Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Juge rouge? magistrat tout simplement

Couverture du livre « Juge rouge? magistrat tout simplement » de Dujardin aux éditions France Europe
Résumé:

Tintin judiciaire ? Saint-Just ? Hubert Dujardin, tour à tour juge d'instruction ou parquetier, mais aussi juge correctionnel et conseiller technique au cabinet de Robert Badinter, a aussi été taxé de juge rouge ou gauchiste.
Deux événements de sa vie professionnelle ont été fortement... Voir plus

Tintin judiciaire ? Saint-Just ? Hubert Dujardin, tour à tour juge d'instruction ou parquetier, mais aussi juge correctionnel et conseiller technique au cabinet de Robert Badinter, a aussi été taxé de juge rouge ou gauchiste.
Deux événements de sa vie professionnelle ont été fortement médiatisés : l'ouverture de son cabinet de juge d'instruction à un journaliste à Lille en septembre 1974 ; poursuivi disciplinairement pour violation du secret de l'instruction avec demande de révocation, il a été sanctionné par le retrait de ses fonctions ; puis les poursuites engagées par lui en octobre 1996 à l'égard du président du conseil général de l'Essonne et de Mme X.
Tiberi avec la péripétie de l'hélicoptère himalayen. Au-delà de ces épisodes, c'est l'exercice ouvert et rigoureux de ses responsabilités professionnelles qui lui a tenu le plus à coeur et l'a amené à s'opposer à sa hiérarchie, essentiellement dans le domaine des violences policières, de la détention provisoire et de la présomption d'innocence ; rompant avec la pratique habituelle des parquetiers, il a, très fréquemment, requis la mise en liberté de personnes détenues trop longuement, voire illégalement, ce qu'il a dénoncé.
Il s'est également investi dans des dossiers de personnes poursuivies pour crimes, étant convaincu de leur innocence, reconnue en définitive par une juridiction d'instruction ou une cour d'assises. Être magistrat exige, comme l'a souligné la commission parlementaire sur l'affaire d'Outreau, des qualités importantes et multiples : sens de l'application du droit, esprit de synthèse et d'analyse, humanité, respect de la présomption d'innocence et des droits de la défense, capacité d'écoute des parties, aptitude à se remettre en cause.
Hubert Dujardin y est-il parvenu ? À vous de juger.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.