Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Il était deux fois

Couverture du livre « Il était deux fois » de Franck Thilliez aux éditions Fleuve Noir
Résumé:

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au coeur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une... Voir plus

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au coeur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu'effrénée.
Jusqu'à ce jour où ses pas le mènent à l'hôtel de la Falaise... Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s'endormir avant d'être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre...
Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d'autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu'on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu...

Donner votre avis

Articles (1)

Avis (12)

  • 2008, Julie, 17 ans, fille d’un flic d’une ville paumée en montagne, disparait. Alors qu’il mène l’enquête, un soir, il s’endort dans une chambre d’hôtel pour se réveiller dans une autre chambre 12 ans plus tard !
    En 12 ans, beaucoup de choses ont changé, Julie n’a pas été retrouvée mais son...
    Voir plus

    2008, Julie, 17 ans, fille d’un flic d’une ville paumée en montagne, disparait. Alors qu’il mène l’enquête, un soir, il s’endort dans une chambre d’hôtel pour se réveiller dans une autre chambre 12 ans plus tard !
    En 12 ans, beaucoup de choses ont changé, Julie n’a pas été retrouvée mais son père sait qu’il avait avancé dans son enquête. Il va alors recommencer et assembler peu à peu les pièces du puzzle pour enfin savoir…

    *****

    Une très bonne histoire difficile à lâcher, un bon suspens jusqu’au bout mais en ce qui me concerne trop glauque pour moi (d'où mes 3 étoiles seulement).
    Il faut avoir un esprit bien torturé pour imaginer des trucs pareils. Il est vrai que les histoires de psychopathes me perturbent particulièrement. Je ne m’attendais pas à une histoire aussi ignoble.

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je termine à peine ma lecture et je suis encore sous le charme de ce livre. De mon point de vue, il sera encore meilleur en ayant lu auparavant, Le manuscrit inachevé, pour comprendre plus aisément, le jeu auquel l’auteur nous convie. Julie, dix-sept ans disparaît et son père Gabriel Moscato,...
    Voir plus

    Je termine à peine ma lecture et je suis encore sous le charme de ce livre. De mon point de vue, il sera encore meilleur en ayant lu auparavant, Le manuscrit inachevé, pour comprendre plus aisément, le jeu auquel l’auteur nous convie. Julie, dix-sept ans disparaît et son père Gabriel Moscato, lieutenant de gendarmerie cherche désespérément une piste à suivre pour comprendre ce qui s’est passé. Un jour, il se réveille dans une chambre d’Hôtel avec un trou de douze ans, nous ne sommes plus en 2008 mais bien en 2020. Il ne garde aucun souvenir de ce laps de temps, qu’il va lui falloir remonter petit à petit. Pourra-t-il compter sur celui qui était son meilleur ami en 2008, le capitaine Lacroix ? Rien n’est moins sur, le temps à fait son œuvre et plus rien ne semble comme avant. Ces deux personnages ont su me toucher par leurs fichus caractères et les défis qu’ils sont amenés à relever. On ne peut qu’apprécier les pistes choisies par l’auteur pour nous faire toucher du doigt la vérité. Un dédale de mensonges et de faux-semblants qui sont orchestrés dans une ambiance glauque et noire. En suivant Moscato, on se retrouve comme dans un jeu de poupées russes, chaque découverte en entraîne une autre. Pour pimenter un peu plus, on retrouve toutes les ruses de l’auteur qui ne ménage pas nos émotions. Une intrigue avec un côté tragique qui nous fera voyager de la Savoie jusqu’en Pologne, les Carpates vous connaissez ? Brr, rien que le nom me donne le frisson. J’ai trouvé ce roman bien construit, ingénieux et riche en références de toutes sortes mais surtout, je ne regarderais plus un tableau comme La mort de Marat de la même façon. L’art apparaît comme un révélateur de la folie humaine, à tel point que j’en suis restée saisie. Vous l’aurez compris ce fut un coup de cœur. Bonne lecture.
    http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/06/15/38341145.html

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • C’est avec un plaisir indescriptible que je me suis plongée en avant-première dans le nouveau Thilliez. Quel bonheur de retrouver mon auteur fétiche! Une fois de plus je ne suis pas déçue. Une pépite! Un chef d’oeuvre littéraire!

    Une intrigue construite fil par fil comme une araignée tissant...
    Voir plus

    C’est avec un plaisir indescriptible que je me suis plongée en avant-première dans le nouveau Thilliez. Quel bonheur de retrouver mon auteur fétiche! Une fois de plus je ne suis pas déçue. Une pépite! Un chef d’oeuvre littéraire!

    Une intrigue construite fil par fil comme une araignée tissant sa toile. Un récit précis, documenté. Rien n’est laissé au hasard. Des personnages peints trait par trait, des personnalités fortes, blessées par la vie… qu’il faut apprendre à découvrir.

    Une enquête de haut vol, on progresse dans toutes les directions, perdu dans la brume qui brouille la mémoire de Gabriel. Qui est-il devenu? Qu’a-t-il fait durant ces douze années?

    Les pages filent, vite, trop vite… Et sans qu’on s’y attende le coup de maître de l’auteur… Mais chuuuut… je ne peux rien vous dire…

    On ne peut s’empêcher de regarder le nombre de pages restantes… La fin approche, déjà. La même sensation ressentie lors d’un concert quand d’un coup d’oeil à la montre on se rend compte que la fin n’est plus loin, que tout va s’arrêter, que ce moment hors du temps va prendre fin… Et bien ici c’est pareil… la fin est là, magistrale. Le rideau tombe et avec lui le vide, immense… C’est déjà fini…500 pages d’angoisse, de doute, de larmes… Une claque littéraire… que lire après ça? Bravo M. Thilliez et vivement le prochain!

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus
  • Je me suis fait prendre une nouvelle fois dans les filets romanesques de l'écrivain nordiste .
    Du grand polar qui deviendra , j'en suis sûr , un classique du genre .
    Comment en effet ne pas succomber à cette prose d'une venimeuse efficacité ? Tous les ingrédients d'une recette trois étoiles...
    Voir plus

    Je me suis fait prendre une nouvelle fois dans les filets romanesques de l'écrivain nordiste .
    Du grand polar qui deviendra , j'en suis sûr , un classique du genre .
    Comment en effet ne pas succomber à cette prose d'une venimeuse efficacité ? Tous les ingrédients d'une recette trois étoiles sont réunis :
    - deux personnages centraux , aux caractères forts auxquels il est impossible de ne pas s'attacher dès les premiers instants . Des “seconds rôles” qui apportent une dimension et une densité supplémentaire à l'histoire .
    - un scénario finement ciselé pour maintenir les lecteurs en haleine .
    - une atmosphère sous tension permanente où des événements extraordinaires viennent planter le décor .
    - un suspens incroyable et un final émouvant .
    - un rythme frénétique et sans moindre temps mort où le lecteur accompagne nos deux héros dans leur road trip effréné , en quête de vérité . Même si elle doit faire mal.
    - des rebondissements et des surprises qui relèvent du grand art .
    - un récit en béton armé , d'une solidité dramatique sans pareille , d'une force et d'une intensité incroyable où , à chaque nouvelle page , on s'enfonce un peu plus dans une noirceur poisseuse et contagieuse .

    2008 .Sagas petite ville savoyarde coincée par les montagnes . Julie , dix sept ans , a disparu alors qu'elle était partie pour son entrainement VTT dans les hauteurs . Son père , le lieutenant de gendarmerie , Gabriel Moscato , la recherche depuis des mois sans relâche . Ses pas l'emmène à l'Hôtel de la Falaise , où sa fille a travaillé quelques mois , l'été dernier .
    Après une nuit agitée qui a vu des nuées d'oiseaux s'abattre en piqué par milliers sur les environs ; comme un suicide collectif inexplicable , Gabriel émerge dans une chambre qui ne semble pas être la sienne ....douze ans plus vieux. Comme un trou noir où sa mémoire semble avoir effacé le temps écoulé depuis 2008 .
    Entre temps son collègue Paul a pris du galon et s'est marié avec l'ex femme de Gabriel . Gabriel a quant à lui démissionné pour s'installer dans le Nord mais n'a semble-t-il pas renoncé à rechercher sa fille .Alors même que Gabriel a du mal à reprendre ses esprits à son hôtel , Paul et son équipe découvre un cadavre de femme flottant dans la rivière . Hasard ou coïncidence troublante alors que Gabriel réapparaît subitement dans les parages après des années d'absence ?
    Les deux anciens amis n'auront pas d'autre choix que de retravailler ensemble pour découvrir ce qui cache derrière ce meurtre sordide et rouvrir leur enquête sur la disparition de Julie malgré les douze ans passés , alors même que Gabriel tente de combler les espaces manquants de sa mémoire volatile .

    Franck Thilliez nous offre donc un petit chef d'oeuvre d'une noirceur abyssale où tout lecteur normalement constitué ne pourra que plonger corps et âme , quitte à se reconfiner quelques heures …

    PS : si vous n'avez pas lu le “Manuscrit inachevé “ , procurez-vous le avant de lire la fin .

    comment Commentaire (0) flag Signalez un abus

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.