Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Kibogo est monté au ciel

Couverture du livre « Kibogo est monté au ciel » de Scholastique Mukasonga aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072886041
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Le roman se déroule en terre d'Afrique, dans l'ancien Ruanda, à l'époque où les pères missionnaires tentaient d'implanter la foi chrétienne dans des populations jusqu'alors païennes. Il se divise en trois parties : « Ruzagayura », un nom qui désigne la grande famine ; « Akayézu », ainsi nommé... Voir plus

Le roman se déroule en terre d'Afrique, dans l'ancien Ruanda, à l'époque où les pères missionnaires tentaient d'implanter la foi chrétienne dans des populations jusqu'alors païennes. Il se divise en trois parties : « Ruzagayura », un nom qui désigne la grande famine ; « Akayézu », ainsi nommé par un père avisé, entré au grand séminaire et qui en sera chassé par les religieux en raison de sa conduite extravagante (il s'agit en fait de soins qu'il a donnés à une enfant, la sauvant ainsi de la mort, ce que les villageois éberlués interprètent comme une résurrection et les pères, outrés, comme un sacrilège). La légende veut qu'Akayézu, qui un jour disparaît, ait été enlevé, comme Kibogo avant lui (ou comme le Christ et la Vierge, Enoch et Elie), du haut d'une montagne au milieu d'un nuage.La troisième partie est intitulée « Kibogo ». Kibogo est l'un de ces Abatabazi, ou « Sauveurs », prince ou haut personnage, qui, pendant les guerres et les périodes de calamités telles les famines, se sacrifiait à la demande des devins de la cour royale pour « sauver » le Ruanda - un mythe bien implanté dans la tradition ruandaise. L'histoire prend forme dans les esprits, mêlant les deux personnages mythiques, Akayézu et Kibogo ; elle est fermement condamnée par les « padri », qui voient là l'inspiration de Satan. Mais les conteurs de la nuit n'en colportent pas moins les mots enchantés et les péripéties extraordinaires, ce syncrétisme constituant une forme de résistance à l'acculturation du peuple par les missionnaires...Des parallèles apparaissent constamment entre l'histoire chrétienne -racontée et déformée de façon comique par les gens du lieu - et les légendes ruandaises encore si vivaces : qui est vraiment monté au ciel ? Kibogo le fils de roi, ou le Yézu des missionnaires ?

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.