Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Héritage

Couverture du livre « Héritage » de Miguel Bonnefoy aux éditions Rivages
  • Date de parution :
  • Editeur : Rivages
  • EAN : 9782743650940
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Une prodigieuse saga familiale, pleine de magie et de passion, qui confirme le talent de Miguel Bonnefoy pour mêler les trajectoires intimes à la grande histoire. Des coteaux du Jura jusqu'aux geôles de Pinochet, des tranchées de la Somme jusqu'au ciel britannique déchiré par les Messerschmitt,... Voir plus

Une prodigieuse saga familiale, pleine de magie et de passion, qui confirme le talent de Miguel Bonnefoy pour mêler les trajectoires intimes à la grande histoire. Des coteaux du Jura jusqu'aux geôles de Pinochet, des tranchées de la Somme jusqu'au ciel britannique déchiré par les Messerschmitt, la famille Lonsonier a traversé le XXe siècle avec fougue, et y a laissé quelques plumes... Mais de Lazare le poilu chilien et de sa dulcinée Thérèse amoureuse des êtres ailés, de Margot l'aviatrice intrépide et d'Ilario Da son fils révolté, on retient surtout l'incoercible force de vie. Ces drôles d'oiseaux migrateurs, pris tour à tour dans l'oeil du cyclone, ne cessent de voler vers leur destin, d'un côté à l'autre de l'Atlantique, avec pour tout viatique la légende mystérieuse d'un oncle disparu...

Donner votre avis

Articles (2)

Avis (27)

  • Un bon cru que ce livre de Miguel Bonnefoy (écrivain vénézuélien) : "Héritage" . Avec son premier roman "Le voyage d'Octavio", il avait reçu des récompenses.

    Ici, nous sommes à Santiago du Chili où la famille Lonsonier était arrivée du Jura, à la fin du 19ème siècle. L'auteur nous livre une...
    Voir plus

    Un bon cru que ce livre de Miguel Bonnefoy (écrivain vénézuélien) : "Héritage" . Avec son premier roman "Le voyage d'Octavio", il avait reçu des récompenses.

    Ici, nous sommes à Santiago du Chili où la famille Lonsonier était arrivée du Jura, à la fin du 19ème siècle. L'auteur nous livre une véritable saga familiale et il a même recherché les archives de sa famille.
    Lazare Lonsonier est donc arrivé au Chili, à Valparaiso, quand s'annonce la Première Guerre mondiale mais il est atteint de la fièvre thyphoïde.
    Allant chercher de l'eau, il rencontre un Allemand (Helmut Drichmann), qui parle chilien et lui révèle une attaque surprise. Il habite près de chez lui. "On donne de l'eau à un autre homme, non pas parce qu'on en a, mais parce qu'on connaît la soif."
    Il y a Margot qui décide de devenir aviatrice : à 17 ans, "elle ignorait fièrement Voltaire et Rimbaud, leur préférant l'étude des fibres synthétiques qui enveloppent les montgolfières." C'est ainsi que Margot est entrée dans l'aviation pour y embrasser sa vocation.

    Miguel Bonnefoy, qui est particulièrement intéressé par les problèmes de migration ainsi que d'héritage des mémoires, a écrit, avec cet ouvrage, une oeuvre particulière où l'on retrouve les thèmes qui lui sont chers : patrimoine culturel et mémoire.
    Les personnages sont nombreux et sont confrontés à L Histoire.
    Chaque chapitre porte le nom d'un personnage qui retrace son vécu mais aussi son passé - Margot va partir faire la guerre en tant qu'aviatrice franco-chilienne des Forces françaises libres. Elle part donc pour l'Europe mais elle a perdu un ami très proche, Ilario Da. Pendant ce temps, le Chili était devenu un pays d'arrestations, d'exécutions sommaires, de procès truqués.
    On remarque comment évoluent les personnages qui ont souvent une double nationalité - on relève de nombreux faits historiques - on découvre le bombardement du palais de la Moneda, au cours d'un coup d'état de Pinochet qui, ainsi, destitue Salavador Allende.
    Pour ne pas trop en dire, je peux signaler que l'on découvre la vraie histoire que la famille de Miguel Bonnefoy a connue et ceci, en mêlant réalité et fiction.
    C'est la mémoire qui est importante, comme dit en épigraphe : "Ceux qui ne peuvent se rappeler leur passé sont condamnés à le répéter."
    Mélange de cultures, de traditions, de populations - on y trouve l'intérêt de regarder son passé pour mieux se connaître.
    Exil, déracinement, et bien d'autres thèmes, se tissent sous la plume de MIguel Bonnefoy et ce fut encore un vrai bonheur de le lire. "Héritage" n'est pas un livre facile à chroniquer afin de ne pas trop en dévoiler. Alors que reste-t-il à dire ? Lisez-le et aucune déception.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • En 1873, celui qui deviendra Lonsonier part de France où il était viticulteur dans le Jura, pour rejoindre la Californie après la grande épidémie de phylloxera du XIXe siècle. Le père de Lazare accoste finalement à Valparaíso au Chili avec trente Francs et un cep de vigne en poche. C’est à...
    Voir plus

    En 1873, celui qui deviendra Lonsonier part de France où il était viticulteur dans le Jura, pour rejoindre la Californie après la grande épidémie de phylloxera du XIXe siècle. Le père de Lazare accoste finalement à Valparaíso au Chili avec trente Francs et un cep de vigne en poche. C’est à Santiago du Chili qu’il va refaire sa vie, d’abord en épousant Delphine, puis en lui faisant trois fils et en reconstituant là-bas les vignes perdues de France.

    Quatre générations plus tard, que sont devenus ces enfants d’émigrés ?
    Lazare a connu la guerre, la moche, celle des tranchées qui le laisse à jamais exsangue et amputé à la fois d’un poumon et de sa jeunesse comme de son insouciance. Il a fait sa vie auprès de la belle et sauvage Thérèse qui aime les oiseaux autant sinon plus que les hommes.

    La vie continue, arrive Margot. C’est une enfant passionnée qui rêve de devenir pilote. Pas facile quand on est une femme dans un univers d’hommes et en plus dans une discipline balbutiante. Il faut de la pugnacité pour assouvir sa passion.
    Mais à son tour, portée par l’amour d’un pays qui pourtant n’est pas le sien, elle part faire la guerre en Europe, la grande cette fois. Là, elle sera une combattante de l‘ombre et c’est une femme différente, bien que saine et sauve, qui revient au pays. Un fils, Ilario Da, et une révolution plus tard, le pays sombre dans la dictature. Il faut alors essayer de vivre ou de mourir, avec ou sans gloire. Ilario est arrêté, torturé, forcé à son tour à l’exil.

    L’écriture est belle, puissante et simple à la fois, les caractères sont bien trempés, le surnaturel occupe sa juste place et le rythme ne faiblit jamais. L’auteur une fois de plus nous transporte dans une saga qui, à travers plusieurs générations, mêle les traditions de deux pays, dans cette époque difficile de deux grandes guerres, aborde les affres de la dictature et ses conséquences sur tout un pays, et y pose un brin de surnaturel comme il sait si bien le faire. Une histoire qu’il connait bien et qui est aussi son propre héritage.

    Les personnages hauts en couleurs nous font vivre à travers leurs familles l’histoire du Chili, ses liens avec la France et la difficile adaptation des migrants qui jamais ne renient leur pays d’origine. Il est important aussi de se souvenir que si les français accueillent sur leur sol les migrants d’aujourd’hui, de nombreuses générations ont eu par le passé à migrer à leur tour vers des terres plus ou moins hospitalières.

    lire ma chronique sur le blog Domi C Lire https://domiclire.wordpress.com/2020/09/25/heritage-miguel-bonnefoy/

    thumb_up J'aime comment Commentaire (1)
  • C'est toujours un ravissement, un moment choisi, attendu, désiré que se plonger dans un roman de Miguel Bonnefoy. Parce qu'on sait qu'on ne sera pas déçu, parce qu'on sait - depuis son premier livre -, qu'on s'embarque pour un long voyage, parce qu'on sait qu'au-delà des pages, de la vie des...
    Voir plus

    C'est toujours un ravissement, un moment choisi, attendu, désiré que se plonger dans un roman de Miguel Bonnefoy. Parce qu'on sait qu'on ne sera pas déçu, parce qu'on sait - depuis son premier livre -, qu'on s'embarque pour un long voyage, parce qu'on sait qu'au-delà des pages, de la vie des personnages, il y a toujours une réflexion profonde, subtile et puissante qui renvoie à nos propres existences, fortes et fragiles, pertinentes et insignifiantes.
    De la France à la Cordillère des Andes, de la fin du XIXe siècle à nos jours (quasiment), on va suivre les aventures et mésaventures d'une famille pas ordinaire du tout, les Lonsonier.... Les Lonsonier, c'est eux, c'est un peu nous aussi, vont nous accompagner dans un nouveau voyage EXTRA ORDINAIRE !
    Merci maestro ! CM

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Une saga familiale franco-chilienne magnifiquement contée, rythmée par les horreurs de l'Histoire qui frapperont de plein fouet les héros de chaque génération, brisant bien des ambitions et des rêves.

    Miguel Bonnefoy, grâce à son écriture extrêmement poétique et remplie de sensibilité,...
    Voir plus

    Une saga familiale franco-chilienne magnifiquement contée, rythmée par les horreurs de l'Histoire qui frapperont de plein fouet les héros de chaque génération, brisant bien des ambitions et des rêves.

    Miguel Bonnefoy, grâce à son écriture extrêmement poétique et remplie de sensibilité, réussit à magnifier même le pire !

    Je suis tombée littéralement sous le charme ! A lire absolument !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Quel plaisir de découvrir la plume de Miguel Bonnefoy à travers cette saga, de la France de 1873 au Chili de 1973, du phylloxéra à Pinochet, mélangeant à la fois la culture française et la culture chilienne. Les histoires familiales de trois générations se croisent au fil des pages pour les...
    Voir plus

    Quel plaisir de découvrir la plume de Miguel Bonnefoy à travers cette saga, de la France de 1873 au Chili de 1973, du phylloxéra à Pinochet, mélangeant à la fois la culture française et la culture chilienne. Les histoires familiales de trois générations se croisent au fil des pages pour les intégrer à la grande Histoire et cela prend toute sa saveur au gré de leurs rencontres et des événements qui parsèment leurs routes.

    Les personnages sont passionnants et passionnés, diablement bien travaillés donnant toute cette sève essentielle à tout bon roman. 200 pages d’une densité et épaisseur d’une rare qualité, le tout servi par une plume lumineuse, où chaque mot est minutieusement choisi.

    L’auteur aborde des thèmes très actuels, comme l’exil, le déracinement, l’émigration, les horreurs de la guerre ou de la dictature, avec un message politique qui, au-delà de l’aspect romancé, apporte une certaine réflexion sur la nature humaine.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Un livre envoûtant, superbement réel et fantasmagorique à la fois !
    Une histoire vraie ou du moins semblant vraie d'immigration française vers l'Amérique du sud après les attaques du phylloxéra vers 1870 dans le haut Jura, mais les racines auraient pu se trouver aussi bien en bordelais ou en...
    Voir plus

    Un livre envoûtant, superbement réel et fantasmagorique à la fois !
    Une histoire vraie ou du moins semblant vraie d'immigration française vers l'Amérique du sud après les attaques du phylloxéra vers 1870 dans le haut Jura, mais les racines auraient pu se trouver aussi bien en bordelais ou en Bourgogne puis que toutes ces régions viti-vinicoles ont été ravagées à cette période, de même qu'en Italie et partout en Europe, jetant des familles entières dans le dénuement le plus complet, forçant les plus jeunes à partir vers d'autres cieux ; beaucoup ont choisi bien sur l'Amérique.. du nord, mais se sont arrêtés en route, d'autres ont délibérément opté pour le Brésil ou l'Argentine.
    C'est ainsi que Lonsonier, qui ne s'appelait pas Lonsonier mais venait de Lons le Saulnier posa le pied au Chili, y fit souche en se mariant avec une française, eut un fils Lazare et .. je ne vais pas vous raconter l'histoire ! Lisez la !!
    et régalez vous de la plume de Miguel Bonnefoy, que personnellement j'avais moyennement appréciée dans son précédent ouvrage «  sucre noir » qui ne m'avait ni embarquée ni débarquée ! Mais celui ci, sans doute grâce à la base véridique et possible, m'a emmenée loin, plantée au milieu des esprits chamanes de la région, fait décoller dans l'avion de Margot, atterrir en Angleterre pour redécoller en direction des Andes !
    Les deux guerres mondiales n'ont pas épargné ces familles du bout du monde, ils ont regagné la France pour combattre dans les rangs de l’armée française, sont revenus, marqués à vie pour tomber dans les événements mortels révolutionnaires des années 70 au Chili avec Allende puis dramatiques avec Pinochet, engendrant une nouvelle migration .. dans l'autre sens !
    Un livre à l'écriture flamboyante, une langue imagée et des couleurs sud américaines, des envols de condors et des chutes vertigineuses, un récit mêlant réalité et esprits, Europe et Amérique du sud, en français car la langue de Molière est restée l'apanage de cette population immigrée si loin !

    A lire absolument.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • J'avoue avoir un faible pour les sagas familiales et celle-ci, ancrée au cœur des grands événements du 20ème siècle, entre l'Europe et l'Amérique du Sud, était particulièrement alléchante. J'avais par ailleurs lu des interviews de l'auteur, Miguel Bonnefoy, que j'avais trouvé pétillant et plein...
    Voir plus

    J'avoue avoir un faible pour les sagas familiales et celle-ci, ancrée au cœur des grands événements du 20ème siècle, entre l'Europe et l'Amérique du Sud, était particulièrement alléchante. J'avais par ailleurs lu des interviews de l'auteur, Miguel Bonnefoy, que j'avais trouvé pétillant et plein d'esprit, ce qui ne s'est pas démenti lors ma lecture.
    J'ai apprécié son style, mêlant le romanesque à la narration de faits réels tragiques de l'Histoire, ainsi que la construction du roman : chaque personnage se retrouve confronté à un choix décisif qui se répercutera sur la prochaine génération.

    Cependant, bien que le destin de cette famille soit captivant et riche en rebondissements, les personnages ne m'ont pas fait vibrer, à mon grand regret. Ceux-ci sont tellement habités par leurs passions et leurs convictions, qu'ils en deviennent un peu hermétiques aux autres. J'ai eu l'impression qu'ils évoluaient côte à côte, sans véritables interactions, chacun restant dans son monde, à l'écart dans une bulle. Il y a d'ailleurs très peu de dialogues entre les personnages et l'auteur laisse peu de place aux sentiments. Ce parti pris, qui contribue à renforcer leur singularité et à bâtir la légende de ces ancêtres d'exception, me les a rendus peu attachants.

    Je suis donc un peu déçue de ne pas avoir eu le coup de cœur attendu pour cette lecture, mais la qualité d'écriture me pousse à persévérer avec cet auteur : je compte lire prochainement Sucre noir.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • "Lazare Lonsonier lisait dans son bain quand la nouvelle de la Première Guerre mondiale arriva jusqu'au Chili. A cette époque, il avait pris l'habitude de feuilleter le journal français à douze mille kilomètres de distance, dans une eau parfumée d'écorces de citron, et plus tard, lorsqu'il...
    Voir plus

    "Lazare Lonsonier lisait dans son bain quand la nouvelle de la Première Guerre mondiale arriva jusqu'au Chili. A cette époque, il avait pris l'habitude de feuilleter le journal français à douze mille kilomètres de distance, dans une eau parfumée d'écorces de citron, et plus tard, lorsqu'il revint du front avec une moitié de poumon, ayant perdu deux frères dans les tranchées de la Marne, il ne put jamais réellement séparer l'odeur des agrumes de celle des obus. "

    Héritage est ma première incursion dans l'univers de Miguel Bonnefoy. Avec un talent de conteur exceptionnel il nous embarque à travers l'histoire de sa famille entre France et Chili sur une centaine d'années. Les personnages sont hauts en couleur, les histoires personnelles se succèdent sur le fond de la Grande Histoire à un rythme endiablé. Ce sont des histoires de déracinés qui se retrouvent au Chili par des concours de circonstances qui les rapprochent alors que jamais ils ne se seraient croisés en France. Un zeste de surnaturel, de magie, c'est flamboyant et m'a fait passer un excellent moment de lecture.

    Si vous avez envie de dépaysement et de vous laisser emporter par une histoire romanesque au possible, alors partez sans hésiter à la rencontre de Lazare, Margot, Hector, Ilario Da . Vous y croiserez même un drôle de revenant allemand et un déserteur français aux allures de légende dans la famille...

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.