Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Heather, par-dessus tout

Couverture du livre « Heather, par-dessus tout » de Matthew Weiner aux éditions Gallimard
  • Date de parution :
  • Editeur : Gallimard
  • EAN : 9782072719790
  • Série : (-)
  • Support : Papier
Résumé:

Karen et Mark se rencontrent sur le tard, faute d'avoir rencontré quelqu'un plus tôt. Karen est une femme séduisante dont la carrière n'a jamais pris le tour qu'elle espérait. Mark est un homme quelconque qui semble cependant doué pour faire fortune. Ils donnent naissance à Heather, la plus... Voir plus

Karen et Mark se rencontrent sur le tard, faute d'avoir rencontré quelqu'un plus tôt. Karen est une femme séduisante dont la carrière n'a jamais pris le tour qu'elle espérait. Mark est un homme quelconque qui semble cependant doué pour faire fortune. Ils donnent naissance à Heather, la plus adorable des enfants. Pendant qu'elle grandit, Mark gagne beaucoup d'argent tandis que Karen organise chaque instant de l'existence de leur fille, dont elle est folle. Ils s'installent dans un grand appartement dans un quartier huppé de New York et semblent mener une vie parfaite.
Bobby est bien moins chanceux. Après une enfance difficile, il fait un séjour en prison puis se retrouve sur un chantier où il travaille d'arrache-pied. Là, il est ébloui par Heather et se met chaque jour à la guetter. Ses regards carnassiers sont interceptés par Mark, qui, pressentant le danger, tentera coûte que coûte de préserver sa famille.
Le créateur de Mad Men compose un premier roman sombre et tendu qui égratigne le mariage, la parentalité et les rapports de classe dans l'Amérique contemporaine. Il décrit aussi magnifiquement les ambiguïtés du désir et laisse entrevoir la bête tapie en chacun de nous.

Donner votre avis

Avis (5)

  • Un premier roman découvert car ce trimestre nous découvrons avec le Picabo river book, les textes traduits par Céline Leroy.
    Alors un petit tour à ma bibliothèque préférée et j'ai glané plusieurs textes.
    Comment décrire, en si peu de pages mais des pages foisonnantes, le vie superficielle,...
    Voir plus

    Un premier roman découvert car ce trimestre nous découvrons avec le Picabo river book, les textes traduits par Céline Leroy.
    Alors un petit tour à ma bibliothèque préférée et j'ai glané plusieurs textes.
    Comment décrire, en si peu de pages mais des pages foisonnantes, le vie superficielle, étriquée d'un couple de new-yorkais. Karen est attachée de presse free lance, toujours célibataire à 40 ans et ses proches s'en inquiètent un peu. Ils lui arrangent alors un date avec Marck, lui aussi célibataire, ce n'est pas un homme séduisant, un peu en retrait, que ce soit dans sa vie personnelle ou professionnelle, il devrait prendre des échelons dans son entreprise et avoir en fin de compte dans peu de temps une vie matérielle confortable. Ils se marient et ont alors une fille, Heather.
    Karen va alors se consacrer exclusivement à sa fille et en écarter un peu Mark.
    Il y a aussi le portrait de Bobby, jeune homme élevé par une mère droguée, et qui va mener seul sa vie : il va faire un court séjour en prison et va ensuite devenir ouvrier journalier dans le bâtiment. Un jour, il va venir travailler dans l'immeuble de Karen, Mark et Heather.
    L'auteur va alors nous décrire la vie, les espoirs, les regrets, les remords, les frustrations, les fantasmes de chacun de ses personnages.
    Ce premier roman se lit d'une traite et nous entraîne dans la vie désillusionnée de ces personnages, caractéristiques d'une certaine Amérique : de jeunes diplômés qui rêvent de réussir professionnellement, socialement et dont l'argent est l'un des leviers. Leur réussite se traduit en bels appartements, en dollars, dans le regard des autres... Beaucoup de frustrations quand la réussite n'est pas à la hauteur.
    Il y a aussi l'Amérique des laissés sur le côté, avec le personnage de Bobby, qui va peut être devenir skin Head et suprématiste blanc... Qui vit des aides sociales et de petit boulots.
    L'auteur décrit très bien avec subtilité et sans emphase les questionnements, les espoirs, les fantasmes de chacun de ses personnages, qu'il soit une femme, un homme qui a réussi, une jeune adolescente ou un loser, limite border line.
    Et une fin terrible mais peut être malheureusement très réaliste.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Roman thriller ou thriller roman je ne sais ... mais dans les 2 cas très très bonne histoire avec une chute surprenante.

    Roman thriller ou thriller roman je ne sais ... mais dans les 2 cas très très bonne histoire avec une chute surprenante.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Matthiew Weiner est le scénariste de la série Mad Men. C’est aussi malheureusement un monsieur dont on entend parler actuellement car il est accusé de harcèlement… Bon…. Laissons la justice remettre cet homme à sa place si les accusations sont exactes et concentrons-nous sur son premier...
    Voir plus

    Matthiew Weiner est le scénariste de la série Mad Men. C’est aussi malheureusement un monsieur dont on entend parler actuellement car il est accusé de harcèlement… Bon…. Laissons la justice remettre cet homme à sa place si les accusations sont exactes et concentrons-nous sur son premier roman.
    Roman ou plutôt nouvelle car «Heather, par-dessus tout» est une histoire assez courte mais terriblement efficace.
    Tout débute comme une comédie légère américaine avec un couple parfait, parents d’Heather, une enfant parfaite dans un monde parfait.
    Quelques pages plus loin, le décor change et on suit Bobby, garçon marginalisé qui a grandi avec une mère complètement accro à l'héroïne dans un milieu sordide.
    Les deux univers s’entrechoquent quand à l’occasion de travaux dans l’immeuble d’Heather, Bobby ouvrier sur le chantier l’aperçoit. Eblouit, il la guette chaque jour. Le père d'Heather remarque vite cette attention trop étrange, et met tout en œuvre pour protéger sa famille.
    L’histoire monte alors en puissance et l’ambiance est de plus en plus tendue.
    J’ai lu cette histoire d'une traite, tenue en haleine par cette version contemporaine du loup et du petit chaperon rouge.
    Un roman excessivement bien construit (on voit la patte du scénariste) et qui mérite que vous lui accordiez une heure de lecture.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Ce n'est pas mon style de lecture. Je reste un peu perplexe.
    Mais sans conteste, l'auteur est talentueux.

    Ce n'est pas mon style de lecture. Je reste un peu perplexe.
    Mais sans conteste, l'auteur est talentueux.

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)
  • Karen et Mark constituent le parfait exemple du couple malheureux qui vit dans le déni et pour qui il est de plus en plus difficile de défaire des années de malheur au fur et à mesure que le temps passe, comme si chaque année supplémentaire était un argument de plus dans le maintien de leur...
    Voir plus

    Karen et Mark constituent le parfait exemple du couple malheureux qui vit dans le déni et pour qui il est de plus en plus difficile de défaire des années de malheur au fur et à mesure que le temps passe, comme si chaque année supplémentaire était un argument de plus dans le maintien de leur médiocrité amoureuse. L’intrigue autour de leur couple et de la façon dont Heather leur sert de justificatif pour ne pas se séparer m’a beaucoup fait penser à Un bonheur parfait de James Salter et au Monde selon Garp de John Irving. La grande réussite de Matthew Weiner est d’installer le lecteur dans cette thématique du couple malheureux mais aussi cette atmosphère très américaine de la famille parfaite (un peu comme dans Némésis de Philip Roth).

    Lire ce court roman, c’est être assailli par les souvenirs de lecture de cette grande littérature américaine, et ce de manière assez frappante, car condensée. A tout cela, ajoutez une ambiance de plus en plus tendue, et vous aurez l’impression d’entrer dans un roman de Laura Kasischke.

    Ne passez pas à côté de cette expérience de lecture !

    thumb_up J'aime comment Commentaire (0)

Donnez votre avis sur ce livre

Pour donner votre avis vous devez vous identifier, ou vous inscrire si vous n'avez pas encore de compte.