Jean de Berry ; le frère du roi

Couverture du livre « Jean de Berry ; le frère du roi » de Pierre Duhamel aux éditions Royer
  • Date de parution :
  • Editeur : Royer
  • EAN : 9782908670356
  • Série : (non disponible)
  • Support : Papier
Résumé:

Fils de Roi de France, frre du Roi de France, oncle de Roi de France, neveu d'Empereur, Jean de Berry natra au lendemain de la destruction de la flotte dans le port de l'Ecluse en Flandre (1339) et va mourir au soir du dernier dsastre militaire d'Azincourt (1415) subi par la France au cours du... Voir plus

Fils de Roi de France, frre du Roi de France, oncle de Roi de France, neveu d'Empereur, Jean de Berry natra au lendemain de la destruction de la flotte dans le port de l'Ecluse en Flandre (1339) et va mourir au soir du dernier dsastre militaire d'Azincourt (1415) subi par la France au cours du conflit qui l'oppose depuis trois quarts de sicle l'Angleterre. C'est dire si la Guerre de Cent Ans sera le thtre de sa vie.
Depuis l'ge de quinze ans, il n'aura pas cess de chevaucher la recherche des Anglais, des routiers, de l'argent, surtout de l'argent, toujours en dfaut comme nerf de la guerre pour lever des troupes et cl des ngociations pour la reddition des villes assiges.
Jean, premier Duc de Berry, Duc d'Auvergne, Comte de Poitou, deux fois Pair de France, et, par priodes, Comte de Mcon, Comte d'Aunis, de Saintonge, gouverneur du Languedoc, a gouvern la France elle-mme, plusieurs reprises.
De sa vie prive, on retiendra qu' dix-neuf ans, en 1359, guerroyant en Languedoc contre l'imprieux Gaston de Foix, alli des Anglais, il dcide d'pouser sans demander l'autorisation de son pre, Jean II Le Bon, alors prisonnier, ni l'accord de son frre an, rgent du royaume, une petite comtesse de douze ans, Jeanne, fille de son parrain ; le Comte d'Armagnac. On ne peut relever dans cette union aucun calcul diplomatique, aucune ambition territoriale, ni mme probablement aucun avantage financier. Une affaire d'amour, alors mitige d'tourderie, aprs avoir nglig la dispense pontificale pour cause de parent spirituelle.
Cet pisode, et de nombreux autres rvlateurs de la psychologie du personnage, permettront l'auteur de faire justice de la rputation laisse par l'histoire, qui louait le plus grand mcne du Moyen-ge, tout en fustigeant son caractre ou son manque de caractre, ses ambitions ou ses manoeuvres politiques, ses prodigalits ou ses rapacits.

Donner votre avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Suggestions de lecture

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions