Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Je te verrai dans mon rêve

Couverture du livre « Je te verrai dans mon rêve » de Julie Bonnie aux éditions Grasset Et Fasquelle
Résumé:

1971. Tout juste sorti de prison, Gégé, dit Blaise, retrouve le bar familial dont il a hérité à la mort de son père. Son rêve de toujours : le transformer en café-concert pour en faire un rendez-vous incontournable de la scène jazz. Il se lance, résolu à faire bouger sa ville terne et sans... Voir plus

1971. Tout juste sorti de prison, Gégé, dit Blaise, retrouve le bar familial dont il a hérité à la mort de son père. Son rêve de toujours : le transformer en café-concert pour en faire un rendez-vous incontournable de la scène jazz. Il se lance, résolu à faire bouger sa ville terne et sans âme.

Mais un bébé, la petite Nour, et sa mère défaillante arrivent par effraction dans sa vie solitaire. Blaise fait tout pour les garder à distance. Hanté par son passé, il craint plus que tout de s'attacher... Mais d'un regard, l'enfant fait tomber ses résistances, et il va désormais veiller sur elle à sa façon. Ce faux père la protège tant bien que mal, l'initie à la musique, lui offre sa première guitare et son premier concert. Il la regarde grandir, adolescente écorchée vive qui se brûle aux accidents de la vie, ceux qui menacent à coup sûr les gamines sans repères.

En ville règne une atmosphère de perdus, d'à quoi bon, alcoolisée et souvent brutale. Au milieu de tous les dangers, Nour chante. Et entre deux concerts de jazz mythiques dans le bar de Blaise, elle compose, pour fuir son enfance, tracer son destin, tenter de défier la mort.

Blaise, l'ancien taulard paumé et farouche, s'est mis à aimer. Et parce qu'il est la victime d'un secret de famille, il va tout faire pour sauver Nour. Jusqu'à la dernière page, nous respirons avec eux et tremblons pour eux. Romanesque, haletant, sensible et bouleversant.

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (4)

  • Un roman très touchant à deux voix, celle de Gérald dit Blaise, ayant passé 10 ans derrière les barreaux et celle de Nour 17 ans fille de Josée, une junkie que Gérald a pris sous son aile lorsqu'il est sorti de prison. Gérald essaye de s'en sortir en faisant revivre à sa manière le bar que lui a...
    Voir plus

    Un roman très touchant à deux voix, celle de Gérald dit Blaise, ayant passé 10 ans derrière les barreaux et celle de Nour 17 ans fille de Josée, une junkie que Gérald a pris sous son aile lorsqu'il est sorti de prison. Gérald essaye de s'en sortir en faisant revivre à sa manière le bar que lui a légué son père. Il y crée une atmosphère chaleureuse et fait vivre la musique qu'il aime en invitant des musiciens à se produire sur scène. Depuis toujours, la petite Nour s'est sentie chez elle dans ce lieu, elle qui a été ballottée par une mère instable. Lorsque Blaise lui offre sa première guitare, elle qui compose et qui chante se met à rêver de Paris.
    Une belle histoire.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • C'est l'histoire de trois vies écrite à deux voix, celle de Gérald sorti de prison après 10 années derrière les barreaux qui devient Blaise et reprend le bar de son défunt père... la seconde voix est celle de Nour qui du fond de sa poussette rencontre le regard de Blaise et narre sa vie entre sa...
    Voir plus

    C'est l'histoire de trois vies écrite à deux voix, celle de Gérald sorti de prison après 10 années derrière les barreaux qui devient Blaise et reprend le bar de son défunt père... la seconde voix est celle de Nour qui du fond de sa poussette rencontre le regard de Blaise et narre sa vie entre sa mère Josée accroc à la cam et paumée...C'est le récit de la beauté de l'âme, de l'humanité qui n'attend aucun retour...Tout cela est baigné par la musique manouche et jazzi... C'est l'histoire de l'espoir qui au détour d'une rue va faire un pied de nez à la misère et mettre du baume au cœur alors que tout pourrait encore basculer dans le pire...
    C'est une véritable pépite d'émotions et de mots vrais que ce livre, qui se laisse lire d'une traite comme lorsqu'on savoure un bonheur inattendu au quotidien...A ne pas rater !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2021/03/je-te-verrai-dans-mon-reve-de-julie.html

    1971. Gégé, dit Blaise, 30 ans, vient de sortir de prison après avoir purgé une peine de dix ans. Il reprend le bar que lui a laissé son père à son décès. Passionné de jazz, il veut transformer ce repaire...
    Voir plus

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2021/03/je-te-verrai-dans-mon-reve-de-julie.html

    1971. Gégé, dit Blaise, 30 ans, vient de sortir de prison après avoir purgé une peine de dix ans. Il reprend le bar que lui a laissé son père à son décès. Passionné de jazz, il veut transformer ce repaire de vieux poivrots en café-concert. "Transformer ce bar de paumés en une référence pour les amateurs de jazz."

    Alors qu'il est en plein travaux dans son bar, Blaise fait la connaissance de Josée, une jeune femme de 20 ans seule avec Nour, son bébé né de père inconnu. Josée est une junkie paumée qui vit dans un squat où la drogue circule partout. Blaise s'attache très vite à Josée et à Nour "on est du même camp, celui des malmenés, des abîmés", il devient une béquille sur laquelle Josée accepte de s'appuyer et garde Nour dans son bar le temps que Josée se rende à ses rendez-vous et plus tard pendant son travail "On se refile la petite comme si on était un couple de divorcés. Sauf qu'on s’engueule même pas." Il n'y aucune histoire d'amour entre eux, Josée ne l'attire pas "trop fragile, trop maigre, trop triste. Trop comme moi. J'ai l'impression de la connaître par cœur, de n'avoir rien à découvrir.". Ils se retrouvent autour de Nour, il l'aide à être mère.

    Blaise initie Nour à la musique et, des années plus tard, il lui offre sa première guitare et son premier concert. Puis la jeune fille rencontre Arsen, son sauveur, "un sauveur alcoolisé", avec qui elle écrit, chante et compose. Elle va ainsi peut-être pouvoir être sauvée, réussir à partir et à fuir tous les dangers qui la guettent parmi tous les jeunes en déshérence qu'elle côtoie.

    Julie Bonnie alterne les chapitres où elle nous fait entendre la voix de Blaise dont elle restitue à merveille le langage argotique et celle de Nour des années plus tard alors qu'elle a 17 ans.
    J'ai aimé les mots de Julie Bonnie pour décrire le coup de foudre de Blaise pour un bébé, pour relater son amour pour Nour qui grandit de jour en jour. Elle sait montrer l'humanité de cet homme solitaire un peu bourru mais terriblement attentionné envers Nour et sa mère. La relation entre Blaise, Josée et Nour est magnifique de pudeur, la solitude qui leur colle à la peau serre le cœur. J'ai aimé que Julie Bonnie laisse dans le flou la raison de l'incarcération de Blaise, on devine mais rien n'est explicité, c'est juste un homme qui a purgé sa peine et qui débute une nouvelle vie.
    J'ai aimé la personnalité de cet homme, un faux père qui inconsciemment répare quelque chose en faisant tout pour sauver Nour. En effet Blaise est poursuivi par le secret de famille qui a gâché la vie de sa mère, hanté par des visions qui lui font frôler la folie. Dans une belle tension narrative, avec un suspense savamment entretenu, Julie Bonnie nous maintient en haleine nous faisant craindre le pire jusqu'à la dernière page de ce roman très sensible.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Toute situation est-elle fatalité ? Voilà la question qui me trottait dernièrement dans la tête lors de la lecture du nouveau roman de Julie Bonnie, Je te verrai dans mon rêve. Un ouvrage qui ne manque pas nous nous donner foi en nos rêves.

    Depuis sa sortie de prison, Blaise veut reprendre...
    Voir plus

    Toute situation est-elle fatalité ? Voilà la question qui me trottait dernièrement dans la tête lors de la lecture du nouveau roman de Julie Bonnie, Je te verrai dans mon rêve. Un ouvrage qui ne manque pas nous nous donner foi en nos rêves.

    Depuis sa sortie de prison, Blaise veut reprendre l’ancien bar de son père pour en faire le café-concert le plus chic du coin. Un matin, une jeune femme le rencontre avec sa petite fille de dix jours, Nour. L’instinct paternel naît rapidement dans le cœur de celui qui ne se croyait plus capable de ressentir des émotions. Dans cette ville où l’alcool et la drogue ravagent les adolescents et les adultes, Blaise regarde Nour grandir, l’initie à la musique, rêvant pour elle d’une carrière de chanteuse loin de la misère.

    J’ai trouvé ce roman d’une grande beauté. L’auteure nous plonge dans l’atmosphère des années 70′, au creux d’une petite ville de province où la population, majoritairement ouvrière, survit comme elle le peut. La relation métaphoriquement paternelle qu’entretiennent les personnages principaux est si belle que les liens du sang deviennent obsolètes face à tant d’amour. Tout oppose Blaise et Nour, leur âge, leur passé, et leur mentalité, mais la musique à elle seule scelle pour toujours leur union platonique.

    Nour, qui étymologiquement signifie « lumière », s’adapte parfaitement à l’essence même de ce roman : l’espoir. Car oui, tout gravite autour de cela. L’espoir d’un avenir meilleur, l’espoir de ceux qui luttent quand la misère est à leurs trousses, l’espoir des rêves à réaliser, l’espoir des démons à évincer.

    Julie Bonnie nous livre ici l’histoire d’un damné qui peut s’émouvoir à nouveau. Le message de ce roman est très fort, il rappelle à la fois que le milieu familial ne détermine pas toujours l’avenir d’un enfant, et que les piliers humains d’une vie ne se forment pas toujours au sein du cadre parental. Un roman qui ne manquera pas de toucher les amoureux de musique et les rêveurs éveillés.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.