La cité des morts ; Le Caire

Couverture du livre « La cité des morts ; Le Caire » de El Kadi/Bonnamy aux éditions Mardaga Pierre
Résumé:

Par leur surface, leur richesse culturelle et leur pensé millénaire, les nécropoles musulmanes du Caire constituent une composante importante de la cité.
D'une superficie d'environ 1000 hectares, elles s'étendent sur 12 km du nord au sud. Depuis des siècles, l'émerveillement pour ces cimetières... Voir plus

Par leur surface, leur richesse culturelle et leur pensé millénaire, les nécropoles musulmanes du Caire constituent une composante importante de la cité.
D'une superficie d'environ 1000 hectares, elles s'étendent sur 12 km du nord au sud. Depuis des siècles, l'émerveillement pour ces cimetières nous a été maintes fois rapporté : ils ne cessent de fasciner bon nombre de visiteurs. Ces lieux donnent à voir une grande diversité des espaces et des architectures. On pourra ici légitimement parler de ville et d'urbanisme sans être dans la métaphore. Les surfaces des parcelles de sépultures varient de quelques mètres carrés à plusieurs dizaines, voire des centaines de mètres carrés.
Un " tissu " qui va de la trame régulière et orthogonale, née d'une volonté d'ordonnancement et de rentabilité du sol, jusqu'à l'agencement des parcelles le plus libre, le plus complexe, né du hasard et de l'usage. Ces deux situations extrêmes peuvent se tutoyer chacune dans des espaces déterminés, mais aussi s'interpénétrer et présenter toutes sortes de variantes entre l'une et l'autre. La diversité des parcelles a engendré une variété des architectures.
On ne construit évidemment pas le même volume sur deux, vingt ou deus cent mètres carrés. Ces tombes peuvent être de simples parallélépipèdes de pierre ornés de deux stèles, des mausolées à coupoles véritables monuments d'orgueil trônant dans des parcs de verdure et ressemblant à des mosquées, des villas à plusieurs corps de bâtiments, de merveilleux " kiosques " en fines dentelles de bois... A l'analyse minutieuse, on trouvera peut-être mille ans d'architecture, mais on y voit déjà des quantités de procédés de construction.
D'influences, de réminiscences, de modes et surtout une permanence du désir de se représenter à travers la tombe, marquant l'importance culturelle que la sépulture représente dons la société égyptienne.

Donner votre avis

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com