Héroïnes

Couverture du livre « Héroïnes » de Linda Le aux éditions Christian Bourgois

3

1 note

Résumé:

Un étudiant lecteur de Kafka engage une correspondance avec une photographe après avoir vu, dans une galerie des bords du Léman, un de ses clichés où elle a capté l'image d'une célèbre chanteuse vietnamienne exilée aux États-Unis puis à Paris. Elle a fait partie des « fuyards » qui s'étaient... Voir plus

Un étudiant lecteur de Kafka engage une correspondance avec une photographe après avoir vu, dans une galerie des bords du Léman, un de ses clichés où elle a capté l'image d'une célèbre chanteuse vietnamienne exilée aux États-Unis puis à Paris. Elle a fait partie des « fuyards » qui s'étaient sauvés à l'étranger juste avant la capitulation de Saigon, la capitale du Sud-Vietnam, le 30 avril 1975, devant les troupes communistes du Nord.
L'étudiant et la photographe, tous deux nés en Europe de parents vietnamiens qui avaient émigré en France et en Suisse, vont, sans s'être jamais rencontrés, enquêter ensemble sur la fameuse chanteuse, connue aussi bien pour ses ritournelles sentimentales que pour son avidité et ses amours scandaleuses.
L'art, l'amour, la guerre, la révolution, l'exil : les deux enquêteurs, sans s'avouer qu'ils sont de plus en plus attirés l'un par l'autre alors qu'ils ne se sont jamais vus, vont se découvrir et découvrir qu'ils sont peut-être en train d'écrire ensemble le livre des fuites, le livre des doubles, le roman de toutes les nostalgies mais aussi de toutes les résistances, manière d'offrir une consolation à ceux-là, ou plutôt celles-là, qui rêvent d'une impossible réconciliation avec l'« amère patrie », d'un impossible retour vers ce qu'elles n'appelleraient pas le paradis perdu mais qui, dans leur imaginaire, est quand même le lieu où auraient pu se réparer les déchirures.

Donner mon avis

Les derniers avis

  • 0.15

    Amoureux de Kafka, sujet de sa thèse en cours, V. est né et a grandi au bord du lac Léman, élevé par ses parents vietnamiens en bon citoyen suisse. Du Vietnam, il ne connaît que des bribes, un pays aimé mais fui, une ville, Saïgon, véritable paradis sur terre jusqu'à l'arrivée de communistes, et...
    Voir plus

    Amoureux de Kafka, sujet de sa thèse en cours, V. est né et a grandi au bord du lac Léman, élevé par ses parents vietnamiens en bon citoyen suisse. Du Vietnam, il ne connaît que des bribes, un pays aimé mais fui, une ville, Saïgon, véritable paradis sur terre jusqu'à l'arrivée de communistes, et une date, le 30 avril 1975, jour noir de la chute, du désespoir, de l'enfer. Mais aussi, une voix, celle d'une chanteuse aux mélodies sirupeuses et pourtant si troublantes, si nostalgiques que même lui l'écoute les larmes aux yeux. Pourtant, la femme a mauvaise réputation, elle dit incarner le Vietnam, elle représente la luxure aux yeux de ses compatriotes. Alors que V. pense à arrêter sa thèse, il erre dans un musée où il croise une photographie de la chanteuse, vieille beauté fanée qui tente encore de séduire. Subjugué, V. entame une relation épistolaire avec la photographe. D'origine vietnamienne elle aussi, elle lui raconte ce qu'elle sait de la diva qui essaie de relancer sa carrière en France après des années d'exil aux Etats-Unis. Elle lui parle aussi d'une maquisarde en exil parce qu'elle s'est élevée contre ceux avec qui elle avait combattu. Deux femmes qui représentent les deux faces du Vietnam, le yin et le yang, la sainte et la putain et auxquelles se rajoute une troisième qui aurait la beauté de l'une et l'intégrité de l'autre.V. se passionne, s'amourache même de la photographe parisienne et découvre son pays à travers ces trois tragiques destins.

    Très bien écrit mais aussi très complexe, le dernier roman de Linda Lê est une exploration de ses racines vietnamiennes. A travers le portrait de ses héroïnes, elle dresse le portrait d'un pays déchiré et trahi. La chanteuse, sulfureuse mangeuse d'hommes, liée au Viet Cong et aux américains, véhicule encore auprès des exilés l'image d'un Vietnam idyllique et idéalisée tandis qu'ils se détournent de la maquisarde qui a cru agir pour le peuple avant de se rendre compte des abus commis par les siens et de l'instauration d'un état totalitaire et liberticide. Mais l'auteure a aussi voulu évoquer la deuxième génération, ces enfants nés en exil dont V. est un représentant emblématique. Elevé en Suisse comme un suisse par des parents nostalgique d'un pays qui n'existe plus, il a grandi sans se penser vietnamien. Il ne s'est jamais intéressé à ce pays lointain et inconnu et quand il a commencé à le faire c'est tout naturellement en se rebellant contre ses parents, en épousant un idéal communiste à l'opposé de leurs convictions. Sa rencontre virtuelle avec la photographe lui ouvre de nouvelles perspectives et lui fait connaître un autre Vietnam. Grâce aux figures féminines qu'elle lui présente, il découvre les multiples facettes du pays de ses ancêtres, le mélange d'une langueur érotique et d'une force combattante.
    Un roman ardu mais d'une beauté magnétique, à l'image de cette chanteuse qui l'illumine et l'obscurcit tout à la fois par sa force d'attraction et sa part vénéneuse. A découvrir.

Voir tous les avis

Où trouver ce livre en librairie ?

Service proposé en partenariat avec Place des Libraires

Discussions autour de ce livre

Il n'y a pas encore de discussion sur ce livre
Soyez le premier à en lancer une !

Du même auteur

Au fond de l'inconnu pour trouver du nouveau Linda Le CHRISTIAN BOURGOIS

Voir tous les livres de Linda Le

Widget

Code à intégrer dans votre page

Code à intégrer dans votre page

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Ils ont lu ce livre

Récemment sur lecteurs.com