La cire perdue

Couverture du livre « La cire perdue » de Olivier Sillig aux éditions Bernard Campiche
Résumé:

"Approchez, Mesdames et Messieurs, venez plus près, déposez votre obole et glissez-vous sous la tente! En ce mois de mars, douzième de 1492, Hardouin, le montreur ambulant, vous présentera La Chose, un hermaphrodite adolescent conservé dans une bonbonne d'eau-de-vie.
Pour votre plus grande... Voir plus

"Approchez, Mesdames et Messieurs, venez plus près, déposez votre obole et glissez-vous sous la tente! En ce mois de mars, douzième de 1492, Hardouin, le montreur ambulant, vous présentera La Chose, un hermaphrodite adolescent conservé dans une bonbonne d'eau-de-vie.
Pour votre plus grande édification, nous promenons de foire en foire cette étrange créature, gagnée lors d'une mémorable partie de cartes qui vous sera contée. Vous apprendrez comment le vieux montreur a sauvé d'une mort certaine Tiécelin, son actuel assistant, un gamin de sept ans. Vous suivrez leurs péripéties, leurs rencontres, la tribu qui se formera autour d'eux. Vous rencontrerez Grand Macabre, la chiromancienne qui fabulera la vraie vie de l'hermaphrodite, vous saurez l'histoire de Juan, le premier assistant parti avec Colomb aux Indes occidentales, vous découvrirez Face-de-lune le mongolien, Ava la jeune aveugle et son fiancé défiguré, Delphin le délicat chevalier et Carolingine la tortue.
Vous verrez des routes qui se séparent, qui se retrouvent, s'achèvent et recommencent. Approchez!".

Donner votre avis

Le courrier des auteurs

Olivier Sillig répond à nos questions ! (08/07/2009)

1) Qui êtes-vous ? D'abord, il y a longtemps, et brièvement, psychologue, puis informaticien, puis peintre, cinéaste, mais avant tout romancier. 2) Quel est le thème central de votre livre ? Sous une forme purement romanesque, le fil de la vie, les rapports humains, leurs richesses et les limites qu'ils imposent. 3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre livre, laquelle choisiriez-vous ? «Longtemps, dans la région, des gens penseront encore que ces étangs dispersés au nord de Lyon sont peuplés de silures, de lamantins et d'êtres étranges qui, ressemblant à La Chose, lui offriront une nouvelle ère d'éternité.» 4) Si votre livre était une musique, quelle serait-elle ? Un tango, dont l'âme serait égrainée, note à note, par un bandonéon. 5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ? L'histoire qui a su tenir éveillé le petit lecteur en peluche, me ressemblant, qui était juché sur mon épaule, tout le temps où j'écrivais.

Contenu proposé par lechoixdeslibraires.com

Les derniers avis

Ce livre n'a pas encore d'avis. Donnez le vôtre et partagez-le avec la communauté de lecteurs.com

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Présent dans les listes

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !