Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Kayla Marchal T.1 ; l'exil

Couverture du livre « Kayla Marchal T.1 ; l'exil » de Estelle Vagner aux éditions Chat Noir
  • Date de parution :
  • Editeur : Chat Noir
  • EAN : 9782375680001
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Ironique destin que d'être née morphe. sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l'alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n'a jamais mis un pied hors du... Voir plus

Ironique destin que d'être née morphe. sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l'alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n'a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu'elle commence à goûter à la liberté et à s'intégrer au sein d'un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d'origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu'insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l'irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d'elle, car tout le monde autour d'elle semble porter un masque. Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu'elle était loin de pouvoir soupçonner.

Donner votre avis

Avis (3)

  • Coucou les petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du premier tome de la trilogie Kayla Marchal signée Estelle Vagner ou l'un de mes derniers achats livresques faits plus précisément au salon du livre de Colmar. L'autrice avait su me vendre du rêve avec son intrigue...
    Voir plus

    Coucou les petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du premier tome de la trilogie Kayla Marchal signée Estelle Vagner ou l'un de mes derniers achats livresques faits plus précisément au salon du livre de Colmar. L'autrice avait su me vendre du rêve avec son intrigue résolument fantastique, savoureuse, rocambolesque, captivante et ayant pour personnage central... une vosgienne ! Cocorico départemental, avouez que cela fait du bien lorsque l'on croise des gens de chez nous dans nos lectures. S'ajoute à cela que cette dernière adore le lard, comme toute bonne montagnarde qui se respecte. Il n'en fallait pas plus pour me séduire et ainsi me convaincre d'acheter ce roman. Et force est d'avouer que je l'ai goulument dévoré !

    Pour faire simple, je dirais que la plus grande force de ce premier tome, c'est celle de se lire comme un rien. En effet, les pages se tournent toutes seules, sans que l'on ait à faire le moindre effort ; dès les premiers chapitres, on est directement happés et il nous devient alors impossible de lâcher le bouquin avant de l'avoir fini. Il n'y a rien à redire là-dessus : l'écriture d'Estelle Vagner est hyper efficace, addictive au possible et tous les rebondissements complètement délirants de l'intrigue s'enchaînent sans anicroche. Le seul petit bémol que je pointerais du doigt, ce sont les nombreuses répétitions qui ponctuent le récit, du style "Accroche toi Kayla" ou alors le nombre incalculable de fois où l'on nous rabâche que face à un beau mâle sculpté dans le marbre, notre héroïne se retrouve telle un poisson hors de l'eau incapable de prononcer la moindre parole cohérente. Mais en dehors de ce petit point noir au tableau, j'ai vraiment trouvé le récit rondement bien mené, avec un rythme soutenu, intense, effréné même sur la fin : très sincèrement, on ne s'ennuie pas une seconde.

    Pour ce qui est des personnages, j'attends de voir quelle sera leur évolution dans les deux prochains tomes (car oui, je compte résolument les lire, c'est une certitude !) avant de véritablement vous parler de ces derniers plus en détail. Sachez juste que ce sont ici les filles/femmes qui portent la culotte ! En effet, même si Kayla a sacrément du mal (c'est là un doux euphémisme) à ne pas se laisser submerger par ses hormones face à des mâles eux aussi en rut, je l'ai trouvée extrêmement attachante et j'ai énormément apprécié sa redoutable force de caractère. Une chose est sûre, c'est qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds ! Cependant, ma préférence niveau protagonistes pour ce premier tome va sans hésitation à Jade. Cette fille est juste... WAW ! Jade, je t'aime, voilà. Quant aux trois garçons qui constituent notre quatuor amoureux assurément peu commun... J'attends qu'ils fassent leurs preuves. Pour le moment, ils ont effectivement sérieusement peiné à me convaincre. Ils vont devoir redoubler d'efforts pour me séduire dans les tomes suivants, je les attends de pied ferme ! En particulier un certain Jérémiah qui n'a ABSOLUMENT pas réussi à me convaincre dans ce premier tome. J'escompte beaucoup mieux d'un représentant de la race humaine. Voyons, Jérémiah, démontre moi que j'ai eu tort de ne pas tout de suite tomber en pamoison à tes pieds, je crois en toi, allez !

    Pour conclure, je ne peux que chaudement vous recommander de vous lancer dans la lecture de la trilogie Kayla Marchal. C'est frais et chaud bouillant à la fois (n'allez pas vous imaginer des trucs hardcore, je vous vois, bande de coquinous), c'est haletant au possible et la fin tonitruante de ce premier tome m'a assurément donné envie de croquer dans la suite à pleines dents façon louve affamée ! Il me tarde désormais d'avoir les tomes deux et trois sous les griffes !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • « L’exil » est le premier tome de la série « Kayla Marchal ».
    L’héroïne, Kayla, va devoir quitter son clan où elle a toujours vécu. En effet, ce n’est pas une fille comme les autres, elle fait partie des « morphes » qui peuplent la planète. La capacité de son clan est qu’ils peuvent tous se...
    Voir plus

    « L’exil » est le premier tome de la série « Kayla Marchal ».
    L’héroïne, Kayla, va devoir quitter son clan où elle a toujours vécu. En effet, ce n’est pas une fille comme les autres, elle fait partie des « morphes » qui peuplent la planète. La capacité de son clan est qu’ils peuvent tous se transformer en loup. Kayla est la petite-fille de l’Alpha, mais son statut ne pourra pas la sauver de la décision de son grand-père, puisqu’elle ne peut pas se transformer en sa forme animale. Pourquoi ? Elle ne le sait pas, mais cette anomalie lui vaut le droit d’être mise à la porte par celui qu’elle a toujours considéré comme étant son père.
    Alors qu’elle n’est jamais sortie de son clan, découvrir le monde et intégrer une autre meute va lui ouvrir les yeux sur sa vie. Mais lorsque de nouvelles complications arrivent, Kayla a peur d’être trahie de nouveau.

    J’avais été séduite par le résumé de cette histoire. Le contenu du livre a pour moi rempli toutes les promesses.

    Kayla est une jeune femme qui entre dans le monde adulte assez abruptement. Rejetée par sa famille et par ses amis, elle devra se créer de nouvelles relations, mais aussi découvrir le monde.
    Bien que l’univers soit fantastique, notamment avec la présence des morphes, il y a énormément de thématiques qui parleront au public visé. J’ai apprécié cette façon d’aborder les choses, pas de but en blanc, doucement et subtilement. Chacun y voit le message qu’il souhaite.

    Alors que je pensais retomber dans une énième revisite de « Twilight » version lupine, il se trouve que l’univers de Estelle VAGNER est bien plus riche que cela. Certes, il y a quand même des ressemblances, mais j’ai trouvé sur son récit était plus recherché, moins tourné sur la romance.
    Les morphes sont bien plus nombreux que ce que l’on peut imaginer de prime abord. Il y a certes les loups, mais également les renards et d’autres créatures.
    Dans ce premier opus, on n’aborde pas tellement toute cette branche fantastique car c’est vraiment un tome introductif qui se centre sur l’histoire de Kayla. J’espère que ça sera plus développé dans les prochains tomes.
    Par contre, tout au long de la lecture il y a des chapitres flash-back. Très mystérieux, presque mystiques, j’ai adoré découvrir petit-à-petit ce pan de l’histoire qu’il me tarde de connaître encore plus.

    Concernant la partie romance, c’est pour moi le point négatif de l’histoire.
    J’adore la romance, j’aime moins les triangles amoureux.. Alors quand c’est même un « carré », c’est compliqué. Pas moins de trois hommes gravitent autour de Kayla. Si elle était décidée, cela passerait. Malheureusement, elle est très timide, maladroite et rougissante rapidement. Certaines scènes tombent parfois dans la niaiserie, et l’on peut parfois même être énervé face aux réactions de la jeune femme.. Même si elle se décide quand même. Il faut être patient. Heureusement que le reste de l’histoire est plus passionnante.

    Kayla est une héroïne plaisante à suivre, hormis son incapacité à agir face à un bel homme. Elle est complètement différente des héroïnes que l’on pourrait retrouver dans ce genre d’histoire. Elle ne subit pas les évènements, elle est vraiment actrice de son aventure. Elle a un gros caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Un peu garçon manqué, ce qui rajoute du peps à ce personnage.
    Les protagonistes secondaires sont nombreux et sont tous mystérieux. Il y en a forcément un qui vous plaira, même s’il ne faut pas du tout se fier aux apparences. Pour ma part, celui que j’ai préféré est bien évidemment Max et je pense qu’il a les faveurs de pas mal de lecteurs.

    La fin est quant à elle toute en action.
    Le récit prend une tournure plus sombre, plus complexe, moins enfantine. Les rebondissements sont nombreux. Certains sont prévisibles, d’autres beaucoup moins. J’ai été surprise et je peux dire que cela arrive rarement.


    En conclusion, « Kayla Marchal, tome 1 : L’exil » est une lecture sympathique. Estelle VAGNER a réussi à me plonger dans son univers et à me rendre assez accro à son histoire. Alors oui, son récit est plutôt jeunesse, mais ça ne m’a pas empêché de vouloir tourner les pages pour en savoir plus. De même, le « carré amoureux » est assez déplaisant au début, mais toute l’action prend le dessus sur ce détail.
    Sincèrement, même si je ne suis plus le public visé, je vais acheter les deux prochains tomes car je veux connaître la suite des aventures de Kayla et découvrir l’univers des morphes qui m’a plutôt passionné.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/04/kayla-marchal-tome-1-lexil-estelle.html )

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Kayla Marchal est une morphe qui ne peut pas se transformer. Elle a été elevé par son grand-pere l’alpha de la meute de la vallée noir un des plus puissant clan apres l’assassinat de sa mere. Apres s’etre fait battu une enieme fois de trop par ses camarades son grand-pere lui demande de quitter...
    Voir plus

    Kayla Marchal est une morphe qui ne peut pas se transformer. Elle a été elevé par son grand-pere l’alpha de la meute de la vallée noir un des plus puissant clan apres l’assassinat de sa mere. Apres s’etre fait battu une enieme fois de trop par ses camarades son grand-pere lui demande de quitter le clan et de jamais revenir.

    Au bout du voyage, elle rencontrera a une station d’essence des jeunes garçons qui essaieront de l’attaquer. Vu qu’elle est une morphe, elle a une grande puissante et s’en sortira sans grande difficulté mais un jeune garçon viendra l’aider a se defendre et elle sera sous son charme.

    Ensuite elle fera la connaissance de Ian le fils de l’Alpha d’un autre clan et elle apprend que ses parents connaissaient sa propre mere et que Isa la mere de Ian etait la meilleur amie de sa mere. Elle se lie donc d’amitié avec la femme. Henri l’Alpha lui trouve un job de serveuse et elle se liera d’amitié avec Julie et refera la connaissance de Jeremiah le jeune garçon qu’elle a rencontré a la station d’essence.

    Jeremiah et Kayla flirteront ensemble au grand dam de Ian qui est jaloux.

    Elle rencontrera Max le morphe Renard qui travail avec Henri qui est tres seduisant egalement. Il sera le seul a savoir qu’elle ne peut pas se transformer et il l’aidera a trouver son pouvoir et ils se rapprocheront tous les deux.

    Kayla ne lui fais pas trop confiance car elle a appris qu’elle etait un polymorphe ce que tout les morphe redoute le plus et qu’ils veulent tuer et Max a des documents secret sur elle.

    Elle retournera chez son grand-pere qui a été enfermé et detronné par sa propre tante car elle a decouvert que Kayla est une polymorphe et veut la supprimer, ce qu’elle a tenter de faire a plusieurs reprise sans grand succes.

    Elle se fera pieger par Isa, Henri et Ian qui veule tuer son clan car ils sont responsable de la mort des jumeaux de la femme et aussi a cause de la mere de kayla et de tous les polymorphe. Max viendra l’aider, elle decouvrira qu’il est egalement un polymorphe et qu’elle tiens beaucoup a lui. Elle decouvrira egalement le secret de Julie et Jeremiah.

    Qui est vraiment Julie et Jeremiah ? Que vont devenir les Polymorphe ? Max et Kayla vont t’il pouvoir s’aimer ?

    J’ai bien aimer ce roman. l’amour est compliquer et peut faire mal ainsi que donner sa confiance et se faire trahir par des gens qu’on pensait sincere et qui en faite ne porter qu’un masque. Kayla est forte, courageuse apres son bannissement par son grand-pere.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.