La cloche de détresse

Couverture du livre « La cloche de détresse » de Sylvia Plath aux éditions Denoel
  • Date de parution :
  • Editeur : Denoel
  • EAN : 9782207117521
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

La comédienne Rachida Brakni évoque avec admiration la relation particulière qui unit Sylvia Plath à l'héroïne de son unique roman.

Sélectionnée pour un stage d'été dans un prestigieux magazine, Esther Greenwood s'étourdit dans le New York des années 50. Entre les cocktails, la rédaction... Voir plus

La comédienne Rachida Brakni évoque avec admiration la relation particulière qui unit Sylvia Plath à l'héroïne de son unique roman.

Sélectionnée pour un stage d'été dans un prestigieux magazine, Esther Greenwood s'étourdit dans le New York des années 50. Entre les cocktails, la rédaction d'articles et les robes à la mode, elle est censée s'amuser comme jamais. Pourtant, elle est assaillie par des pensées morbides.
Inspiré de la vie de son auteur, La Cloche de détresse est un classique de la littérature américaine, dans lequel on retrouve la poésie obsédante de Sylvia Plath. Des images magnifiques, acides, teintées d'humour noir, qui vous submergent inévitablement.

Donner votre avis

Articles (1)

Voir tous les articles

Les derniers avis

  • Premier et unique roman de la poétesse américaine Sylvia Plath, qui se suicidera juste après la publication de son œuvre.
    A travers le prisme de sa propre vie, la narratrice nous entraîne dans l’abîme de sa détresse, jusqu’ à nous faire anticiper sa propre mort. L’auteure nous raconte...
    Voir plus

    Premier et unique roman de la poétesse américaine Sylvia Plath, qui se suicidera juste après la publication de son œuvre.
    A travers le prisme de sa propre vie, la narratrice nous entraîne dans l’abîme de sa détresse, jusqu’ à nous faire anticiper sa propre mort. L’auteure nous raconte l’histoire d’Esther, jeune fille brillante de la middle class de Boston, dans les années cinquante. Extraordinairement lucide (trop peut-être) et mâture, écartelée entre les nombreux choix que lui permettent son talent littéraire, incapable de se résoudre à mener la vie d’une femme au foyer, Esther est pétrie d’angoisses qu’elle ne parvient pas à gérer, qui la torturent. Cette jeune fille, à la fois attirée et dégoûtée par la normalité, se sent perpétuellement en décalage par rapport à ses amies, à son époque, au reste du monde.
    Rien de nous est épargné : dépression lente puis de plus en plus profonde, troubles bipolaires, tentative de suicide à répétitions, internements, séances d’électrochocs, blessures d’une âme et d’un corps souffrants.Un roman initiatique sur l’adolescence, la découverte de soi, la fin de l’insouciance, sur l’angoisse du destin, sur le mal-être de l’écrivain.
    Sylvia Plath, témoin de son propre naufrage psychique, a écrit un roman d’une puissance hallucinante dans un style torturé, empreint d’un esthétisme pur.On est impressionné par l’ampleur dramatique, croissante, vertigineuse, que l’auteur a su donner à ce morceau de vie brisé.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.