Inconnu à cette adresse

Couverture du livre « Inconnu à cette adresse » de Kathrine Kressmann Taylor aux éditions J'ai Lu
  • Date de parution :
  • Editeur : J'ai Lu
  • EAN : 9782290042397
  • Série : (non disponible)
  • Support : Poche
Résumé:

Ils sont tous deux allemands.
L'un est juif, l'autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s'expatrient pour fonder ensemble une galerie d'art en Californie mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d'une... Voir plus

Ils sont tous deux allemands.
L'un est juif, l'autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s'expatrient pour fonder ensemble une galerie d'art en Californie mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d'une contamination morale sournoise et terrifiante : Martin semble peu à peu gagné par l'idéologie du IIIe Reich. Le sentiment de trahison est immense ; la tragédie ne fait que commencer...

Donner votre avis

Les derniers avis

  • Ce roman, très court est composé de 19 lettres échangées en 18 mois entre Max et Martin, tous deux Allemands mais l’un est juif et l’autre non. Après avoir vécu tous les 2 aux Etats Unis, Martin rentre en Allemagne en 1932. Au cours de leurs échanges, leur amitié va se confronter à un nouveau...
    Voir plus

    Ce roman, très court est composé de 19 lettres échangées en 18 mois entre Max et Martin, tous deux Allemands mais l’un est juif et l’autre non. Après avoir vécu tous les 2 aux Etats Unis, Martin rentre en Allemagne en 1932. Au cours de leurs échanges, leur amitié va se confronter à un nouveau paramètre : l’idéologie du IIIè Reich qui se diffuse dans les veines de Martin.... Au fur et à mesure des échanges, on voit comment Martin s’éloigne de Max, et comment le poison du nazisme va se distiller en lui et le pouvoir de séduction de ce régime politique.
    Son auteur (Américaine) a voulu, au travers de son écrit, alerter ses concitoyens sur les évènements ayant lieu à l’époque même, en Allemagne et sur la dangerosité de la montée du nazisme..
    Ce livre a une histoire peu commune : il fut en succès à sa sortie puis totalement oublié et même interdit puisque figurant sur la liste des livres bannis par le IIIè Reich et ce jusqu’en 1999. Depuis sa renommée est internationale et fut joué au théâtre à de nombreuses reprises. Son auteur nous révèle que lors de sa 1ère sortie concomitante à l’ascension du nazisme en Allemagne, il a servi d’électrochoc aux Américains qui ont alors pris la juste mesure des atrocités se déroulant en Allemagne.
    Ce livre est impressionnant de vérité et si on le remet à son époque, on se rend compte que Kathrine KRESSMANN TAYLOR risquait gros. Il m’a quelque bouleversé car en peu de pages et avec puissance, délicatesse et qualité, il relate parfaitement les dangers de cet endoctrinement. Comme l’a dit Delphine de Malherbe « Ces lettres sont à mes yeux le testament poignant de deux êtres humains pris dans la machine infernale d’un drame universel ».

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Roman épistolaire entre deux amis dont l'amitié semble sincère mais qui ne résistera pas au contexte historique de la montée du nazisme. Une très belle histoire très triste sur fond de IIIè Reich.

    Roman épistolaire entre deux amis dont l'amitié semble sincère mais qui ne résistera pas au contexte historique de la montée du nazisme. Une très belle histoire très triste sur fond de IIIè Reich.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Bon livre sur le thème de la Seconde Guerre mondiale. Une histoire classique qui m'a rendu heureuse. Un très court livre, mais une très belle histoire

    Bon livre sur le thème de la Seconde Guerre mondiale. Une histoire classique qui m'a rendu heureuse. Un très court livre, mais une très belle histoire

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une oeuvre épistolaire courte mais chargée en émotions.

    Le changement soudain de pensée de Martin, suite à son retour en Allemagne, montre le pouvoir de la propagande. On sent tout au long de ces courriers la montée du nazisme, l'incompréhension outre atlantique. On perçoit les inquiétudes...
    Voir plus

    Une oeuvre épistolaire courte mais chargée en émotions.

    Le changement soudain de pensée de Martin, suite à son retour en Allemagne, montre le pouvoir de la propagande. On sent tout au long de ces courriers la montée du nazisme, l'incompréhension outre atlantique. On perçoit les inquiétudes basées sur des rumeurs auxquelles on ne veut pas croire. On se rend compte aussi du pouvoir du parti, l'espoir de la population, l'envie profonde de se laver de la défaite de la première guerre, l'obligation de se conformer aux nouvelles guerres et l'effacement de l'esprit critique.

    En peu de mots au final, un peu plus d'une heure d'écoute, nous comprenons cette page de la grande histoire de l'intérieur.

    Et pour finir, ces mots "inconnu à cette adresse" qui nous claque à la figure et nous laisse sur le carreau.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Comment est-il possible, en à peine soixante pages et quelques lettres échangées entre San Francisco et Munich, comment est-il possible de faire ressentir tout un drame, sûrement le plus terrible qu’ait eu à subir l’Humanité ?
    Kressmann Taylor, déjà mère de trois enfants à l’époque, a publié ce...
    Voir plus

    Comment est-il possible, en à peine soixante pages et quelques lettres échangées entre San Francisco et Munich, comment est-il possible de faire ressentir tout un drame, sûrement le plus terrible qu’ait eu à subir l’Humanité ?
    Kressmann Taylor, déjà mère de trois enfants à l’époque, a publié ce texte, pour la première fois, dans Story Magazine, en 1938.

    Avec une simplicité et une efficacité désarmantes, l’auteure fait correspondre deux hommes, Martin Schulse, un Allemand vivant à Munich, et son ami très cher, Max Eisenstein, un Juif américain, qui habite à San Francisco, en Californie. Tous les deux, ils sont marchands de tableaux. Martin s’inquiète beaucoup pour sa sœur, Griselle, qui vit à Vienne et demande à son ami, Max, de bien vouloir prendre de ses nouvelles car elle est artiste et doit aller se produire sur scène, à Berlin…
    Par touches successives, le lecteur prend conscience de la situation économique, sociale et politique de l’Allemagne qui se relève péniblement de la défaite de 1918. Une question de Max à Martin interpelle : « Qui est cet Hitler ? » et la réponse encore plus : « Hitler est bon pour l’Allemagne… tant pis pour les bavures… »
    Consterné, Max lit, dans une lettre de Martin, datée du 9 juillet 1933 : « La race juive est une plaie ouverte pour toute nation qui lui a donné refuge », et, un peu plus loin : « Vous n’êtes pas courageux pour vous battre ». Pour Martin, le choc est terrible mais, malgré tout, il tente d’entretenir l’amitié alors que la descente aux enfers est infernale.
    Martin, le 12 février 1934, écrit depuis Munich : « Tu es en train de me détruire », parle de folie, de camps de concentration, du risque d’être fusillé alors qu’il a tout fait pour plaire à la dictature nazie…

    "Inconnu à cette adresse", petit livre d’une force extraordinaire,est à lire ou à relire de toute urgence.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • En 1938, il n’aura suffit que quelques pages, quelques chapitre à l’écrivaine américaine Kressmann Taylor pour tout décrire et tout comprendre de la montée du nazisme en Allemagne et du danger de cette idéologie que ses compatriotes regardaient d’un œil torve, pour la plupart et d’un œil...
    Voir plus

    En 1938, il n’aura suffit que quelques pages, quelques chapitre à l’écrivaine américaine Kressmann Taylor pour tout décrire et tout comprendre de la montée du nazisme en Allemagne et du danger de cette idéologie que ses compatriotes regardaient d’un œil torve, pour la plupart et d’un œil indulgent, pour quelques uns. Ce roman très court (ou cette grosse nouvelle), qui se lit d’une traite, est composé uniquement de lettres que s’échangent deux amis : Max Eisenstein, galeriste juif établi à San Francisco et Martin Schulse, banquier à Munich, entre novembre 1932 et mars 1934. D’une amitié sincère dans les premières lettres, l’échange tourne vite à une incompréhension grandissante au fur et à mesure de l’adhésion de Martin au parti nazi. La rupture est inévitable et lorsque Martin comment l’irréparable, cette amitié si belle tourne à une haine sourde, larvée. Si fort qu’on l’aurait aimé plus long, plus fouillé, le petit livre de Kressmann Taylor est remarquable tant il démontre de façon claire et limpide le mécanisme implacable qui a conduit des allemands normaux, comme vous et moi, à devenir des nazis et se montrer complice des abominations de l’avant-guerre et à fortiori de la Guerre en elle-même. Au milieu du livre, la rupture est consommée, Martin se rend coupable de quelque chose que Max ne peut accepter. Du coup, la vengeance de Max sera terrible, implacable, froide et terriblement efficace. Cette vengeance, purement épistolaire, démontre tout de l’absurdité du nazisme et de sa folie meurtrière. Là où tant d’historiens, tant de sociologues, tant de politiciens ont noirci des pages et des pages pour tenter de comprendre comment l’Allemagne à pu sombrer dans cette idéologie mortifère, Kressmann n’a besoin que de 77 pages. 77 pages accessibles à tous, y compris aux plus jeunes, 77 pages qui se lisent toutes seule en quelques heures, qui se terminent brusquement et nous laisse un peu sonnés. C’est un petit livre fort, très fort. On me l’avais conseillé à de nombreuses reprises, je comprends à présent pourquoi et à mon tour, je le recommande : il ne vous occupera que quelques heures, mais vous l’aurez en tête longtemps.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • un tout petit livre qui en quelques pages décrit la montée du nazisme et ses conséquences sur les esprits, les pensées, les vies ...
    glaçant et à lire de toute urgence !

    un tout petit livre qui en quelques pages décrit la montée du nazisme et ses conséquences sur les esprits, les pensées, les vies ...
    glaçant et à lire de toute urgence !

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Très court, mais vraiment efficace. Cet écrit nous prouve que l'être humain reste influençable et garde en lui des réflexes primitifs.
    Le plus dur est de constater que cette fiction intemporelle peut malheureusement revenir rapidement d'actualité par l'égoisme des gens.

    Très court, mais vraiment efficace. Cet écrit nous prouve que l'être humain reste influençable et garde en lui des réflexes primitifs.
    Le plus dur est de constater que cette fiction intemporelle peut malheureusement revenir rapidement d'actualité par l'égoisme des gens.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Une nouvelle sous forme d'échange épistolaire qui se lit très vite, et qu'on ne peut pas lâcher avant de l'avoir terminée tellement c'est puissant et prenant. On suit l'évolution de la pensée de Max avec angoisse et incrédulité. A lire et à relire.

    Une nouvelle sous forme d'échange épistolaire qui se lit très vite, et qu'on ne peut pas lâcher avant de l'avoir terminée tellement c'est puissant et prenant. On suit l'évolution de la pensée de Max avec angoisse et incrédulité. A lire et à relire.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Martin est allemand, Max est un juif américain. Ils sont amis, mais l’histoire en a décidé autrement. Un récit fort et percutant, sur la montée du nazisme, la façon dont les hommes peuvent se laisse influencer, et surtout sur un mal terrible qui peut survenir à tout moment
    J’aime beaucoup tout...
    Voir plus

    Martin est allemand, Max est un juif américain. Ils sont amis, mais l’histoire en a décidé autrement. Un récit fort et percutant, sur la montée du nazisme, la façon dont les hommes peuvent se laisse influencer, et surtout sur un mal terrible qui peut survenir à tout moment
    J’aime beaucoup tout ce qu’écrit Kressman Taylor, cette femme à une écriture splendide, en particulier dans cet ouvrage si court mais si intense.
    A lire et à faire lire absolument.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
Voir tous les avis

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre

Soyez le premier à en lancer une !

Forum

Afficher plus de discussions

Récemment sur lecteurs.com