La cité du gouffre

Couverture du livre « La cité du gouffre » de Jose Moselli aux éditions Bibebook
  • Nombre de pages : (non disponible)
  • Collection : (non disponible)
  • Genre : (non disponible)
  • Thème : Non attribué
  • Prix littéraire(s) : (non disponible)
Résumé:

La cité du gouffre suivi de Le messager de la planète. Surnommé l'écrivain sans livre, José Moselli est l'un des grands feuilletonistes populaires du début du XXe siècle. Auteur prolifique, il a publié un grand nombre de romans, nouvelles et chroniques, principalement dans Sciences et voyages ou... Voir plus

La cité du gouffre suivi de Le messager de la planète. Surnommé l'écrivain sans livre, José Moselli est l'un des grands feuilletonistes populaires du début du XXe siècle. Auteur prolifique, il a publié un grand nombre de romans, nouvelles et chroniques, principalement dans Sciences et voyages ou encore L'Épatant, L'Intrépide, Le Petit Illustré, Cri-Cri de la maison d'éditions Offenstadt où il en est reconnu comme l'auteur numéro 1 d'après Georges Fronval. Ses nombreux romans-feuilletons paraissaient en revues (comme la Collection d'aventures) et peu ont été édités en livres d'où le surnom évoqué plus haut. Il est connu pour quelques textes de science-fiction comme La Cité du gouffre ou Le Messager de la planète, et surtout La Fin d'Illa (1925). Extrait : Porté par deux des hommes du youyou, l'inconnu fut déposé sur le panneau de la cale arrière. Le capitaine Mercier, qui était un peu médecin (très peu !), se pencha aussitôt sur lui, entrouvrit sa chemise, colla son oreille à sa poitrine, et écouta. Un silence de mort s'était fait. --~Il vit ! grommela le commandant de l'Ariadne en se redressant. Mais son coeur est rudement irrégulier... on dirait un treuil qui manque de pression ! »~Monsieur Michel, allez remettre en route, je vous prie, et faites venir de quatre ou cinq degrés au nord de la route indiquée... les courants sont traîtres, ici, et je ne tiens pas à me mettre au plein ! Le second capitaine, à qui s'adressaient ces paroles, grogna un «~oui, cap'taine !~» sans conviction et se dirigea vers la passerelle. Il était furieux, car il aurait voulu rester, pour entendre ce que dirait le naufragé...

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions