La cité perdue du dieu singe

Couverture du livre « La cité perdue du dieu singe » de Douglas Preston aux éditions Albin Michel
Résumé:

Aucun résumé n'est disponible pour cet ouvrage actuellement...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Très intéressant malgré quelques longueurs. L'épilogue est édifiant quant à la disparition des civilisations; Nos politiques devraient en prendre de la graine, en espérant que ce ne soit pas déjà trop tard.

    Très intéressant malgré quelques longueurs. L'épilogue est édifiant quant à la disparition des civilisations; Nos politiques devraient en prendre de la graine, en espérant que ce ne soit pas déjà trop tard.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Récit véridique d’une cité légendaire devenue réalité…

    A l’instar du livre « Lost city of Z », véritable histoire du grand explorateur Percy Fawcett, que j’avais trouvé passionnante, le récit de Preston l’est tout autant, même si certains passages du début du livre m’ont semblé un peu longs...
    Voir plus

    Récit véridique d’une cité légendaire devenue réalité…

    A l’instar du livre « Lost city of Z », véritable histoire du grand explorateur Percy Fawcett, que j’avais trouvé passionnante, le récit de Preston l’est tout autant, même si certains passages du début du livre m’ont semblé un peu longs parfois.
    Peut-être est-ce lié à pas mal de similitudes que je découvrais dans le livre de David Grann et plus ici. J’ai toutefois aimé me replonger dans les véritables péripéties de ces « Indiana Jones » modernes et une fois plongée dans le récit, difficile de lâcher le livre…
    J’étais déjà admirative à propos de ces explorateurs tel que P. Fawcett, de fin du 19ème siècle/début 20ème siècle, dont les moyens techniques et les connaissances étaient loin d’être ceux d’aujourd’hui, je le reste face à ceux de notre époque car il ne faut pas manquer de courage pour oser s’enfoncer dans des endroits aussi hostiles que ces jungles infestées de dangers.
    Douglas Preston et de nombreux autres membres de l’équipe d’expédition sont d’ailleurs revenus infectés par la leishmaniose dont le traitement peut entrainer de sérieux effets secondaires, certains ne sont pas encore guéris…

    La mise à jour de tous les artefacts, des divers bâtiments et leur analyse a de quoi occuper les scientifiques pendant encore de très longues années.
    A ce jour le 3ème lieu de la cité n’a toujours pas été exploré et les fouilles sur les 2 premiers sont encore loin d’être achevées.

    ***

    Le livre :
    Jamais découverte jusqu’à lors, la découverte d’un radar ultra perfectionné, le Lidar, a permis de dévoiler en 2012, au Honduras, dans l’une des jungles les plus denses et les plus dangereuses de la planète (tant par les insectes, gros animaux, serpents et maladies qui y règnent que par la présence de nombreux narcotrafiquants armés jusqu’aux dents), une cité qui n’existait jusqu’à présent que dans les récits légendaires.
    En 2015, une expédition a été montée pour mener sur place toute une équipe d’archéologues, scientifiques, anciens soldats des forces spéciales britannique chargés de la protection de tous les membres, reporters,… ainsi que l’écrivain Douglas Preston en qualité de journaliste pour le magazine National Geographic et le New Yorker.
    Dans ce livre il nous livre le récit de cette incroyable aventure et de cette découverte considérée comme la plus importante dans le monde archéologique du XXIème siècle.

    Le livre se compose des différentes grandes parties suivantes :
    - Les recherches, l’utilisation du lidar, la mise en place de l’expédition (organisation, demandes d’autorisations…), une partie de l’histoire du Honduras d’où provient 80% de la drogue exportée d’où l’insécurité permanente qui y règne à cause des cartels de drogue qui n’aiment pas être dérangés.

    - l’expédition elle-même, la découverte de 2 des 3 endroits ciblées par le lidar confirmant bien la présence d’une citée ancienne.

    - l’explication de la légende de cette cité perdue avec des retours en arrière concernant la découverte du nouveau monde par les Européens, les maladies qui ont décimé les populations Amérindiennes.
    Les interrogations et les hypothèses concernant cette civilisation de la Mosquitia qui a disparu partout en même temps de manière soudaine, contrairement aux Mayas qui ont disparu progressivement,

    - La leishmaniose : passage très instructif sur son origine, sa transmission, les symptômes qu’elle entraine, la difficulté du traitement, les traitements et leurs effets secondaires particulièrement rudes. La recherche sur la leishmaniose qui s’avère compliquée à cause des on coût et de son côté non lucratif (la majorité des gens atteint par cette maladie fait en effet partie d’une population pauvre.)

    - 2016 : la 2ème expédition, incluant Douglas Preston à nouveau, avec du nouveau matériel dernier cri. Les changements sur le site. Les nouveaux incidents auxquels les hommes ont été confrontés.

    - l’épilogue sur les agents pathogènes dont nous nous croyons protégés ce qui n’est pas le cas. En effet, la leishmaniose notamment se répand actuellement aux Etats-Unis. « La maladie couve, poursuivant son cycle de vie, en attendant un concours de circonstances favorables pour refaire son apparition. » En cause le réchauffement climatique de la planète, à cause duquel on peut s’attendre à une propagation en Europe et en Asie.
    Mais le plus terrible s’est que ce n’est pas seulement la leishmaniose qui va profiter du réchauffement climatique… Zika, chikungunnya, dengue, choléra, Ebola, maladie de Lyme, et d’autres encore sont sur cette effrayante liste et nos modalités de voyage modernes offrent aux maladies infectieuses de nouvelles voies de contamination. « Un dangereux virus sorti de la forêt vierge peut atteindre n’importe quelle ville de la planète en moins de 24h. (…) Ces propos sont loin d’être alarmistes : la plupart des épidémiologistes sont persuadés qu’une telle épidémie se produira un jour ou l’autre ».
    L’archéologie regorge de récits édifiants qui nous invitent à réfléchir, nous qui vivons au XXIème siècle.
    Preston aborde ce qui a provoqué l’effondrement de certaines civilisations et offre une réflexion sur le fonctionnement de notre société actuelle.
    Un épilogue inquiétant mais des plus intéressants.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com