmer mon intérêt pour cet auteur.

    En 1779, dans le Kentucky, un groupe d’Américains accompagnés d’un Français découvre le crâne d’un...
    Voir plus

    Un splendide thriller

    C’est le deuxième roman de James Rollins que je lis et je peux dire que je suis sous le charme. La colonie du diable ne fait que confirmer mon intérêt pour cet auteur.

    En 1779, dans le Kentucky, un groupe d’Américains accompagnés d’un Français découvre le crâne d’un mastodonte dont l’intérieur est recouvert d’or. Ils sont attaqués par des hommes déguisés en Amérindiens. De nos jours, dans l’Utah, Charlie, un descendant des Utes, et un de ses amis, Trent, découvrent une grotte sacrée pour les indigènes. Ils y trouvent des cadavres qui ne sont pas Amérindiens. Au moment de quitter la grotte, Charlie est assassiné ; Trent s’enfuit et donne l’alerte. Policiers, fédéraux, journalistes, scientifiques et organismes de protection des cultures amérindiennes se précipitent sur le site. La bombe qu’une jeune Navajo, Kai, a amenée explose devant la presse tuant une anthropologue et déclenchant un étrange phénomène, peut-être même une malédiction. Kai est alors traquée. Elle joint son oncle, le directeur de la Sigma Force, pour qu’il lui vienne en aide.

    Charlie et Trent, en se rendant dans la caverne, ont provoqué une série d’événements conduisant au pire cataclysme possible et à la destruction de toute vie sur Terre. Autrement dit, l’action et les rebondissements rythment l’ouvrage du début à la fin.

    J’ai beaucoup apprécié l’inscription de la date et de l’heure au début de chaque chapitre. On sait ainsi précisément à quel moment se déroule chacune des scènes. Les décors sont très bien décrits. Et quels décors ! Les Rocheuses, le Yellowstone, l’Islande, des paysages à couper le souffle qu’on n’a aucun mal à s’imaginer.

    Les livres de James Rollins me rappellent un peu ceux de Dan Brown, surtout pour les côtés grand complot et scientifique. Toutefois, là où chez Dan Brown la religion est très présente, chez James Rollins elle est complètement absente (ou presque). Par contre, l’Histoire avec un grand H y est primordiale. Dans ce cas, c’est l’origine même des Etats-Unis qui remonte à la surface et en particulier les liens étroits entre les Amérindiens (Iroquois) et les pères fondateurs de la nation américaine. J’adore également le côté surnaturel, l’ambiance mystérieuse, qui règne dans l’intrigue.

    Enfin, j’ai énormément aimé l’aparté à la fin qui démêle le réel de la pure fiction sur le Mormonisme, sur les conditions de la création de la constitution américaine ou sur les différents lieux évoqués dans ce livre.

    En conclusion, je trouve que ce roman est un excellent thriller. Je vous le recommande vivement.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions